Category Archives: Déconnexion

Rome (Italie) : Feu pour feu

traduit de l’italien de infernourbano, 14 janvier 2021

La nuit du 17 décembre, une antenne-relais proche d’une sortie de l’autoroute de contournement de Rome (GRA) a été sabotée par le feu.

Une action incendiaire qui ravive notre mémoire de vengeance pour le massacre d’État qui s’est déroulé dans les prisons italiennes insurgées en mars 2020, lors du premier confinement.

Lors de ces journées, les révoltes des prisonniers qui réclamaient santé et liberté ont été réprimées dans le sang par les organes de sécurité de l’État. En plus des tabassages, des transferts et des représailles, 14 personnes ont perdu la vie.
Continue reading Rome (Italie) : Feu pour feu

Au lendemain du sabotage de l’émetteur TDF des Cars [mis à jour]

[pot-pourri de différents journaux, 13 janvier 2021]

Cela fait un peu plus de 24 heures que les équipes techniques de l’opérateur TDF travaillent d’arrache-pied. Elles sont intervenues suite au sabotage incendiaire qui a frappé l’antenne-relais à Les Cars, au sud-ouest de Limoges lundi soir 11 janvier vers 19h30. Résultat, 1,5 million de personnes privées de radio et de télévision numérique terrestre (TNT) dans quatre départements : les habitants de la Haute-Vienne, d’une partie de la Corrèze, de l’est de la Charente et du nord de la Dordogne. « Le site de Limoges diffuse à 750 000 personnes, mais il pilote d’autres sites plus éloignés, comme ceux de Brive ou Périgueux qui sont eux aussi à l’arrêt, et ce sont bien 1,5 million de personnes qui sont concernées », a expliqué l’opérateur TDF.
Continue reading Au lendemain du sabotage de l’émetteur TDF des Cars [mis à jour]

Les Cars (Haute-Vienne) : et les écrans de 1,4 million de personnes se turent…

Un incendie s’est déclaré lundi 11 janvier, vers 20h, sur le site de l’émetteur de TDF situé sur la commune de Les Cars au sud-ouest de Limoges. Conséquence directe des flammes qui ont couru le long des câbles, 1,4 million de personnes d’une partie du Limousin (Haute-Vienne et Corrèze), de la Charente et de la Dordogne sont privées de retransmission télévisée via la TNT (France 3 Limousin, France 2…),  de radio (France Inter, France Bleu Limousin ou France Bleu Périgord), et aussi en partie de téléphonie mobile.

Le feu s’est déclaré au-dessus de la première plateforme de l’émetteur, détruisant partiellement l’installation. Les dégâts sont importants et le retour à la diffusion des chaînes de télé et les stations de radio risque de prendre du temps.L’origine du sinistre n’est pas encore déterminée, mais la piste criminelle est privilégiée, d’autant qu’un deuxième départ de feu a également touché une antenne de téléphonie mobile de l’opérateur Orange, située à quelques centaines de mètres de l’émetteur de radio et télédiffusion.
Continue reading Les Cars (Haute-Vienne) : et les écrans de 1,4 million de personnes se turent…

Saint-Priest-les-Fougères (Dordogne) : internet ne répond plus

Actes de vandalisme dans un village de Dordogne : Orange pourrait porter plainte
Sud ouest, 9 janvier 2020

En décembre, un câble téléphonique a été sectionné à deux reprises dans un même secteur. À Saint-Priest-les-Fougères (Dordogne), les habitants de La Brégère et du Gué des Billes sont fort mécontents après de nombreux actes de vandalisme commis sur le réseau téléphonique.

Le 11 décembre 2020, le câble téléphonique qui dessert une centaine d’habitants sur ces deux villages a été cisaillé aux abords de la RD79. Orange est intervenu quatre jours plus tard. Mais le câble a une nouvelle fois été sectionné la veille de Noël. Le réseau a été rétabli le 31 décembre, vers 11 heures. « Sept jours sans téléphone fixe, ni connexion Internet, ni télévision pour les abonnées à la TV Orange, cela fait beaucoup », estime Xavier Dupety, un des habitants de La Brégère.
Continue reading Saint-Priest-les-Fougères (Dordogne) : internet ne répond plus

