Archives de catégorie : Avis aux amateurs

Les millions palpés par les baveux au service de la machine à expulser

Business de l’expulsion : Les avocats au service de la Préf’
touchent des millions

A bas les CRA, 10 août 2021

Il n’y a pas que les boites qui se font des thunes sur les sans-papiers, certains avocats se font une spécialité de collaborer avec la préfecture dans sa basse besogne. 6ème et dernier volet de notre série sur les boîtes collabos.

En juin 2018, la Préfecture de police relançait un appel d’offre pour la représenter dans les « contentieux des étrangers devant les juridictions judiciaires et administratives ». En gros défendre l’État et donc attaquer les sans paps dans les procédures concernant les détenus en CRA, dans les dossiers d’obligation de quitter le territoire (OQTF), etc.

Montant total de ce marché : 7,2 millions d’euros ! Un pactole que se partagent une poignée de cabinets, tous dûment référencés dans le résultat de l’appel d’offre consultable ici.
Lire la suite

Les compagnies aériennes et associations qui font tourner la machine à expulser

Expulsions : les compagnies aériennes y trouvent leur compte
A bas les CRA, 27 juillet 2021

Expulser a un coût et là-dessus, l’Etat ne lésine pas. En 2021, il prévoit de consacrer plus de 34 millions d’euros à ce que l’administration nomme pudiquement les « frais d’éloignement ». 5ème volet de notre série sur les boîtes collabos.

L’essentiel de cette somme va permettre à la PAF d’acheter des billets d’avions aux compagnies aériennes comme Air France sur des vols réguliers.Pour réserver les billets, le ministère de l’intérieur passe par « son » agence de voyage. Depuis 2017, AMEX TRAVEL (American Express Global Business Travel), située au 18 rue des deux gares, bâtiment ouest, à Rueil-Malmaison, est chargée de gérer les déplacements des keufs.

En plus d’utiliser des compagnies traditionnelles, le ministère de l’intérieur affrète aussi un Beechcraft 1900 D, un appareil à hélice de 19 places, qui permet de réaliser des expulsions notamment de familles vers les Balkans et le Caucase.Cet avion est mis à dispo par la société Twin Jet. Une collaboration fructueuse pour cette compagnie située au 1070 rue du Lieutenant Parayre à Aix en Provence et dirigée par Guillaume Collinot. Montant de l’appel d’offre remporté en 2018 : 6 millions d’euros.
Lire la suite

Surveillance, bouffe, nettoyage… les groupes charognards qui font tourner les CRA

Surveillance, bouffe, nettoyage… les groupes charognards
qui font tourner les CRA

A bas les CRA, 12 juillet 2021

En 2021, 40 millions d’euros seront claqués pour faire tourner  les 25 CRA et les 20 LRA (Local de Rétention Administrative). 3ème volet de notre série sur les boîtes collabos qui profitent du business de l’expulsion.

Une manne pour la société GEPSA, grande gagnante du business de l‘enfermement, qui gère une quinzaine de CRA, plusieurs LRA et les ZAPI (Zone d’attente pour personnes en instance) des aéroports de Roissy et d’Orly. Dirigée par Nelly Nicoli et son adjoint Olivier Froger, Gepsa est aussi présente dans des dizaines (près de 70) de maisons d’arrêt et centres pénitentiaires. Tout cela lui permet d’engranger 180 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’entreprise, située 23 avenue Jules Rimet à Saint-Denis la Plaine, a dernièrement gagné un appel d’offre pour le CRA de Perpignan, puis un autre pour celui d’Hendaye… À Marseille, elle s’occupe même du gardiennage et la surveillance générale du site.

Gepsa n’est pas la seule à surfer sur ce marché. L’esclavagiste du nettoyage Onet, dirigé par l’héritière Émilie de Lombarès dont le siège est au 36 Boulevard de l’Océan à Marseille, en profite aussi. Tout comme le groupe APR à Lons (64) ou EVANIS au 22 Avenue de Verdun à Aubagne (13).

Lire la suite

Le business de la machine à expulser : de juteux contrats pour les constructeurs de taules

[La première partie de cette série sur le business de la construction des CRA, qui concernait les architectes, avait été publiée précédemment ici]

Le business de la machine à expulser : de juteux contrats pour les constructeurs de taules
A bas les CRA, 6 juillet 2021

Les projets de construction et d’extension de CRA profitent aux habituels bétonneurs, comme Bouygues, Eiffage, Vinci mais aussi à une myriade de PME. 2ème volet de notre série sur les boîtes collabos.

