Saint-Benoît (Vienne) : visite contondante chez la milice des agro-industriels

Vienne : une entreprise de Saint-Benoît visée par
des dégradations anti-bassines
La Nouvelle République, 1er février 2023 (extrait)

Impacts sur les vitres et tag géant sur un côté du bâtiment, une entreprise de Saint-Benoît travaillant pour les porteurs de projets de bassines dans les Deux-Sèvres a été visée par des dégradations.

C’est un professionnel de la sécurisation de sites qui vient d’être visé par des dégradations très ciblées. Ce lundi 30 janvier 2023, une quinzaine d’impacts sont visibles sur les vitres de la façade de l’entreprise Innovatec, installée dans la zone du Grand-Large, à Saint-Benoît.

Des dégradations qui ne doivent rien au hasard et qui semblent de fait signées par un énorme tag, tracé à la peinture blanche sur un côté du bâtiment qui héberge d’autres sociétés. « Innovatec, milice des irrigants. Vive le Mignon. No Bassaran ! » est-il écrit en gros.
Lire la suite

Berlin (Allemagne) : feu le fourgon de police

Traduit de l’allemand de Sozialer Zorn, 28 janvier 2023
(repris du Berliner Zeitung)

Des inconnus ont mis le feu à un véhicule de police. C’est vers 18h30 samedi 28 janvier qu’un passant a découvert les flammes sur un parking de la Rudolstädter Straße, dans le quartier de Wilmersdorf à Berlin. Le poste de police n°26 se trouve à proximité, et leurs véhicules sont garés sur ce parking.

Un porte-parole de la police a déclaré que « les pompiers ont éteint les flammes à l’intérieur du fourgon, dont la vitre latérale avait été brisée », en évitant que les flammes ne se propagent aux autres véhicules de police adjacents. C’est la Sécurité de l’Etat (Staatsschutz) qui a été chargée de l’enquête.

Berlin (Allemagne) : deux voitures d’une boîte de sécurité partent en fumée

Traduit de l’allemand de Sozialer Zorn, 28 janvier 2023
(repris du Tagesspiegel)

Deux véhicules d’une société de sécurité ont été incendiés samedi matin dans la Köpenicker Straße, dans le quartier berlinois de Mitte. Le 28 janvier vers 5h30, les forces de l’ordre ont soudainement entendu une forte détonation et découvert peu après les deux voitures en flammes.

Les pompiers sont arrivés sur place pour éteindre complètement ces incendies. Les vitres latérales des véhicules étaient brisées et des restes d’engins pyrotechniques ont été retrouvés à l’intérieur. La police fait l’hypothèse d’une motivation politique, et la Sécurité de l’Etat [Staatsschutz] a été chargée de l’enquête.

Wuppertal (Allemagne) : incendie solidaire d’une camionnette de Siemens

Rien n’est fini, tout commence ! Lützerath est maintenant
aussi à Wuppertal. Une camionnette de Siemens incendiée !

Traduit de l’allemand de de.indymedia, 26 janvier 2023

Un an après l’expulsion de la forêt d’Osterholz*, nous avons attaqué par le feu une camionnette de Siemens au matin du mercredi  25 janvier dans la Sperlingsgasse à Wuppertal-Nützenberg. Siemens fait partie des grands groupes qui participent à l’exploitation du lignite en Rhénanie-du-Nord-Westphalie comme à Lützerath, en tirant profit de cette sale affaire. Les crimes dont Siemens est également responsable sont résumés ici par un autre groupe d’action [nous avons mis la traduction en français, NdT].

Nous disons basta à l’exploitation des hommes, des animaux et de la nature ! Continuons à nous battre pour un monde meilleur avec les formes d’action les plus diverses ! Lützerath peut être un grand pas en avant pour le mouvement pour le climat. Ne lâchons pas prise !
Lire la suite

Berlin (Allemagne) : revendication de l’attaque contre la caisse du diplomate italien

[L’attaque solidaire survenue à Berlin au soir du 27 janvier dernier, et qui a consumé la voiture d’un diplomate de l’ambassade d’Italie dans le quartier de Schöneberg  – attaque que nous avions déjà volontiers relatée ici, vient d’être revendiquée trois jours plus tard par la « Cellule oiseaux noirs ». On en trouvera une traduction ci-dessous.]

