Archives de catégorie : Pays-Bas

Loenen/Beekbergen/Epe (Pays-Bas) : triple sabotage d’antennes-relais

Beekbergen (Pays-Bas), 17 décembre : sabotage incendiaire de l’antenne-relais

La nuit du 17 décembre 2021 vers 2h du matin, deux antennes-relais situées à une courte distance l’une de l’autre ont été cramées le long de l’autoroute A50 entre les villes d’Apeldoorn et de Arnhem (province de Gueldre). Le double incendie a été signalé à la police par des automobilistes de passage, certainement inquiets de ne plus pouvoir téléphoner, mater des séries ou se laisser guider par un algorithme en conduisant.

Sur la première antenne-relais à Loenen, un barreau de l’enceinte de protection a été scié pour pénétrer sur les lieux et le feu allumé à son pied. Si les pompiers ont réussi à éviter que l’ensemble des installations au sommet du mât ne soient calcinées, cela n’a pas empêché que la téléphonie mobile soit coupée. A Beekbergen par contre, comme les pompiers ne pouvaient être à la fois et au four et au moulin, les flammes ont réussi à grimper jusqu’à son sommet en suivant leur bonhomme de chemin câblé, et c’est bien trop tard qu’ils ont réussi à l’éteindre à l’aide d’une nacelle.

La police ne se prononce pas sur le fait qu’il puisse s’agir des mêmes auteurs ou pas, tout en confirmant le caractère volontaire de ces sabotages, puisque « les incendies de ces mâts de transmission ne se déclenchent généralement pas d’eux-mêmes » et que « c‘est spécial que les deux incendies se soient succédé rapidement », selon leur porte-parole.

Trois jours plus tôt, la nuit du dimanche 12 au 13 décembre, un premier sabotage incendiaire d’antenne-relais s’était déjà produit vers 3h du matin le long de l’autoroute A50, à la hauteur de la ville d’Epe. Là encore, la police penche pour un incendie criminel, et a également appelé les chauffeurs de poids lourds et les automobilistes qui ont circulé sur l’A50 ces nuits-là à collaborer avec les enquêteurs en visionnant les images de leurs caméras embarquées pour les leur livrer.

Enfin, pour ne pas être en reste sur ces attaques bataves d’infrastructures de télécommunication la semaine d’avant Noël, signalons qu’à une quarantaine de kilomètres de là, à Zeewolde  (province du Flevoland) le 18 décembre vers 19h, une autre antenne-relais a été déconnectée, tout simplement en démolissant son coffret électrique… qui a littéralement été « explosé  » selon la police.

[Synthèse de la presse néerlandaise (RTL et De Stentor), 4 janvier 2022]

Voir d’autres belles photos

La Haye (Pays-Bas) : feu aux distributeurs de billets de Thales

Deux distributeurs de billets Thales incendiés
traduit du néerlandais de indymedia.nl, 11 septembre 2021

Hier soir, deux distributeurs de billets NS [Nederlandse Spoorwegen, la SNCF hollandaise] ont été incendiés à la gare de La Haye Moerwijk. Les distributeurs automatiques de NS sont gérés et exploités par la société d’armement Thales. Thales contrôle le réseau ferroviaire aux Pays-Bas : paiements et portes, changements de signaux, vidéosurveillance, etc. (voir : xxxthalesgroup.com/en/europe/netherlands/transportation-netherlands ).

Le plus gros profit de Thales vient cependant de l’industrie de l’armement et de la sécurité. La société fournit des équipements radar et d’autres technologies aux autorités qui arrêtent les migrants et les réfugiés aux frontières de l’Europe. Thales contribue ainsi à la mort et à la misère de milliers de personnes.

Thales profite de la forteresse Europe, de la guerre et du militarisme. Thales est notre ennemi. Où que se trouve l’entreprise, il faudra l’attaquer. Feu et flammes pour les profiteurs de la forteresse Europe !

Rijswijk (Pays-Bas) : et de trois !

On apprend par la presse néerlandaise qu’à Rijswijk (commune de Buren), un village situé dans la province de Gelderlander, l’antenne de téléphonie mobile qui avait déjà été détruite pour la seconde fois lors d’un sabotage incendiaire le 22 juin dernier, a été attaquée une troisième fois la nuit du 7 au 8 septembre. Si on peut se douter qu’ils mettent toujours plus de moyens pour tenter de faire cesser cette série de sabotages déterminés, ils sont à nouveau restés bredouilles, puisque le feu a pratiquement effacé toutes les traces et que même les capteurs des caméras ont fondu.
Continuer la lecture de Rijswijk (Pays-Bas) : et de trois !

Rijswijk (Pays-Bas) : bis repetita !

On apprend par la presse néerlandaise qu’à Rijswijk, un village situé dans la province de Gelderlander, une nouvelle antenne-relais de téléphonie mobile est entièrement partie en fumée vers minuit 15 dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 juin. Les pompiers alertés par des voisins se réjouissent d’être intervenus à temps, parce que chaque minute est précieuse afin que la structure du mât ne soit pas trop endommagée et éviter qu’il ne faille à son tour le remplacer.
Continuer la lecture de Rijswijk (Pays-Bas) : bis repetita !