En 2020, les travaux d’extension du CRA de Coquelles, à côté de Lille, ont permis à des boîtes d’empocher d’importants contrats, comme Fichet Security situé rue d’Iéna, Les Tertiales, à Lesquin et Ocebloc au 3 Rue Pierre Gilles de Gennes à Veyre Mouton (plus de 2 millions d’euros pour les deux), Ramery Batiment au 740 Rue du Bac à Erquinghem-Lys (plus de 700 000 euros) ou encore Satelec au 17 Rue de l’Abbé Grégoire à Grande-Synthe qui prend près de 100 000 euros pour l’installation électrique.

A Lyon, des boites comme Eiffage, Artelia (2, avenue Lacassagne à Lyon), Hogos (441 chemin de Leysotte à Villenave D’Ornon), EODD (13-19, rue Jean Bourgey à Villeurbanne) se partagent les plus de 22 millions d’euros nécessaires à la construction du nouveau CRA.

Lire la suite

Les architectes de la construction des nouveaux centres de rétention

Des architectes aux avocats vendus à la pref’, le business
de la machine à expulser

A bas les CRA, 29 juin 2021

La politique raciste du gouvernement, qui agrandit ou construit de nouveaux CRA pour enfermer toujours plus d’étrangers en vue de les expulser, fait les affaires de nombreuses boîtes qui profitent du business de la taule… Autant d’entreprises complices de la machine à expulser. Autant d’entreprises qui ont des noms, des adresses, des patrons… 1er épisode de notre série sur les boîtes collabos.

Depuis quelques années et toujours à coûts de millions, les projets de construction et d’extension de CRA (Centre de Rétention Administrative) et de LRA * (Local de Rétention Administrative) pullulent. Que ce soit à Lyon-Saint-Exupéry, Olivet et Bordeaux, Coquelles, Lesquin ou au Mesnil-Amelot, la liste s’agrandit de jour en jour.
Lire la suite

La biométrie anti-choure débarque dans les supermarchés

Vidéosurveillance biométrique dans nos supermarchés
La Quadrature du net, 31 mai 2021 (extrait)

Afin de détecter les vols, Carrefour, Monoprix, Super U ou encore Franprix [et Intermarché] expérimentent des logiciels d’analyse biométrique pour surveiller nos moindres gestes dans leurs surfaces.

La crise sanitaire avait déjà libéré les velléités de surveillance biométrique des entreprises privées : caméras thermiques à l’entrée des entreprises, détection de distances physiques dans les bureaux, suivi de mouvement des yeux pour les examens d’université à distance… Plusieurs entreprises françaises proposent maintenant de détecter automatiquement les vols en magasin « en temps-réel » grâce à des logiciels d’analyse biométrique directement branchés sur les caméras déjà présentes dans les magasins [logiciels de détection des comportements qui envoient ensuite une alerte immédiate sur le smartphone du vigile avec copie des images].
Lire la suite avec quelques bonnes adresses

Les chantiers de nouvelles prisons se multiplient (+ une liste de bonnes adresses)

[Note : Le programme immobilier pénitentiaire prévoit la création nette de 15 000 places de prison supplémentaires, avec la mise en chantier d’ici 2022 de 7000 premières places (livrées ou à un stade avancé de construction à cette échéance) et 8000 places supplémentaires portant sur 16 opérations de constructions qui seront lancées d’ici 2022 (en vue d’une livraison entre 2025 et 2027).Dans le PDF ci-joint se trouvent les emplacements précis des sites des futures prisons de Muret (Haute-Garonne), Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse), Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), Saint-Laurent du Maroni (Guyane), Nîmes (Gard), Le Muy (Var), Pau (Pyrénées-Atlantiques), Noiseau (Val-de-Marne), Trélazé (Maine-et-Loire), Crisenoy (Seine-et-Marne), Vannes (Morbihan), Donchery (Ardennes), Toul (Meurthe-et-Moselle), Arras (Pas-de-Calais).
A la fin de cet article se trouve également une liste détaillée des entreprises de BTP, cabinets d’architectes, bureaux d’ingénierie et d’étude qui ont d’ores et déjà remporté les appels d’offres des chantiers d’une vingtaine de futures prisons]

Le gouvernement dévoile les huit sites [supplémentaires]
retenus pour la construction de nouvelles prisons