Au 100e jour de grève de la faim, crame un véhicule
diplomatique italien

Traduit de l’allemand de de.indymedia, 30 janvier 2023

Nous soutenons l’idée d’actions décentralisées et c’est pourquoi nous répondons à l’appel à la semaine d’action venue d’Amérique du Sud, en soutien à la grève de la faim d’Alfredo Cospito. La communication à travers des actions et des textes est une approche importante pour créer un réseau informel.

Avec l’attaque contre le corps diplomatique italien dans la capitale allemande, avec le feu ciblé contre la voiture numéro 3 de l’ambassade, nous participons à la semaine d’action. Elle se trouvait dans le quartier de Schöneberg, sur la Barbarossa-Platz, et appartenait à Luigi Estero, le premier Consigliere.
Lire la suite

Milan (Italie) : deux voitures de la municipale aux molotovs [MàJ]

« Dans la nuit du 29 au 30 janvier plusieurs voitures de la police municipale de la ville de Milan ont été brûlées.

Solidarité avec Alfredo Cospito en grève de la faim
Liberté pour Anna, Juan, Ivan, Dayvid
Attaquons l’Etat »

(traduit de l’italien de infernourbano, 31 janvier 2023)


Dans la presse italienne (30 janvier) :

Un incendie criminel s’est produit à Milan vers 3h30 du matin le 30 janvier, détruisant aux molotovs deux voitures de la police municipale qui étaient garées viale Tibaldi. Lire la suite

Rome (Italie) : incendie solidaire de cinq voitures d’une entreprise de télécommunication

Cinq véhicules de TIm incendiés en solidarité avec Alfredo Cospito et tous les prisonniers anarchistes
Traduit de l’italien de infernourbano, 30 janvier 2023

Aux premières heures de la nuit du lundi 30 janvier, nous avons accompli une action incendiaire contre TIM.
L’attaque a été menée en pénétrant sur le parking d’un de ses locaux et en mettant le feu à cinq véhicules. Tim [Telecom Italia mobile] collabore activement au contrôle social à travers l’installation du réseau de la fibre optique, de caméras de vidéosurveillance et de bracelets électroniques.

Le pouvoir et ses ramifications sont partout, et quiconque veut le frapper a l’embarras du choix. Agir aujourd’hui, sans attendre des moments plus propices, ni faire de compromis. Tout comme le pouvoir se déchaîne chaque jour et chaque heure contre nos vies, la révolte aussi doit être quotidienne et permanente.

Lire la suite

Falaise (Calvados) : la caserne de gendarmerie aux molotovs

Falaise (Calvados), 29 janvier 2023. Pendant que le gendarme part en chasse dans la nuit, sa caisse part en fumée devant la caserne…

La gendarmerie de Falaise visée par des cocktails Molotov,
la voiture d’un gendarme détruite
France3/Ouest France, 29 janvier 2023

Sur le mur de la gendarmerie, des traces noires sont encore apparentes. Elles sont la conséquence de molotovs, jetés dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 janvier, aux alentours de 4 heures du matin.

De plus, une voiture garée rue de la Rosée, à l’extérieur de l’enceinte de la gendarmerie, face aux logements de fonction des militaires, a été incendiée. La voiture qui a été totalement détruite par les flammes, appartenait à un gendarme falaisien alors en opération. « Le gendarme était parti travailler, il était en mission, raconte le maire de Falaise Hervé Maunoury. C’est à son retour qu’il a découvert l’incendie. »
Lire la suite

Portland (Etats-Unis) : UPS attaqué en vengeance pour Tortuguita

Traduit de l’anglais de rosecitycounterinfo, 25 janvier 2023

Le 20 janvier 2023, des anarchistes de Portland (Oregon) s’en sont pris au centre d’expédition d’UPS de Portland, en représailles à l’assassinat récent d’un.e compagnon.ne par la police d’Atlanta.

Les anarchistes ont brisé entre 10 et 15 grandes fenêtres et ont allumé plusieurs petits feux dans le bâtiment. UPS est l’une des plus grandes entreprises qui fait actuellement des dons au projet de Cop City à Atlanta.

