Tous les articles par sansnom

Buenos Aires (Argentine) : incendie solidaire contre une voiture de flics

Traduit de l’espagnol de contrainfo, 28 novembre 2022

Je prends la responsabilité de l’attaque incendiaire contre un véhicule de patrouille de la police de la ville de Buenos Aires en face du commissariat 41, situé à l’angle des rues Cesar Diaz et Bufano. J’ai réalisé cette attaque au petit matin du mardi 22 novembre 2022.

Liberté pour Alfredo Cospito !

Apatride

Madrid (Espagne) : un local d’Endesa perd ses vitres en solidarité avec Alfredo Cospito

Traduit de l’espagnol d’indy barcelona, 24 novembre 2022

La semaine dernière ont été détruites les vitres d’un local d’Endesa, entreprise qui appartient à la multinationale italienne [de l’énergie] Enel.

En solidarité avec Alfredo Cospito, Anna, Ivan, Juan…
Contre le 41 bis, contre toutes les prisons !

anarquistas

Rome/Trente/Milan (Italie) : vitres fracassées en solidarité avec les anarchistes en grève de la faim

Varedo (Milan), 23 novembre 2022

Frapper un parti comme la Ligue du Nord [Lega], signifie attaquer le nationalisme, le racisme et la xénophobie institutionnelles. Cela signifie combattre la politique de « la loi et l’ordre ». La nuit dernière, le 23 novembre, ont été brisées les fenêtres du siège de la Lega à Varedo, une municipalité de l’arrière-pays milanais.

Cette action est un geste concret de solidarité avec Alfredo Cospito (et les autres anarchistes incarcérés qui le soutiennent) en lutte jusqu’au bout contre la double torture du 41bis et de la perpétuité incompressible. Cette dernière mesure a d’ailleurs été récemment reconfirmée par un décret pris par le gouvernement actuel, dont la Lega fait partie.

Aucune répression ne pourra arrêter le conflit anarchiste.
Lire la suite

Taggia (Italie) : le collabo des taules « Marr » part en fumée

Lundi 21 novembre, les journaleux de la presse italienne ont tenu à sonner l’alarme suite à un incendie volontaire contre un entrepôt de l’entreprise Marr, créée à Rimini en 1972, et qui est un notoire fournisseur de bouffe dans les prisons et les centres de rétention.

La nuit du 5 novembre, une première attaque s’était d’abord déroulée à Anzola dell’Emilia (Bologne) dont on apprend à l’occasion qu’aucune des quatre bouteilles placées sous les camions de Marr ne s’est enflammée–, et qui avait été revendiquée en solidarité avec les grévistes de la faim contre le 41bis et la perpétuité incompressible. Puis, la nuit du 13 novembre à Taggia (province d’Imperia, en Ligure), un incendie anonyme est venu frapper ce même collabo des taules.

Ces derniers jours, après avoir évoqué dans un premier temps l’hypothèse de la « criminalité organisée », c’est désormais vers « l’ombre des anarchistes » que les doigts des journaflics locaux et de l’Ansa (l’agence de presse officielle italienne) ont décidé de pointer. Selon les enquêteurs, l’attaque réussie de Taggia s’est produite vers 3h du matin, à partir des huit camions garés sur le parking de Marr où trois foyers d’incendie ont été appliqués, avant que les flammes ne consument une partie de ses bâtiments, dont l’entrepôt réfrigéré et les bureaux. Deux jours plus tard, l’entrepôt continuait encore de fumer de jour comme de nuit, et c’est finalement une partie de sa toiture qui s’est effondrée avec pertes et fracas le 15 novembre.

{synthèse de la presse italienne, 21 novembre 2022]
Voir d’autres photos

Montréal (Canada) : matinée venteuse chez les gentrificateurs

Matinée venteuse chez les vendeur.euses de condos
Montréal contre-information, 22 novembre 2022

Ce lundi 14 novembre, les courants d’airs seront les seuls visiteurs des bureaux de vente des condos Le Moden, métro Frontenac.

La ville est déja fucking laite mais les nouveaux condos nous font quand meme chier. La yopisation de la place Frontenac et du quartier Centre-Sud est imminente. La domination du capitalisme avance a grands pas. N’attends pas une seconde de plus pour pratiquer ton lancer fracassant avec tes chum.e.s!

CLOU DE CHEMIN DE FER:
-accessibilité 9/10
-impacte 9/10
-discretion 7/10 (moins bruillant qu’on pensait)
-maniabilité 10/10
-fun 10/10

Toulouse (Haute-Garonne) : Jeep flambées sur le gâteau

GJ VS ZFE. Incendie de 3 véhicules JEEP électriques à Toulouse, le vendredi 18
Indymedia Lille, 21 novembre 2022

La ZFE, on ne la présente plus. Elle attaque notre portefeuille et veut nous empêcher de rentrer en ville. Nous, pour les 4 ans des GJ, on voulait aussi attaquer au portefeuille, et se venger un peu aussi. Donc on a cramé trois de leur voitures électriques de merde, dans un de leur concessionnaire pourri.

