Tous les articles par sansnom

Brême (Allemagne) : la camionnette du constructeur de taules en fumée

traduit de l’allemand de endofroad, 23 septembre 2021

« Ce sont des entreprises comme Spie, WISAG, Massak, Sodexo […] qui à travers leur collaboration maintiennent la domination de l’État en vie. »

Inspirés par les compagnons qui ont déjà soulagé Dussmann Service GmbH de trois véhicules en début d’année, nous avons attaqué SPIE dans la nuit de lundi à mardi et incendié une camionnette devant leur agence de Sielhof.

Rien dans le cadre de la filière nucléaire française, ainsi qu’au travers de la coopération avec RWE dans l’extraction de lignite dans la forêt de Hambach, SPIE est déjà une cible légitime.
Mais p
our nous, SPIE est avant toute une chose : un profiteur de prison.
Lire la suite

Allemagne : quelques brèves de septembre

Dresde : les bureaux d’étude du collabo des taules en fumée !
traduit de l’allemand de chronik, 17 septembre 2021

L’avancée de la construction d’une prison à Zwickau se heurte depuis longtemps à une résistance offensive. Elle a déjà touché de nombreuses entreprises ayant participé à la construction, à la conception ou à la logistique. Une attention particulière a été accordée à l’entreprise de BTP Hentschke Bau, dont le patron avait également attiré une attention particulièrement négative à travers ses dons à l’AfD. Mais un projet d’une telle envergure compte sur la participation de beaucoup d’acteurs et nous ne voudrions pas qu’on nous reproche d’en avoir oublié un ! Nous nous sommes donc occupés, dans la nuit du 16 au 17 septembre, du bureau d’ingénierie Rathenow dans le quartier de Albertstadt avec quelques litres d’essence. Nous avons brisé deux vitres et avons déposé des dispositifs incendiaires dans les pièces. Nous espérons que cet incendie a permis d’entraver le bon déroulement d’autres projets de prison et que l’entreprise comprenne : ceux qui se font du fric sur la construction de taules devront en assumer les conséquences ! Sur place, nous avons en plus trouvé une bagnole de bourges, à laquelle nous avons foutu le feu sans hésiter.
Lire la suite

Montevideo (Uruguay) : banderole solidaire près de l’ambassade de France

En France et dans le monde / A bas les prisons / Force à Boris / (A)

traduit de l’espagnol de anarquia, 23 septembre 2021

Le message de cette banderole est un signe de solidarité avec le compagnon Boris, qui depuis plus d’un mois se trouve dans le coma suite à un incendie de la cellule qui le retient enfermé depuis un an dans les prisons françaises.

L’action qui a conduit le compagnon en taule s’inscrit dans l’attaque contre les structures que le capitalisme appelle « progrès », mais dont le but est en réalité d’affiner le contrôle social. Choisir comme objectif de mettre le feu à deux antennes de téléphonie mobile est une attaque contre la domination actuelle, cela n’a rien à voir avec les théories fascistes-conspirationnistes que les médias de dés-information veulent montrer pour nous désorienter.

Nous levons le poing et nous envoyons des mots d’encouragement à Boris et à toutes celles et ceux qui tombent dans les griffes des institutions de torture.

La banderole a été accrochée à proximité de l’ambassade française de Montevideo.

Névache (hautes-Alpes) : feu à l’industrie du tourisme !

Névache : le téléski du Bois noir détruit par un incendie
Le Dauphiné, 22 septembre 2021 (extrait)

L’un des deux téléskis de Névache ne pourra pas fonctionner cet hiver. « C’est d’une tristesse immense pour les Névachais », a déploré ce mercredi 22 septembre en fin de journée, la maire de la commune Claudine Chrétien. Vers 2 heures du matin, les cabanons du départ du téléski du Bois noir, au hameau du Sallé, ont été détruits par un incendie.

Les deux cabanons de la remontée mécanique ouverte en 1971 ont été totalement détruits. L’un contenait des perches du tire-fesses, l’autre le moteur du téléski. « La remontée est HS, on ne pourra pas la faire tourner cet hiver », a annoncé Claudine Chrétien.