Le 18 janvier 2023, la police d’Atlanta a tenté un raid dans la forêt protégée par ses défenseurs et, une fois sur place, elle a ouvert le feu et tué un défenseur de la forêt.

Nous voulons exprimer notre amour envers Tortuguita qui était aussi connu.e sous le nom de Cami, ainsi qu’à tous ses compagnons et proches.
Lire la suite

Minneapolis (Etats-Unis) : vengeance pour Tortuguita et Tyre Nichols

Traduit de l’anglais de Abolition media, 29 janvier 2023

En réponse aux meurtres de Tyre Nichols et de Tortuguita par des porcs fascistes, des militants de la terre Dakota/Lakota /Anishinaabe occupée – appelée Minneapolis – ont attaqué deux banques du côté sud. L’US Bank et Wells Fargo ont été choisies en raison de leur financement de la Cop City dans la forêt de Weelaunee.

Les militants ont tagué les vitres des banques avec les slogans « défendre la forêt« , « fuck 12« , « eat shit frey » [Jacob Frey est le maire de Minneapolis] et « reposez en paix tortuguita et tyre nichols« .

Notre message de solidarité s’étend au-delà des mots écrits, jusqu’aux vitres rompues et aux distributeurs de billets brisés dans notre sillage.
Lire la suite

Martinique : et de sept pour les radars !

Un septième radar incendié cette nuit, à Sainte-Marie
France Antilles/Martinique la 1ere, 29 janvier 2023

C’est vers 2h30 ce dimanche matin (29 janvier 2023) que les pompiers ont été appelés concernant l’incendie d’un radar tourelle au quartier Belle étoile à Sainte-Marie. Ils ont rapidement circonscrit le feu, cependant, l’appareil est détruit.

Il s’agit du septième acte de vandalisme sur un radar en deux semaines. Depuis la nuit du mardi 17 au mercredi 18 janvier 2023, plusieurs dispositifs ont été incendiés et détruits : deux au Robert (Estrade, Four à chaux) deux au Lamentin (Union et voie rapide avant Californie, sur la RD7 entre Rivière-Salée et les Trois-Ilets, sur la RN5 à Sainte-Luce. Lire la suite

Turin (Italie) : incendie solidaire d’une antenne-relais

« Cospito hors du 41 bis ». Ce tag suffit à attribuer aux anarchistes l’attaque incendiaire suite à laquelle les câbles d’une antenne-relais située sur la colline de Turin, dans l’ancienne rue municipale de Revigliasco, ont été incendiés dans la nuit.

Environ 2 kilomètres de câbles de cette antenne, nommée Torre Bert et qui sert de relais à la compagnie de téléphonie Wind, mais aussi à la police de la société d’autoroutes Ativa, au distributeur d’électricité Iren et au centre d’opérations de la Croix verte, ainsi qu’à plusieurs systèmes de surveillance, ont pris feu.

L’alarme s’est déclenchée à 4h30 au matin du 28 janvier. L’incendie a mis hors service les lignes qui dépendaient de cette antenne-relais, et depuis les premières heures de ce matin, les techniciens travaillent à la restauration du système. Les enquêteurs vont analyser les systèmes de vidéosurveillance de la zone.

[Synthèse de la presse italienne, 28 janvier 2023]


Voir d’autre belles photos

Berlin/Barcelone : attaques contre les représentations diplomatiques italiennes [MàJ]

Barcelone, 27 janvier 2023. La vitre du consulat italien en morceaux.

Deux attaques ont frappé vendredi 27 janvier soir les représentations diplomatiques italiennes à Barcelone et à Berlin. C’est ce que rapporte une déclaration du ministère italien des Affaires étrangères, La Farnesina : «  Des inconnus ont brisé la vitre du bâtiment où se trouve le consulat général à Barcelone, défigurant un mur de l’entrée du bâtiment » avec de la peinture rouge et des tags sur le bas-relief adjacent. Cinq personnes cagoulées ont été filmées par les caméras de vidéosurveillance vers 22h. Les Mossos d’Esquadra (police catalane) ont ouvert une enquête.