Bon anniversaire les Gilets Jaunes, contre la ZFE et leur ville toute connectée.

On est là.
Lire la suite

Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) : pneus lacérés en solidarité

[reçu par mail le 19 novembre 2022]

Vitry sur seine : Pneus lacérés pour Spie et une entreprise de sécurité en solidarité avec les émeutier.es du lycée Adolphe Chérioux

Mi-novembre une voiture Spie (constructeur de taules entre autre) et une voiture d’entreprise d’installation de système de sécurité ont eu leur pneus aplatis.

Action en solidarité avec les émeutier.es du lycée Adolphe Chérioux à Vitry sur seine, dont certain.es ont fini en prison et d’autres ont leur procès en février. La semaine dernière, les étudiant.es ont bloqué leur lycée, certain.es se sont affonté.es avec la police et ont détruit du mobilier urbain (caméras et autres). Cette mobilisation était en partie contre le système de sélection après lycée Parcoursup.

Quels liens possibles entre anarchistes et mineurs en lutte ?

A bas l’école, institution de perpétuation de l’état, qui a plus à voir
avec une prison qu’avec « la liberté d’apprendre ».

Solidarité également avec les prisonnier.es anarchistes.

Rome (Italie) : un micro trouvé dans l’appartement de compagnons

Traduit de l’italien de infernourbano, 18 novembre 2022

Même histoire, même endroit, même machin. Découverte d’un micro dans un appartement à Rome.

Quelqu’un s’est glissé dans le domicile où nous vivons pour y placer un micro-espion, certainement dans les jours autour de la manifestation du 12 novembre à Rome en solidarité avec Alfredo [Cospito] et les autres compagnons prisonniers en grève de la faim. Dans la continuelle mauvaise interprétation de la « solidarité et complicité » qui se développe entre anarchistes, peut-être avec un certain sens de l’ironie ou peut-être avec une « perspicacité » d’enquêteur qui leur aura fait entrevoir un jeûne collectif, les intrus ont pensé que l’endroit le plus approprié pour abriter leur mouchard était l’arrière du four de la cuisine.

Alimenté par le câble de ce dernier, il était également équipé d’une batterie. Le fait est aggravé par la récidive, vu que dans le même lieu, alimenté par le même câble électrique, un autre micro-espion avait déjà été retrouvé il y a plusieurs mois. Le temps passe mais le contrôle reste.
Lire la suite

Pouillon/Habas/Cauneille (Landes) : triple flambée d’antennes-relais !

Trois antennes relais de téléphonie mobile incendiées
dans les Landes
France Bleu/actu landes, 17 novembre 2022

« Quelque malfaisants ont incendié l’antenne vers 3 heures du matin. » Voilà ce que nous a confirmé le maire de Pouillon (Landes) ce jeudi 17 novembre 2022. Au total, trois antennes-relais de téléphonie mobile ont été incendiées dans la nuit de mercredi à jeudi à Habas, Pouillon et Cauneille. Les pompiers sont intervenus.

Ces incendies ne semblent pas laisser de doute sur leur caractère criminel. De façon quasi-simultanée dans la nuit, vers 3 heures, l’accès aux boîtiers électriques des antennes de Pouillon et Habas a été forcé puis le feu a été mis. L’heure de l’incendie à Cauneille n’est pas encore connue à ce stade.

La gendarmerie de Dax a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ces gestes malintentionnés. La mairie de Pouillon indique ce jeudi matin, « qu’il y aura des impacts ces prochains jours sur la qualité de la réception. »

Perpignan : révolte chaleureuse au centre de rétention

Perpignan : incendie criminel lors d’émeutes au centre
de rétention
L’Indépendant/France Bleu, 15-16 novembre 2022

Ambiance tendue ce mardi 15 novembre en soirée. Des occupants du centre de rétention administrative, situé sur la zone de Torremilla, ont intentionnellement mis le feu aux bâtiments. 

État d’urgence ce mardi entre 19 h et 19 h 30 au centre de rétention administrative de la zone de Torremilla. Selon les premiers éléments, en signe de rébellion, des occupants de l’établissement auraient volontairement mis le feu à des matelas dans trois des quatre bâtiments, déclenchant autant d’incendies.

Le feu a été maitrisé en deux heures par les pompiers, mais ce mercredi matin, « il reste un bâtiment dans lequel des opérations de nettoyage seront menées aujourd’hui », précise le préfet des Pyrénées-Orientales, Rodrigue Furcy. Il annonce aussi le transfert de six étrangers vers d’autres centres à Toulouse, Nîmes et Sète. Le transfert s’effectue « pour casser les groupes qui posent des difficultés », ajoute Rodrigue Furcy.
lire la suite

Brochures : trois nouvelles publications de Delenda Est

[reçu par mail]

Une nouvelle brochure Delenda Est : Fumiko Kaneko, anarchiste nihiliste.

Fumiko était une anarchiste nihiliste du japon, qui s’est suicidée en
prison en 1926. Arrêtée comme de nombreux.ses rebelles lors du
tremblement de terre de tokyo en 1923, elle assuma avoir comploté pour tenter d’assasiner l’empereur. La brochure contient une biographie de Fumiko, un résumé de ses idées et trois interrogatoires.