Une enquête, menée par les gendarmes de la brigade de Saint-Chaffrey, a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

Voir les photos

Villeneuve (Ain) : La Poste et la mairie partent en fumée

VilleneuveLe bureau de poste ravagé par un incendie
La Voix de l’Ain/Le Progrès, 23 septembre 2021 (extrait)

Ce jeudi matin 23 septembre, vers 6h, un automobiliste traversant le village de Villeneuve pour se rendre à son travail, a vu une fumée noire sortir du bureau de la Poste dans le bâtiment de la mairie. Il a tout de suite appelé les secours et s’est rendu chez le maire pour l’aviser. Une trentaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser le sinistre, qui menaçait de s’étendre à l’église voisine par la toiture.

La mairie se trouve très impactée par ce sinistre. Les bureaux des secrétariats sont indisponibles pour une période plus ou moins longue. Les fumées ont totalement abîmé les locaux et le matériel informatique.

Présents sur place, les gendarmes des compagnies de Jassans et Trévoux ont dévié la circulation des camions et assuré une circulation alternée pour les voitures, jusqu’à environ 10h du matin. La brigade scientifique (TIC) de la gendarmerie a été dépêché sur les lieux de l’incendie, pour connaître l’origine de ce feu. Selon plusieurs sources, la piste criminelle est prise au sérieux. 

La résilience, nouvelle religion d’Etat

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

[reçu par mail]

Jack Déjean, La résilience, nouvelle religion d’Etat, septembre 2021, 5p. A4

Extrait :
L’idéologie de la résilience est en fait considérée comme une sorte de nouvelle religion d’Etat, où toutes les situations suscitant de la vulnérabilité sont saisies pour inciter à faire du malheur une source de rebond et d’adaptation : finalement une idéologie de « faire avec », tout en individualisant la responsabilité de la catastrophe. Son fondement est l’adaptation, instillant une nouvelle forme d’eugénisme. Ce sont les plus aptes à rebondir qui seront sauvés, pour subsister dans un monde où la vie est réduite à la survie et les individus condamnés à bricoler des solutions pour se protéger eux-mêmes.

Dans cette idéologie où chaque crise est prétexte à rebondir, l’être humain est considéré comme un système similaire à une machine, conformément à la cybernétique : un noyau de matière sans cesse envahi par des informations à intégrer et autour duquel gravitent les cercles circulaires de la vie biologique, du mental et de l’esprit. La religion est, au passage, réhabilitée comme un mécanisme consolidant le système immunitaire et favorable à la capacité de surmonter les chocs. On ne sait plus très bien si la religion est résilience, ou si la résilience est religion.

Chaque drame et catastrophe, source de perturbation, est finalement considéré positivement, permettant de sortir de sa zone de confort et de s’adapter, et ainsi progresser – c’est-à-dire être productif. La résilience est en réalité une forme de management visant à conditionner l’être humain.

« Quasiment tous conspis », vraiment ?

[Parmi les plusieurs centaines de sabotages d’infrastructures de télécommunication qui se produisent depuis 2018, il est par nature impossible de savoir qui a pu les commettre, sans compter que n’ayant pas une mentalité policière ce qui ? ne nous intéresse pas, a fortiori lorsqu’ils ont volontairement choisi de ne pas laisser de message derrière eux.
Par contre, sur la petite partie de personnes arrêtées, il y a bien entendu eu plusieurs fachos et réactionnaires comme la personne de l’Isère en avril 2021 ; un quinquagénaire « anti-5G mais pas anti-fibre optique » dans la Drôme en mars 2021 ; les deux moines intégristes du Rhône ce mois-ci ou le récent illuminé parisien carrément conspi, accusé du sabotage de 26 antennes (voir ci-dessous) ; mais également toute une diversité comme les accusés mutiques de Douai en juillet 2020, à part un bref « je suis contre la 5G, qui a des effets néfastes pour la santé et l’environnement », et chez lesquels les flics avaient retrouvé du matos d’agitation « antifasciste et anarchiste » ; un petit groupe de cinq gilets jaunes qui s’en prenait « à tout ce qui touche à l’État » dont une antenne-relais en Dordogne condamnés en mars 2021 ; un autre groupe de quatorze gilets jaunes accusés de l’incendie de neuf antennes en Alsace en septembre 2020 ; deux amis dont l’un a dénoncé «  le côté néfaste de la 5G sur la santé et sur les animaux » au procès et condamnés dans le Jura en juillet 2020 ;  les trois personnes de gôche accusées dans le Limousin en juin 2021 ; les deux amis dont l’un tendance citoyen-écolo arrêtés dans les Alpes-maritimes en juin 2020 ; bien sûr le compagnon anarchiste Boris incarcéré en septembre 2020 suite à un sabotage anonyme dans le Jura dont il a pris la responsabilité après son arrestation, et actuellement dans le coma suite à un incendie de cellule ; un gilet jaune incarcéré en juin 2019 dans le Var pour plusieurs incendies (radars, station service) dont deux antennes et dont on ne sait rien ; les trois personnes incarcérées dans les Alpes-de-Haute-Provence en avril 2019 suite à des sabotages contre des infrastructures d’énergie ou de téléphonie, et dont on ne sait rien ; ou encore ces quatre gilets jaunes de la Nièvre qui avaient cramé quatre armoires et huit pylônes de téléphonie, condamnés en décembre 2019, et dont l’un repassait seul en septembre 2021 pour deux armoires et deux antennes (voir ci-dessous).
Alors assez d’ « ineptie idéologique » qui projette et reprend à bon compte les catégories de l’Etat contre une lutte en cours, et que chacun chacune agisse de la manière qui lui semble la plus adéquate… et pour ses propres raisons, évidemment !]