France Bleu, 19 avril 2021

Le « Plan 15.000 places » de prison voulu par Emmanuel Macron se précise. Dans un communiqué envoyé ce lundi 19 avril, le gouvernement présente les sites retenus pour la construction de nouvelles prisons. Le Premier ministre, Jean Castex, doit se rendre ce mardi 20 avril sur le chantier de construction d’un centre pénitentiaire à Lutterbach (Haut-Rhin).
Continuer la lecture de Les chantiers de nouvelles prisons se multiplient (+ une liste de bonnes adresses)

Suresnes (Hauts-de-Seine) : caméras « à détection de comportements suspects »

À Suresnes, la vidéosurveillance va détecter
« les comportements suspects »

actuHautsdeSeine, 21 mars 2021

Black Mirror pour les uns, avancée technologiques pour les autres… Comme à chaque fois où l’intelligence artificielle est mise en place, le débat sur la place de l’humain dans le dispositif est relancé. À Suresnes (Hauts-de-Seine), les commentaires vont bon train ces derniers jours depuis que la municipalité a annoncé, dans le journal municipal, « expérimenter la mise en oeuvre d’algorithmes sur des caméras dômes de son système de vidéoprotection placées sur la voie publique. »

Une expérimentation mise en place qui doit permettre « la détection en temps réel des personnes présentant un comportement suspect et de favoriser la constatation des infractions routières. » Ce partenariat a été passé avec la société XXII Group, installée sur la commune. Un échange de bons procédés, l’entreprise poursuivant le développement de son outil en conditions réelles et la Ville ne déboursant pas un centime. Concrètement, de l’intelligence artificielle sera ajoutée sur les caméras de la ville.
Continuer la lecture de Suresnes (Hauts-de-Seine) : caméras « à détection de comportements suspects »

Ring : les sonnettes policières connectées d’Amazon

Comment Amazon aide la police américaine à construire
un immense réseau de vidéosurveillance
BFM, 3 mars 2021 (extrait)

Les sonnettes connectées de la marque Ring, appartenant à Amazon, connaissent un large succès. Mais elles aident aussi à constituer un système de vidéosurveillance à l’échelle du pays, financé par les citoyens eux-mêmes.

Les États-Unis vont-ils bientôt rivaliser avec la Chine en matière de vidéosurveillance? Si le gouvernement de Pékin a installé 600 millions de caméras à travers le pays, les autorités américaines peuvent quant à elles s’appuyer sur les citoyens eux-mêmes. En trois ans, l’entreprise Ring, filiale d’Amazon spécialisée dans la vente de sonnettes connectées équipées de caméras, a considérablement fait grossir la quantité de données vidéo à disposition de la police, rappelle le Washington Post.

Selon le quotidien américain (propriété de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon), plus de 2.000 services de police et de pompiers locaux ont noué un partenariat avec Ring aux Etats-Unis. Un chiffre qui confirme une autre analyse parue récemment, cette fois dans le Financial Times. Le nombre de partenariats s’élevait à 703 en 2019, et seulement 60 en 2018. Le Washington Post estime qu’Amazon noue désormais deux nouveaux partenariats chaque jour.

Continuer la lecture de Ring : les sonnettes policières connectées d’Amazon

Région parisienne : Mais qui fournit les keufs en carburant ?

La police du 93 en panne sèche
Le Point, 3 février 2021 (extrait)

Les nouvelles 5008 flambant neuves arrivées récemment sur le département grâce à une dotation du ministère de l’Intérieur vont-elles rester au garage ?

Prévenue dès août 2020 du changement de prestataire pour la fourniture de carburant, la DTSP 93 n’a pas délivré à temps à ses policiers les nouvelles cartes essence. Une note du Secrétariat général pour l’administration avait annoncé la fin du marché dévolu au pétrolier BP au profit du réseau de stations-service Total et Shell. Ces deux dernières compagnies sont désormais censées alimenter toutes les voitures sérigraphiées sur le ressort de la préfecture de police [Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne] depuis le 1er juillet 2020 jusqu’au 30 juin 2023.

Mais, visiblement l’information n’est pas redescendue du bureau de l’inspecteur général François Léger, patron de la DTSP, vers le terrain. Le dernier délai des cartes essence de l’ancien prestataire est arrivé à échéance mardi. Certains équipages se sont retrouvés le bec dans le gasoil en allant faire le plein avant de partir en mission. Dans la journée, des consignes ont été données pour limiter les déplacements.
Continuer la lecture de Région parisienne : Mais qui fournit les keufs en carburant ?

Lille : le business de la construction des nouveaux centres de rétention

[Appel reproduit ici pour infos sur les collabos actuels de la machine à expulser… Une liste concernant le nouveau CRA de Lyon-Saint-Exupéry était déjà parue ici]

L’État agrandit le C.R.A (Centre de rétention) de Lesquin pour toujours plus d’enfermé.es !