Saint-Pierre-la-Palud (Rhône) : pas de trêve pour les antennes

Une antenne-relais incendiée
dans le Rhône

BFM/AFP, 5 janvier 2021

Une antenne-relais a été dégradée par un incendie lundi à Saint-Pierre-la-Palud, dans le Rhône, perturbant le système d’alerte des pompiers aux alentours, a-t-on appris mardi auprès des pompiers et de la gendarmerie. En attendant que cette antenne-relais soit de nouveau opérationnelle, le système d’alerte des pompiers des « sept ou huit casernes » environnantes est perturbé, ont ajouté les pompiers. L’incendie, qui s’est déclaré en fin d’après-midi, a touché la base de l’antenne.Le câble situé entre le pylône et le local technique a pris feu, a déclaré la gendarmerie, en ajoutant que cet acte n’avait pas été revendiqué.
Continue reading Saint-Pierre-la-Palud (Rhône) : pas de trêve pour les antennes

Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme) : deux ans pour reconstruire le central téléphonique

Saint-Donat-sur-l’Herbasse : les semi-remorques d’Orange vont rester !
Le Dauphiné, 29 décembre 2020

Afin de maintenir ses services (réseau de téléphonie fixe, mobile et internet) suite à l’incendie fin octobre de son local, Orange avait installé deux semi-remorques sur la place Anatole France. Ces derniers resteront stationné encore un ou deux ans en attendant la durée des travaux.

Le chiffre du jour : 159

Ne nous demandez pas pourquoi, mais l’Office of communications (Ofcom), c’est-à-dire l’autorité régulatrice des télécommunications du Royaume-Uni qui regroupe l’équivalent du CSA et de l’ARCEP hexagonaux, boucle son rapport annuel fin novembre sans attendre l’arrivée du nouvel an.

Sorti donc le 17 décembre pour vanter les merveilleux progrès du déploiement de la toile numérique et fêter l’arrivée de la 5G, ce rapport ne pouvait cette fois pas passer à côté des nombreuses destructions d’antennes-relais qui sont aussi montées en flèche outre-Manche à partir du premier confinement. Il faut dire que le fameux pragmatisme britannique n’a pas besoin comme ailleurs de se planquer derrière une fausse pudeur policière pour fournir à ses lecteurs le nombre officiel de sabotages contre ces structures particulières de la domination.
Continue reading Le chiffre du jour : 159

Des nouvelles du relais TDF du massif de l’Etoile

Vendredi 18 décembre 2020, les porte-parole des pouvoirs locaux, journaflics à La Provence, ont tenu à nous donner quelques nouvelles de l’immense relais TDF du massif de l’Étoile, situé au nord de Marseille. Qui peut en effet oublier que la nuit du 30 novembre au 1er décembre dernier, un sabotage incendiaire sur ses câbles avait privé près de 3,5 millions de personnes de télévision, radio et de réseau mobile ? Le feu avait alors rendu hors d’usage les antennes implantées sur le pylône de 150 mètres de hauteur, mais aussi les équipements de la salle TNT par l’intermédiaire des feeders, ces gros câbles qui transmettent le signal à l’antenne.

Dans ce reportage, donc, un certain Patrick Bargas, directeur régional sud-est de l’entreprise, tient à nous expliquer que près d’une quarantaine de relais TDF ont été sabotés depuis 2017, mais aussi que TDF est en train d’investir 18 millions d’euros pour sécuriser ses sites, «en collaboration étroite avec l’État». De plus, si il peut se vanter d’avoir à présent rétabli la couverture de Toulon à Montpellier en passant par Marseille et Digne-les-Bains grâce à une installation provisoire, non seulement la plus faible puissance du signal émis fait que tout le monde n’y a pas encore accès, précisant aussi qu’il faudra environ un an pour remettre en état Marseille-Étoile.

Province de Vérone (Italie) : quadruple attaque solidaire d’antennes

traduit de l’italien de roundrobin, 15 décembre 2020

Province de Vérone : Dans la nuit du 20/11 au 21/11, attaque incendiaire contre 4 relais de télévision et de téléphonie mobile. Tags laissés sur place : Feu au couvre-feu, Le massacreur c’est l’État solidarité avec les accusés de Scripta Manent, Le massacreur c’est l’État force à Juan ! *

* NdT : pour rappel, « massacre » (strage) est une accusation tirée du code pénal italien qui a été récemment utilisée à la fois dans la condamnation le 24 novembre dernier des anarchistes Alfredo et Anna lors du procès en appel de Scripta Manent, pour un engin qui a explosé devant la caserne-école des officiers des carabiniers de Fossano (juin 2006), mais aussi actuellement contre Juan, un compagnon dont le procès a débuté le 28 novembre, pour un engin qui a explosé contre le local du parti d’extrême-droite la Lega à Trévise (août 2018).