Un homme de 37 ans jugé coupable d’avoir incendié des installations téléphoniques dans le Cher et la Nièvre avec des cocktails Molotov
Le Berry Républicain, 22 septembre 2021
Lire la suite

Mouzon (Ardennes) : révolte au centre éducatif renforcé

Des mineurs placés se rebellent au centre éducatif renforcé
de Mouzon

L’Ardennais, 21 septembre 2021 (extrait)

La réinsertion par le soin aux chevaux, technique par laquelle le centre éducatif renforcé (CER) de Baybel, à Mouzon, se distingue dans le secteur, n’a cette fois pas empêché les mineurs placés de déraper. Dimanche soir, les gendarmes ont dû intervenir pour calmer la situation entre les jeunes et l’équipe encadrante. « Je suis directeur de cette institution depuis trois ans, et je n’avais jamais vu les choses déraper à ce point », déclare Mohamed Karkach, directeur du CER.
Lire la suite

Ugny-le-Gay (Aisne) : saccager le chantier de la future antenne

À peine installé, le chantier d’une antenne relais 4G
fortement dégradé à Ugny-le-Gay

Aisne Nouvelle, 21 septembre 2021

« On ne comprend pas. Jamais quelqu’un ne s’est manifesté contre ce projet », assure la maire du village, Sylvie Lelong. Mardi matin, comme d’autres habitants, elle a constaté les dégâts commis dans la nuit, quelques heures seulement après l’installation du chantier (à la sortie d’Ugny-le-Gay direction Villequier -Aumont).

Probablement avec l’aide du manitou qui se trouvait sur place, le ou les auteurs de ces actes de vandalisme ont retourné une mini pelle, une cabane de chantier, ainsi que la réserve d’eau. « On ne peut plus travailler. Il faut tout débarrasser car il n’y a plus rien en état de fonctionner », indiquait sur place le responsable de la partie « fondations ».
Lire la suite

Lachapelle-sous-Aubenas (Ardèche) : sabotage d’un poste électrique, « jamais les fées ne seront électriques »

[reçu par mail, 20 septembre 2021]

N’oublie pas d’éteindre la lumière en sortant

Depuis notre enfance, le monde moderne n’a eu de cesse de nous prendre en otage, nous ventant les mérites de la sécurité, nous faisant oublier, par le biais d’une série de promesses de plus en plus mal tenues, la copieuse dose d’asservissement qu’il nous faudrait accepter en contrepartie du progrès.

Alors que les horizons qui se présentent au devant des avancées de la civilisation n’en finissent pas de s’assombrir : ravage des espaces sauvages, domestication croissante du vivant, artificialisation des êtres, le monde actuel continue sa course effrénée, le rendant toujours plus dépendant des infrastructures énergétiques et des produits qu’elles consomment et produisent, pétrole, uranium, électricité.