Indymedia Lille, 29 novembre 2020

Macron et son gouvernement, depuis leur accession au pouvoir, se placent dans la continuité de leur prédécesseurs, à savoir s’inscrire dans une vision répressive de l’immigration. Depuis trois ans, la politique du ministère de l’intérieur est de renforcer le contrôle et l’enfermement des personnes étrangères avec, notamment, la loi asile et immigration de 2019. Cette loi, rappelons-le, permet notamment d’enfermer une personne pour une durée maximale de 90 jours contre 45 auparavant. Dans le même temps, l’État entreprend des travaux afin d’augmenter sa capacité à mettre des personnes derrière les barreaux. Rien que pour l’année 2020, 481 nouvelles places seront disponibles. Selon les endroits il peut s’agir de ré-ouvertures de centre (Hendaye, Geispolsheim), de travaux d’extension ou de construction de nouveaux centres comme à Lyon, Olivet et Bordeaux, dont les ouvertures sont prévues pour fin 2023. Les deux centres de la région (Coquelles et Lesquin) sont également concernés.

Au centre de Lesquin, créé en 2006, les travaux portent sur la création de 30 nouvelles places d’enfermement pour porter la capacité totale du site à 116 places (contre 86 actuellement) en 2021. La rénovation comporte également la réfection des parties réservées à la police aux frontières. Pour faire simple, le projet de l’État c’est plus de places pour enfermer les personnes étrangères dans des cellules plus petites qu’actuellement (16,2 à 12,7 m2) avec plus de confort pour les matons !
Continuer la lecture de Lille : le business de la construction des nouveaux centres de rétention

Mais qui pose et conçoit les pylônes de la 4G et 5G ?

La nouvelle éco : l’entreprise tarnaise Retis Solutions pose les pylônes pour la future 5G
France Bleu Occitanie, 18 janvier 2021

Retis Solutions, une société basée à Saint-Sulpice-la-Pointe dans le Tarn connaît une belle croissance grâce à ses nombreuses activités, notamment avec la pose de pylônes pour les opérateurs téléphoniques, en France comme à l’étranger. Sa présidente fait partie du palmarès Women Equity.

Du haut de ses 150 ans d’existence, la PME tarnaise Retis Solutions se porte bien avec ses 120 salariés. L’entreprise basée à Saint-Sulpice-la-Pointe à la frontière de la Haute-Garonne continue d’afficher une belle croissance, notamment grâce à la pose de pylônes un peu partout en France pour les opérateurs téléphoniques. Sa présidente, Patricia Cathalau, fait partie du palmarès Women Equity révélé ce lundi par France Bleu, qui désigne les 50 grandes dirigeantes des PME et ETI de France qui mènent leur entreprise vers la croissance.
Continuer la lecture de Mais qui pose et conçoit les pylônes de la 4G et 5G ?

« New Deal mobile » : 20.000 nouvelles antennes 4G et 12.000 pylônes…

Dans le cadre du New Deal mobile, accord signé en janvier 2018 entre l’Etat français et les opérateurs de téléphonie mobile, Orange, Free, SFR et Bouygues se sont engagés en échange du renouvellement à titre gracieux de plusieurs fréquences accordées dix ans plus tôt, à installer 5000 nouvelles antennes-relais 4G chacun d’ici 2026 en zones blanches (aucun opérateur) et grises (un seul opérateur) comme le long de tous les axes de transport routiers et ferroviaires prioritaires. Ce qui fait près de 12.000 pylônes et 20.000 antennes supplémentaires planifiés, puisque 2000 de ces pylônes accueilleront en commun celles des quatre opérateurs.
Continuer la lecture de « New Deal mobile » : 20.000 nouvelles antennes 4G et 12.000 pylônes…

Lyon : le business de la construction des nouveaux centres de rétention

[Appel reproduit ici pour infos sur les collabos actuels
de la machine à expulser…]

Les travaux du nouveau CRA de Lyon-Saint-Exupéry ont
commencé. Ni expulsions, ni prisons !

Rebellyon, 29 septembre 2020

En novembre 2019, le gouvernement a annoncé la construction de trois nouveaux centres de rétention administrative à Olivet, Bordeaux et Lyon. Les travaux du nouveau CRA de Lyon ont déjà commencé, à quelques centaines de mètres du centre actuel. L’ouverture est prévue pour 2022. Sa capacité sera de 140 places, ce qui doublera les capacités d’enfermement en CRA à Lyon. Luttons ensemble pour empêcher la construction des nouveaux CRA et exiger la fermeture de tous les autres ! Rendez-vous vendredi 2 octobre à 16 heures au CRA de Lyon-St-Exupéry avec la marche des sans-papiers.