Comme d’hab, pas de brochures sur internet.

Les deux précédentes n’avaient point été « annoncées » sur la toile, il s’agit de L’usine de chaîne d’Osugi Sakae, et de Dix thèses sur la prolifération des égocrates de Fredy Perlman.

Pour en recevoir : delendaest [arobase] riseup.net

Veckring/Buding/Monneren (Moselle) : faire la tournée des antennes…

Relais incendiés : plus de téléphonie mobile…
Le Républicain Lorrain, 16 novembre 2022

Depuis une semaine déjà, les habitants des communes de Veckring, Buding et Monneren ne peuvent plus se servir de leur téléphone portable.

Que s’est-il passé ? Lundi 7 novembre, vers 19 h, l’antenne relais de téléphonie mobile Free couplée à SFR Bouygues et Orange qui se trouve ancrée dans l’ancienne carrière de gypse à la sortie du village de Veckring en direction de Monneren a été l’objet d’un acte de vandalisme. L’armoire électrique et technique a été complètement détruite et brûlée. Les auteurs du méfait ont très certainement utilisé de l’essence puisqu’un bidon a été retrouvé à proximité du relais.

« Les dégâts sont très importants, enrage le maire de la commune Pascal Jost, et il faudra plusieurs semaines pour que tout rentre dans l’ordre. Oui je suis très remonté car on est privés des prestations des quatre opérateurs de la commune… et donc impossible de communiquer, une gêne qu’on ne peut imaginer… »
Lire la suite

Canada : sabotage ferroviaire solidaire dans l’est de l’Ontario

Traduit de l’anglais de North Shore info, 10 novembre 2022

Aux premières heures du 5 novembre, des groupes d’anarchistes ont agi en solidarité avec l’appel à l’action lancé par Sleydo* pour soutenir la bataille que mènent actuellement les Wet’suwet’en pour protéger le yintah [territoire] et tuer la foreuse [du gazoduc CGL en construction en train de le ravager]. Des lignes de chemin de fer ont été sabotées à plusieurs endroits, ce qui a perturbé le cours normal des choses le long des principales artères du système de transport de marchandises. Elles continueront à l’être de manière aléatoire encore longtemps, à chaque coin de ligne ferroviaire traversant le dos de la tortue [soit le Canada].

Chacun est encouragé à emprunter cette voie de quelque manière que ce soit, où et quand il le peut. Procurez-vous des coupe-boulons ou du fil de cuivre. Prenez un.e ami.e ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.. Prenez un ami ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.
Lire la suite

Belfort : les voitures en autopartage Optymo brûlent toujours

Deux véhicules Optymo détruits par les flammes en pleine nuit
Est Républicain, 15 novembre 2022 (extrait)

Il était un peu plus de 2 h 30 ce lundi 14 novembre lorsque les pompiers ont été alertés pour un incendie de véhicules non loin de l’église Sainte-Thérèse du Mont. Plus précisément sur le parking situé au niveau de la rue Bernard-Gangloff. Sur place, un utilitaire et un break de location Optymo [réseau public de la ville] étaient en proie aux flammes. Pour maîtriser le feu, qui a détruit les véhicules, les secours ont eu recours à une lance.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel événement survient dans la cité du Lion et ses environs.

Un nouveau site autour de la grève de la faim des compagnon.ne.s contre le 41bis

[Pour suivre les initiatives solidaires en Italie (et ailleurs) en solidarité avec la grève de la faim d’Alfredo Cospito contre le 41bis et la perpétuité incompressible, des nouvelles de la lutte régulièrement mises à jour sont désormais disponibles en langue française (avec chronologie, brèves, tracts et affiches) sur le site suivant : https://luttercontrele41bis.noblogs.org/]

Présentation
Le 20 octobre, lors d’une audience au tribunal d’application des peines de Sassari, l’anarchiste Alfredo Cospito a essayé de lire une longue déclaration par laquelle il annonce avoir commencé une grève de la faim contre le régime de détention 41 bis, auquel il est soumis, et contre la peine de perpétuité incompressible. Une bataille qu’Alfredo n’a pas l’intention d’interrompre avant son décès. Le compagnon, qui est en régime 41 bis depuis le 5 mai dernier, suite à un décret signé par la ministre de la Justice de l’époque, Marta Cartabia, est actuellement détenu dans la prison de Bancali, en Sardaigne.

C’est pour diffuser et relayer la solidarité autour de cette grève que nous avons décidé de créer cette page. Elle a pour but d’accueillir les différentes initiatives de solidarité qui ont lieu depuis des mois et qui – nous l’espérons ! – vont croître en fréquence et en intensité dans les temps à venir. Pour Alfredo et contre le 41 bis (le sortir de ce régime est désormais une nécessité urgente), mais aussi contre la prison, la répression et pour tou·te·s les compagnon·ne·s touché·e·s par celle-ci.

La liberté pour Alfredo, Anna et Juan ! La liberté pour tou·te·s et chacun·e !