En l’espace de moins de deux siècles, la production électrique et l’électrification croissante des espaces n’a eu de cesse de s’étendre et de coloniser la moindre parcelle de nos vies.
Ce furent initialement quelques entreprises et industries qui eurent recours à l’énergie électrique. La technique s’est ensuite progressivement répandue aux usages domestiques. Aujourd’hui, c’est à chaque instant que nous transportons et utilisons un appareillage de plus en plus important d’accessoires dans notre quotidien, dans nos poches ou à nos poignets, et qui rythment, jusqu’à normaliser totalement leurs usages, le moindre instant de nos existences.
Lire la suite

Saint-Joseph-du-Lac (Québec) : les élus ont des noms… et des adresses

Saint-Joseph-du-Lac : le véhicule d’une conseillère ciblé
par un incendie criminel
Journal de Montréal, 20 septembre 2021

Le véhicule d’une conseillère municipale de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Laurentides, a été la cible d’un incendie suspect dans la nuit de dimanche à lundi. Le ou les suspects auraient mis le feu au véhicule stationné dans une entrée privée sur la montée du Village, avant de prendre la fuite. Les pompiers dépêchés sur les lieux ont pu maîtriser les flammes, avant de passer au peigne fin la scène à la recherche d’indices.

Étant donné le caractère suspect de l’incendie, l’enquête a été transférée à la régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Les enquêteurs étaient attendus sur place pour examiner la scène. Dans la nuit de vendredi à samedi, un autre véhicule d’un haut fonctionnaire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac a été la proie de flammes d’un incendie criminel.
lire la suite

Autriche/Italie/E-U : extension du pass sanitaire et de la vaccination obligatoires

En Italie, le passe sanitaire devient obligatoire
pour tous les travailleurs

La Manche Libre, 20 septembre 2021

Dès le vendredi 15 octobre, le passe sanitaire sera obligatoire pour tous les travailleurs italiens, qu’ils soient du secteur privé ou public. Même les bénévoles dans les associations y seront soumis. Au total, cette extension du passe concernera 23 millions de travailleurs italiens. Le gouvernement a pris cette décision le jeudi 16 septembre.

Le « green pass » (nom du passe sanitaire en Italie) est déjà obligatoire pour les soignants et les enseignants. L’Italie sera ainsi le deuxième pays européen, après la Slovénie, à rendre le passe sanitaire obligatoire pour les travailleurs. Dans le pays, un peu plus de 40 millions de personnes, soit près de 75 % de la population âgée de plus de 12 ans, sont vaccinés.
Lire la suite

Paris-20e : retour de bâton pour les expulseurs

« La mairie expulse – On se venge »
Paris-luttes, 17 septembre 2021

Suite à l’expulsion du squat mercredi 15 après plusieurs jours d’occupation, un des sièges du bailleur social Paris Habitat a été visité :

« Ce bâtiment vide depuis plusieurs années appartient à la mairie du 20e arrondissement. Le maire du 20e, le socialiste Eric Pliez, est le président du bailleur social Paris Habitat. Nous avons donc décidé d’aller rendre une visite nocturne à la direction territoriale EST de Paris Habitat situé dans le 20e. Peinture sur la façade, coups de marteau sur les vitres et inscription « La mairie expulse – On se venge » sur la devanture.

Solidarité avec les 8 personnes interpellées !
Solidarité avec tous.tes les expulsé.es !

Lire la suite

Publication : Avis de tempêtes n°45 – septembre 2021

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Avis de tempêtesbulletin anarchiste pour la guerre sociale n°45 (septembre 2021) vient de sortir.

« La catastrophe actuelle n’a que très peu de choses en commun avec celle des temps jadis. Elle n’est plus cette foudre de la nature ou l’œuvre d’un Dieu, mettant l’être humain face à lui-même – c’est un simple produit de l’arrogance scientifique, technologique, politique et économique. Si les catastrophes du passé pouvaient inciter à regarder l’impossible en face, en mettant sens dessus dessous l’ordre établi, les catastrophes modernes se limitent à creuser davantage dans le possible. Au lieu d’ouvrir l’horizon et de mener loin, elles l’enferment et le clouent à ce qu’il y a de plus proche. L’imagination sauvage cède le pas au risque calculé, où l’on ne désire plus vivre une autre vie, mais où on ambitionne de survivre en gérant les dégâts. »

Pour lire tous les anciens numéros : avisdetempetes.noblogs.org

[Reçu par mail]

Toulouse (Haute-Garonne) : feu aux boîtiers de l’antenne-relais

Départ de feu dans un boîtier d’antenne relais
La Dépêche du Midi, 19 septembre 2021