Continuer la lecture de Lyon : le business de la construction des nouveaux centres de rétention

Pour les amateurs de promenades en tous G…

5G : où sont situées les 500 antennes déjà actives
en France ?

Cnews, 22 septembre 2020

Attendue pour le 29 septembre prochain, la vente aux enchères des fréquences liées à la 5G marquera une nouvelle étape pour le réseau mobile en France. Si le nombre d’antennes 5G en service devrait s’accélérer dans les prochains mois, 500 d’entre elles sont déjà actives.

Une carte interactive de l’ANFR est disponible pour découvrir si une antenne de nouvelle génération est érigée près de chez vous. Attention toutefois avant de vous rendre sur le site de l’Agence nationale des fréquences, car pour les voir il faut d’abord suivre ce petit tutoriel que nous avons prévu à cet effet.
Continuer la lecture de Pour les amateurs de promenades en tous G…

Avis aux amateurs : les pirates de distributeurs de billets

Saint-Mard (Seine-et-Marne) : tentative de vol sur un distributeur de billets
Le Parisien, 27 août 2020

La technique est toute récente [en fait non, elle a quelques années]. Il s’agit de percer un distributeur de billets de banque, de brancher un ordinateur sur le système informatique interne et d’enclencher la sortie des billets. Cette fois, l’opération a échoué. La police judiciaire enquête.
Continuer la lecture de Avis aux amateurs : les pirates de distributeurs de billets

Avis aux amateurs : les flics des piscines et le monde qui va avec

C’est l’histoire d’une sucess story made in frrrance qui vaut bien quelque éclairage, montrant en passant qu’il n’est pas forcément besoin d’aller chercher de grands méchants chinois ou américains souvent inaccessibles pour trouver au coin de la rue les technoflics du quotidien qui nous pourrissent la vie.
Continuer la lecture de Avis aux amateurs : les flics des piscines et le monde qui va avec

Ecouen (Val d’Oise) : avis aux amateurs !

Avec la multiplication des caméras de vidéosurveillance un peu partout, il existe bien entendu des centres qui ont monté des « licences professionnelles » pour former des techniciens en installation. Exemple avec celui d’Ecouen : « La toute nouvelle licence professionnelle est née du partenariat entre l’université Sorbonne-Paris-Nord, le Hub Nikola Tesla et le centre de formation CFA AFIA ».


La vidéosurveillance, un secteur qui recrute dans le Val-d’Oise
Le Parisien, 6 juillet 2020 à 15h54

Avec le développement de la vidéoprotection dans les grandes villes, territoires publics et entreprises privées cherchent des techniciens. Une licence professionnelle a été créée pour former leurs employés de demain.

De nombreux secteurs souffrent de la crise sanitaire, le numérique n’en fait pas partie. En Ile-de-France, des opportunités sont même à saisir. La semaine dernière, le Hub Nikola Tesla à Ecouen sélectionnait des candidats pour une formation en alternance à la vidéosurveillance.

Continuer la lecture de Ecouen (Val d’Oise) : avis aux amateurs !

Cellnex, le roi trop méconnu des pylônes de télécommunication

Sansattendredemain, 17 octobre 2019

Avis aux amateurs, les antennes de téléphonie mobile ne sont pas seulement à détruire, elles sont aussi à vendre ! Et c’est même du gros business.

En 2018, Altice s’est séparée de ses 10 200 antennes SFR pour 2,5 milliards d’euros, en les revendant au consortium Hivory, qu’elle possède avec le fonds d’investissement américain KKR. En échange, SFR s’est engagé à relouer à Hivory ces antennes auparavant possédées en propre pendant vingt ans. Le bien connu TDF [1], qui possède les plus beaux emplacements du pays de par sa gestion initiale des relais de radio et de télévision herziennes, cherche également depuis 2019 à vendre ses 13.900 pylônes estimés à 3,5 milliards d’euros, tandis qu’Iliad (Free) vient de réussir en mai de cette année à fourguer les siens, pas moins de 10 700 antennes de téléphonie mobile situées en France, Italie et Suisse, contre 2,7 milliards d’euros à une entreprise espagnole trop peu connue, Cellnex.
Continuer la lecture de Cellnex, le roi trop méconnu des pylônes de télécommunication