« 200 dégradations dont plus de la moitié contre des pylônes de téléphonie »

Ultragauche : une « montée en gamme de la violence », selon Laurent Nuñez
AFP, 13 décembre 2020 (extrait)

Le coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) Laurent Nuñez est revenu sur l’arrestation et la mise en examen de sept personnes soupçonnées d’avoir voulu préparer des actions violentes. Il y a une « montée en gamme importante de la violence dans la mouvance ultragauche », a-t-il assuré ce dimanche 13 décembre à l’AFP. Les autorités estiment à 2000 environ le nombre de membres de la mouvance ultragauche, selon une source sécuritaire interrogée en octobre.

Depuis le début de l’année, les autorités ont recensé « un peu moins de 200 dégradations », dont une partie a été revendiquée par l’ultragauche, après un appel à commettre « des ‘actions directes’: dégrader des lieux du ‘Grand capital’, des collectivités locales, des antennes-relais », a expliqué M. Nuñez. « Plus de la moitié » des dégradations recensées concernent des pylônes de téléphonie, a-t-il ajouté. « En 2017, il y avait eu aussi un appel un peu identique, mais celui de cette année semble plus suivi, il y a plus d’actions », a-t-il ajouté.

Avirey-Lingey (Aube) : ce qui est fait peut être défait…

La commune d’Avirey-Lingey à nouveau en zone blanche
L’Est éclair, 12 décembre 2020 (extrait)

Depuis une dizaine de jours, les habitants d’Avirey-Lingey sont à nouveau privés de réseau et de téléphone portable. « C’est redevenu comme avant ! », regrette Magali Rebours, maire. C’est-à-dire avant que ne soit installé en avril dernier par la société Snef, pour le compte de Bouygues, un beau et grand pylône dans le cadre du programme New Deal. Un pylône censé arranger tous les problèmes liés à la téléphonie dans cette commune déclarée en zone blanche. Un pylône sur lequel les antennes installées ont permis d’y croire quelques mois pour tous les usagers quel que soit l’opérateur.

Mais c’était sans compter sur un nouveau contretemps qui prive professionnels et particuliers de réseau. «  J’ai appelé maintes fois pour qu’on soit dépanné. En vain ! Ça remarche un peu et plus rien ! Il paraît que cela viendrait d’un vandalisme sur l’antenne de Lirey à laquelle nous sommes raccordés. En attendant, nous sommes pénalisés et démunis », consent Magali Rebours, navrée.

Bade-Wurtemberg (Allemagne) : l’épidémie de sabotages d’antennes se répand

Il n’y a pas qu’en France ou au Royaume-Uni que la vague d‘incendies d’antennes-relais fait rage, puisque les Pays-Bas ou l’Italie sont régulièrement touchés, mais aussi l’Allemagne. Dans la région du Bade-Wurtemberg par exemple, juste de l’autre côté du Rhin vers Baden-Baden, deux sabotages incendiaires récents viennent de se produire.

Le premier vendredi 20 novembre, à Gaggenau-Selbach, a détruit les câbles d’une antenne-relais de Vodafone et O2. Les pompiers appelés par un voisin sont arrivés vers 3h30, constatant non seulement que le toit (en bois, bien que les murs soient de béton) du local technique était en train de brûler, mais surtout que les câbles qui en sortaient avaient déjà fondu depuis un moment, mettant cette station-émettrice hors service pour un coût estimé à 80 000 euros minimum.
Continue reading Bade-Wurtemberg (Allemagne) : l’épidémie de sabotages d’antennes se répand

Au lendemain du sabotage de l’émetteur TDF du massif de l’Etoile… (mis à jour)

[pot-pourri de différents journaux, 2 décembre 2020]