Cela faisait quelques mois qu’un événement de ce type ne s’était pas déroulé dans le département. Dans la nuit de vendredi à ce samedi, les sapeurs-pompiers de Haute-Garonne sont intervenus sur un départ de feu au niveau du boîtier d’une antenne relais de l’opérateur SFR distribuant le réseau 4G et 5G situé derrière le stade de rugby Ernest-Wallon au 3 chemin de Roques précisément. Selon les soldats du feu, l’incendie a été rapidement maîtrisé et éteint à l’aide d’un extincteur. Moins d’une dizaine de sapeurs-pompiers ont été déployés sur les lieux.

Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer l’origine de l’incendie. Des relevés de la police scientifique ont notamment été réalisés sur les lieux. Le procureur de la République a été averti. Ce n’est pas la première fois que des antennes-relais sont la cible d’incendies dans le département. En mai dernier, à Labège, les sapeurs-pompiers étaient intervenus pour éteindre deux incendies simultanés sur deux antennes-relais.
Lire la suite

Scionzier (Haute-Savoie) : 5 « câbles à grande capacité » de fibre optique sabotés [MàJ]

Vallée de l’Arve : une coupure importante du réseau internet due à « un acte de vandalisme majeur »
Le Messager, 17 septembre 2021

Vendredi 17 septembre, une coupure importante du réseau internet de la fibre optique touche la vallée de l’Arve, sur Marnaz, Scionzier et Thyez. En cause, « un acte de vandalisme majeur », informe le Syane (Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie) qui construit le réseau public de fibre optique sur tout le département. « C’est un incident d’une ampleur jamais vue ». Aurélie Audisio, directrice de concession pour Covage Haute-Savoie, l’exploitant du réseau de fibre optique dans le département, n’y va pas par quatre chemins et pourtant elle a échangé avec ses homologies ailleurs en France.

Des équipes sont sur place afin de réparer les dégâts, « ce qui va prendre encore quelques jours au vu de l’ampleur des dégâts », précise le syndicat. L’acte de vandalisme a été découvert mercredi 15 septembre sur la commune de Scionzier. Des équipes de Covage, l’exploitant privé du réseau, se relaient jour et nuit pour réparer les câbles.
Lire la suite

Maubeuge (nord) : cramer le bus direct devant le collège

Maubeuge : un bus en feu devant le collège Jules-Verne
La Voix du Nord, 16 septembre 2021

Stationné devant le collège Jules-Verne, boulevard Corneille, un bus était en feu ce jeudi matin. La police scientifique était sur place pour procéder à des relevés. La piste de l’incendie volontaire est privilégiée.

Tôt ce matin, les sapeurs-pompiers de Maubeuge ont été appelés pour un feu de bus dans le quartier de l’Epinette . Immatriculé en Belgique, le car a été complètement détruit par l’incendie. Selon nos sources, il était stationné la veille devant le collège Jules-Verne, non loin du parking des enseignants situé à l’intérieur de l’enceinte. Ce jeudi matin, la police technique et scientifique était sur place tout comme le principal du collège, Marc Fortier, alerté lui aussi. A priori, les élèves ont pu se rendre normalement en cours. L’enquête est en cours.

Saint-Forgeux (Rhône) : l’antenne-relais l’a échappé belle [MàJ]

Tentative d’incendie sur une antenne-relais
Le Progrès, 15 septembre 2021 (extrait)

Une intrusion a été commise sur le site d’une antenne-relais, dans la campagne de Saint-Forgeux. Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi 15 septembre.

Selon nos informations, cette antenne 4G a été ciblée par une tentative d’incendie volontaire. Le feu ne s’est pas propagé et les dégâts ont été très limités. Aucun dysfonctionnement n’a été constaté sur les réseaux téléphoniques des différents opérateurs qui utilisent l’antenne-relais. Une enquête a été ouverte par les gendarmes pour retrouver le ou les auteurs des faits. Des militants anti-5G sont-ils à l’origine de cette tentative d’incendie ? À ce stade, les enquêteurs n’excluent aucune piste.
Lire la suite

Paris : incendie solidaire d’un véhicule Enedis

Paris : Incendie d’un véhicule Enedis
Attaque (qui l’a reçu par mail), 15 septembre 2021

Un ancien dictateur a dit un jour que le communisme c’est les soviets plus l’électricité. Cette image démontre à quel point sa vision du monde était compatible avec la société actuelle. Le temps qui est passé nous a démontré à quel point les promesses du progrès technique étaient fausses. Mais la « responsabilisation » des travailleurs, qui n’ont même plus besoin de contremaîtres, parce qu’ils les ont dans leurs têtes ou l’engagement citoyen dans la gestion du « bien commun » sont de plus en plus utilisés comme instruments de pacification sociale.