Et la même nuit à Berlin, dans le quartier de Schöneberg, ce ministère ajoute que « la voiture avec plaques diplomatiques d’un fonctionnaire en service à l’ambassade d’Italie a été incendiée ». La police scientifique a effectué des relevés et l’enquête confiée à la Sécurité allemande de l’Etat. Cette attaque enflammée contre l’Audi du Premier conseiller à l’ambassade d’Italie Luigi Estero s’est produite vers 3h10 du matin, et n’a bien sûr pas manqué de rappeler de mauvais souvenirs à sa collègue en poste à l’ambassade d’Athènes, Susanna Schlein. La sienne avait en effet cramé sous son domicile le 2 décembre dernier en solidarité avec Alfredo Cospito, désormais au 102e jour de sa grève de la faim dans le tombeau du 41bis à la prison de Sassari.

Lire la suite

Cinq contre un

Scorpion, acronyme de Street Crimes Operation to Restore Peace in Our Neighbourhoods, est le nom d’une unité spéciale de la police de Memphis, créée l’année dernière et chargée de faire la pluie et le beau temps dans les quartiers de Memphis : massacrer, arrêter et réprimer les personnes qui ont l’infortune de ne pas avoir la peau de couleur blanche aux États-Unis d’Amérique.
Il y a quelques heures est sortie une vidéo dans laquelle un jeune homme afro-américain nommé Tyre Nichols n’est pas simplement arrêté… mais est torturé dans la rue par cinq flics eux aussi afro-américains (sous les yeux imperturbables de quelques pompiers), avec tasers, bâtons, matraques et lacrymo au poivre. Cette torture provoquera sa mort quelques jours plus tard : arrêt cardiaque, tel est le verdict médical. La vidéo ne date pas d’hier, mais du 7 janvier au soir.
La responsabilité de Tyre Nichols cette nuit-là, selon la police ? Conduite non conforme au code de la route. La responsabilité historique de Tyre ? Être Noir dans un ghetto américain.
Les cinq assassins de Tyre ont été immédiatement inculpés et licenciés. Le président démocrate Biden, alors sénateur, se souvient très bien du nom de Rodney King et de ce qui s’était passé en 1992 à Los Angeles. La « non-incrimination » des flics (cette fois-ci tous blancs) filmés par un passant en train de passer le malheureux à tabac provoqua un incendie pendant deux semaines, qui des banlieues de Watts en vint à faire flamber les boutiques de Beverly Hills.
Lire la suite

La meilleure attaque n’est pas la défense



La meilleure attaque n’est pas la défense

Lettre ouverte (et désespérée) à qui mange le même pain que nous

Chers compagnons,
c’est à vous, et seulement à vous (sapeurs, pas intercepteurs de consensus ; rêveurs définitifs, pas pragmatiques au besoin – militants et opportunistes s’abstenir) que nous nous adressons en ces temps sombres, où tout horizon semble se fermer définitivement à notre vue. A vous, connus au fil des années en Italie et partout dans le monde, ou même totalement inconnus, les seuls à pouvoir comprendre notre état d’esprit actuel et nos mots.
Beaucoup affirment que ceux qui n’ont aucun espoir à transmettre devraient se taire. Bien que cela pourrait expliquer le silence dans lequel beaucoup d’entre nous sont en train de glisser, nous ne sommes pas d’accord. En fait, dans un certain sens, nous pensons exactement le contraire : ceux qui feraient mieux de la boucler sont ceux qui persistent à vendre des récits incantatoires (du paradis céleste comme récompense à la résignation terrestre, au communisme comme aboutissement inéluctable du développement capitaliste, en passant par l’insurrection qui vient dans chaque mobilisation citoyenne ou émeute de quartier). Surtout aujourd’hui – avec une humanité bien lancée vers l’extinction et une planète vers l’effondrement écologique, un massacre social qui s’aggrave de jour en jour, une guerre qui brandit les armes nucléaires, une servitude volontaire si généralisée qu’elle rend ridicule toute aspiration à la moindre liberté – il nous semble plus urgent et essentiel que jamais de regarder la réalité en face et de ne pas effleurer la surface des choses pour en tirer des illusions réconfortantes. Voilà pourquoi cette lettre est désespérée, parce qu’elle naît du désarroi face à une situation qui semble à tous égards sans espoir, sans issue.
Lire la suite