Cela fait un peu plus de 24 heures que les équipes techniques de l’opérateur TDF travaillent d’arrache-pied. Elles sont intervenues suite à l’incendie criminel qui a frappé le relais du Massif de l’Etoile, au nord de Marseille très tôt mardi matin, qui est le deuxième relais le plus important de France. Résultat, 25 des 30 chaînes de la TNT et 19 stations de radios FM ne sont plus émises dans le sud-est du pays pour 3,5 millions de personnes.
Continue reading Au lendemain du sabotage de l’émetteur TDF du massif de l’Etoile… (mis à jour)

Massif de l’Étoile (Bouches-du-Rhône) : et la propagande du pouvoir s’est enfin tue…

L’émetteur du massif de l’Étoile incendié, 3,5 millions de personnes privées de télé et radio dans le Sud-Est
FranceBleu, 1er décembre 2020

Une attaque a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi sur l’émetteur TDF situé sur le massif de l’Étoile. Les caméras de vidéosurveillance ont montré plusieurs personnes mettant le feu au local technique. Voila qui explique pourquoi vous ne pouvez peut-être pas écouter France Bleu Provence ni regarder France 3 Provence-Alpes ce mardi matin. Selon TDF, la diffusion de 25 chaînes de la TNT (sur 30) et 19 stations de radios FM sont interrompues sur un grand quart Sud-Est du territoire, soit 3,5 millions de personnes privées de télé et de radio. Continue reading Massif de l’Étoile (Bouches-du-Rhône) : et la propagande du pouvoir s’est enfin tue…

Cergy-Pontoise (Val d’Oise) : télé-école et télétravail sentent le brûlé

Cergy-Pontoise : coupures internet en série après l’incendie d’une armoire de raccordement aux Larris
La gazette du Val d’Oise, 30 novembre 2020

« Rentrer à la maison, constater que la ligne téléphonique fixe est indisponible, regarder sa box et s’apercevoir que les voyants Internet et téléphone clignotent en rouge », c’est ce qui est arrivé à de nombreux habitants de Pontoise et de Cergy, dans le Val-d’Oise, vendredi 27 novembre 2020. Une quarantaine d’incidents sur ce secteur auraient été signalés à l’unique opérateur Bouygues, selon l’un de ses techniciens.

Et pour cause, des armoires de raccordement à la Fibre ont encore été vandalisées. Dans le quartier des Larris, avenue de la Palette, à Pontoise, les installations primaires, comprenant les têtes de ligne et doit s’atteler désormais à recâbler les jarretières (fils de fibre optique), ont même été incendiées.

Bologne (Italie) : une nouvelle antenne part en fumée

[traduit du quotidien italien, Il resto del carlino, 23 novembre 2020]

Bologne, 23 novembre – Un incendie la nuit dernière, vers 4h30, a sérieusement endommagé des relais de téléphonie sur un parking de la via Bellaria, entre les villes de Bologne et San Lazzaro di Savena. Selon les enquêteurs, le feu est d’origine volontaire, reconductible à la sphère anarchiste. Sur place, en plus des pompiers et des carabiniers, est également intervenue la Digos [service de police du renseignement italien]. Les relais partis en fumée se trouvent sur une structure surélevée à l’intérieur d’un parking. Par terre, sur le bitume, a été tracé un tag à la peinture blanche, qui dit : « Non au contrôle. Non à la surveillance. Pandémie = capitalisme ».
Continue reading Bologne (Italie) : une nouvelle antenne part en fumée

Quelques infos sur les antennes 5G

On a «visité» une antenne-relais 5G
Le Parisien, 26 novembre 2020

Déjà utilisé pour la 4G, ce système urbain d’antennes relais fournira bientôt un débit Internet mobile dans un rayon de 1 km. Visite «guidée » de l’un de ces sites.
Avant de se matérialiser par un plus haut débit Internet mobile sur nos smartphones, la technologie 5G prend forme dans les paysages avec des nouveaux sites qui sortent de terre, ou, plus souvent, d’autres déjà existants qui s’étoffent d’antennes de nouvelle génération. Des centaines d’émetteurs-récepteurs sont déjà en test dans toute la France avant que les réseaux commerciaux ne quadrillent sérieusement l’hexagone au premier semestre de 2021.