On préfère plutôt l’équation « l’anarchie c’est du feu plus des individus librement et temporairement associés ».

Désirant continuer à mettre des petits bâtons dans les roues de la production incessante d’électricité, on a voulu nous aussi prendre pour cible Enedis.

La nuit du 10 au 11 septembre, on a cramé un véhicule Enedis rue du Banquier à Paris.
Lire la suite

Brême (Allemagne) : l’expulseur à coups de masse

Attaque de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien !
traduit de l’allemand de de.indymedia, 13 septembre 2021

La nuit dernière, nous avons brisé de nombreuses vitres du siège principal de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien (M&B-I) au n° 250 de l’allée Franz-Schütte dans le quartier de Horn-Lehe, à Brême.

Les vitres sécurisées représentaient un vrai défi et il a été presque impossible de les défoncer complètement. Nous sommes pourtant optimistes quant au fait d’avoir causé de gros dégâts. Pour rappel : il y a deux mois à peine, le 14 juillet, les flics ont effectué une expulsion forcée brutale dans le quartier de Steintor. Et cela en raison du refus des chefs de l’entreprise M&B-I de différer l’expulsion, bien qu’un délai de deux semaines ait été demandé. Des capitalistes accomplis, c’est-à-dire des gens qui jettent des personnes à la rue par principe. Qui commencent par laisser les bâtiments vides se dégrader pour ensuite les faire expulser quand ils sont occupés. Ces gens tirent profit des crises économiques, des bulles immobilières et de la spéculation sur les locaux vides.
Lire la suite

La Haye (Pays-Bas) : feu aux distributeurs de billets de Thales

Deux distributeurs de billets Thales incendiés
traduit du néerlandais de indymedia.nl, 11 septembre 2021

Hier soir, deux distributeurs de billets NS [Nederlandse Spoorwegen, la SNCF hollandaise] ont été incendiés à la gare de La Haye Moerwijk. Les distributeurs automatiques de NS sont gérés et exploités par la société d’armement Thales. Thales contrôle le réseau ferroviaire aux Pays-Bas : paiements et portes, changements de signaux, vidéosurveillance, etc. (voir : xxxthalesgroup.com/en/europe/netherlands/transportation-netherlands ).

Le plus gros profit de Thales vient cependant de l’industrie de l’armement et de la sécurité. La société fournit des équipements radar et d’autres technologies aux autorités qui arrêtent les migrants et les réfugiés aux frontières de l’Europe. Thales contribue ainsi à la mort et à la misère de milliers de personnes.

Thales profite de la forteresse Europe, de la guerre et du militarisme. Thales est notre ennemi. Où que se trouve l’entreprise, il faudra l’attaquer. Feu et flammes pour les profiteurs de la forteresse Europe !

Cayenne (Guyane) : les émeutes nocturnes continuent

Cayenne : le commissariat de police attaqué dans la nuit
France Guyane, 14 septembre 2021 (extrait)

Nouvelle nuit sous tension dans les rues de Cayenne. Depuis la nuit du jeudi 9 septembre au vendredi 10 septembre, les incendies déclenchés volontairement par plusieurs groupes de personnes qui souhaitent se confronter aux forces de l’ordre se multiplient. Cela fait désormais près d’une semaine qu’une recrudescence des scènes de violences urbaines est observée, souvent au beau milieu de la nuit, par les Cayennais.

Le dernier effet en date de l’opposition (…) marquée par ces groupes, en faible nombre, face aux représentants de l’Etat s’est produit cette nuit. Après avoir déclenché des feux de conteneurs et de poubelles au niveau de la ZAC Hibiscus, les protagonistes de ces assauts -encore non revendiqués- s’en sont pris au commissariat de Cayenne, avenue du Général de Gaulle.
Lire la suite