L’opérateur Orange, qui débutera son offre commerciale début décembre, nous a ouvert les portes d’un de ses sites en région parisienne. Ce type de structure avec trois antennes d’émissions radio est le même déployé par les opérateurs concurrents pour couvrir tout le territoire d’ici 2030. Visite verticale d’un discret emplacement d’antennes-relais 5G, un site au centre des inquiétudes de ses détracteurs.
Continue reading Quelques infos sur les antennes 5G

Bradford (UK) : double attaque incendiaire contre la 5G

Quartier de Bierley (Bradford), 4 novembre

Dans le West-Yorkshire, à Bradford plus précisément, on est en train d’assister à une singulière vague de sabotages automnaux contre les antennes de téléphonie mobile. Après l’incendie volontaire le 10 septembre dernier sur Otley Road d’un mât avec un appareillage 5G au sommet, suivi d’un deuxième le 17 septembre dans le quartier de Bierley et d’un troisième le 23 septembre sur Leeds Road, voilà qu’après que le mât de Bierley ait été bien remonté comme il faut, il est à nouveau parti en flammes le soir du 4 novembre.
Continue reading Bradford (UK) : double attaque incendiaire contre la 5G

La Chapelle-de-Surieu (Isère) : et une antenne de plus en moins !

Isère : une antenne relais partiellement incendiée à La Chapelle-de-Surieu
Le Dauphiné, 17 novembre 2020

Une antenne relais de téléphonie mobile a été la cible d’incendiaires à La Chapelle-de-Surieu.

Selon les informations du Dauphiné libéré, les auteurs ont incendié la base de l’antenne, causant des dégâts sur les câbles qui, sous l’effet de la chaleur, ont fondu.
Continue reading La Chapelle-de-Surieu (Isère) : et une antenne de plus en moins !

Mandeville/Saint-Didier-des-Bois (Eure) : coup double contre les cages technologiques

Actes de vandalisme sur deux armoires de fibre optique dans l’Eure
Le courrier de l’Eure, 16 novembre 2020 (extrait)

Pour Eure Normandie Numérique, ces actes sont inédits. Deux armoires, l’une à Mandeville et l’autre à Saint-Didier-des-Bois, dans l’Eure, ont été incendiées samedi 14 novembre 2020, dans la matinée. Il s’agit, en termes techniques, de points de mutualisation (PM) du réseau fibre optique destiné au public.

Pour les deux maires, l’origine criminelle ne fait aucun doute.
Continue reading Mandeville/Saint-Didier-des-Bois (Eure) : coup double contre les cages technologiques

Assieu (Isère) : à coups de masse contre le futur pylône de la 4G

L’emplacement d’un futur pylône haut débit vandalisé à Assieu
Le Dauphiné, 16 novembre 2020 (extrait)

De nouvelles dégradations ont été constatées dans la commune d’Assieu, sur les hauteurs du lieu-dit Les Brosses, à la limite avec La Chapelle-de-Surieu. A priori, ces dégradations remonteraient à quelques jours déjà. Cette fois, c’est l’emplacement d’un futur pylône très haut débit par ondes radio qui a été détérioré. Le grillage a été cassé et les tiges filetées destinées à accueillir les pieds du pylône ont été tordues à la masse.

Ce pylône devait être installé par le conseil départemental de l’Isère dans le cadre du déploiement d’un réseau d’accès à très haut débit à internet. Le maire d’Assieu, Jean-Michel Ségui précise que le Département va porter plainte pour vandalisme et dégradation de biens publics.

Continue reading Assieu (Isère) : à coups de masse contre le futur pylône de la 4G

Couzeix/Ponteix (Haute-Vienne) : simple comme un coup de pince

Haute-Vienne : un acte de malveillance prive de fibre 5 000 foyers abonnés à Orange
France bleu, 10 novembre 2020

Près de 5 000 abonnés Orange ont été privés de fibre optique depuis lundi 9 novembre,17 heures. Les techniciens de l’opérateur sont sur place pour réparer la coupure. Mais selon nos informations, il s’agirait d’un acte de malveillance.

Plus d’internet et plus de téléphone mobile entre Bellac, Couzeix et Nantiat. Plusieurs milliers de foyers, abonnés d’Orange depuis lundi 17 heures, ont constaté la désagréable nouvelle, alors que le télétravail est la règle et que le nouveau protocole sanitaire oblige à l’enseignement à distance.
Continue reading Couzeix/Ponteix (Haute-Vienne) : simple comme un coup de pince