Category Archives: Allemagne

Berlin (Allemagne) : ça chauffe la veille de l’expulsion

traduit de l’allemand de chronik, 25 mars 2021

(Berliner Zeitung). La protestation contre l’expulsion programmée du bar de quartier Meuterei a connu une escalade dans la nuit de mercredi 24 à jeudi 25 mars. Des vandales ont mis le feu dans plusieurs quartiers de la ville. Des voitures de luxe ont brûlé, ainsi que des véhicules d’entreprises immobilières, des containers à poubelles et l’entrée d’un poste de police municipale !

► A Lichtenberg, dans la rue Gotlindestraße la Mercedes Citaro d’une entreprise de travaux urbains a brûlé vers 1h.
► A Prenzlauer Berg dans la rue Süderbrokerweg une BMW a entièrement brûlé vers 1h30.
► A Mitte, dans la rue Hannoverschen une Porsche Cayenne tout terrain a brûlé vers 1h30.
► A Reinickendorf, dans la rue Brusebergstraße, une fourgonnette d’une entreprise immobilière a brûlé vers 2h. Une voiture garée devant a aussi été atteinte par les flammes.
► A Reinickendorf, dans la rue Lübener Weg, des inconnus ont placé des pneus de voiture devant la porte d’entrée de la police municipale (Ordnungsamt, OA, voir ci-contre) du quartier. L’entrée a été gravement endommagée et le bâtiment enfumé.
Continue reading Berlin (Allemagne) : ça chauffe la veille de l’expulsion

Allemagne : nouvelles brèves de mars

Büdelsdorf (Schleswig-Holstein) : Les vitres d’un appartement de service de la police défoncées
traduit de l’allemand de chronik, 16 mars 2021

(SHZ). La plaque d’égout a réduit une vitre en miettes et est restée dans le bureau : dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 mars, des inconnus ont attaqué un appartement de service de la police à Büdelsdorf, au rez-de-chaussée d’une maison de trois étages dans la rue Ulmenstraße.
Personne n’a été blessé, le bureau n’est utilisé que de jour. Le ou les auteurs ont pris une plaque de fonte pesant une quinzaine de kilos d’un conduit d’évacuation à proximité de l’appartement pour le lancer dans la fenêtre du bureau de police. Les faits se sont probablement produits vers 1h30.
Continue reading Allemagne : nouvelles brèves de mars

Allemagne : les belles brèves de début mars

Krefeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) : Feu à l’agence Pôle Emploi !
traduit de l’allemand de chronik, 8 mars 2021 (extrait)

(Rheinische Post). Le feu dans le Pôle emploi (Agentür für Arbeit) de la rue Normannstraße est dû à un incendie volontaire, la police en est convaincue. Le département de sécurité intérieure de Krefeld s’est saisi de l’enquête.
Pour rappel : lundi soir vers 23h25, une femme a vu des lueurs de flammes à l’intérieur du bâtiment dans la rue Normannstraße. Les pompiers appelés sur place ont réussi à éteindre rapidement le feu dans un bureau au rez-de-chaussée. « Selon les premières constatations, il s’agirait d’un incendie volontaire » a déclaré la police mercredi. Le feu dans le Pôle emploi rappelle un incendie survenu il y a un mois. C’est pourquoi la police recherche un homme à l’aide de photos. Le 7 février, celui-ci aurait mis le feu à l’intérieur d’une agence de voyage dans la rue Steinstraße à Emmerich. Vers 22h40, l’incendiaire avait brisé la porte vitrée de l’agence pour ensuite placer un engin incendiaire allumé à l’avance dans le local. Une armoire avec des prospectus avait ainsi pris feu.
Continue reading Allemagne : les belles brèves de début mars

Allemagne : quelques brèves de février

Flensbourg (Schleswig-Holstein) : le gentrificateur perd ses véhicules
traduit de l’allemand de Chronik, 21 février 2021

(SHZ). Dimanche soir vers 20h, une voiture de service de l’investisseur hôtelier de Flensbourg, Jan Duschkewitz, est partie en fumée à Holsteingang près du vieux lycée.

Jan Duschkewitz est un investisseur dans le très contesté hôtel de la gare. Des autonomes ont annoncé que pour chaque arbre abattu, une voiture serait incendiée.

En janvier déjà, plusieurs véhicules d’entreprise de Duschkewitz avaient été dégradés. Son entreprise, de même que l’établissement de son co-investisseur, Ralf Hansen, sont actuellement sous protection policière.
Continue reading Allemagne : quelques brèves de février

Munich (Allemagne) : une évasion à la prison de Stadelheim

traduit de l’allemand de Zündlumpen, 18 février 2021

Mardi 9 février, un détenu s’est évadé de la prison munichoise de Stadelheim. Selon les médias, il s’est caché dans un camion de livraison qui avait livré des marchandises à l’intérieur, puis a quitté la prison en matinée malgré la surveillance des porcs des forces de la justice. Malheureusement, il a été repris quelques heures plus tard près du domicile familial.

En 1986, six prisonniers avaient réussi à s’évader de Stadelheim avec de fausses clés en utilisant les points faibles des portes, puis à travers un puits d’alimentation souterrain qui menait au réseau des égouts. Au début des années 90, deux prisonniers s’étaient évadés en franchissant le mur de la prison de six mètres de haut. La situation avait été favorisée par une cabane de chantier dont les prisonniers avaient su profiter. Malheureusement, l’un des deux s’était blessé au pied en sautant dans le vide, et ils avaient été repris. Selon le porc-en-chef de la taule de Stadelheim, la méthode la plus répandue pour sortir de cette prison reste toutefois de s’évader lors des « extractions », quand on est baluchoné pour se rendre par exemple au tribunal, chez le médecin, à l’hôpital, etc.
Continue reading Munich (Allemagne) : une évasion à la prison de Stadelheim

Allemagne : quelques brèves de janvier

Berlin : Un camion de Strabag part en fumée
traduit de l’allemand de Chronik, 17 janvier 2021

Depuis la réserve mortifère de la cité HLM du quartier de Marzahn [grand ensemble constitué de modules produits et assemblés de façon industrielle dans le Berlin-est de l’alors RDA], nous envoyons des saluts solidaires aux défenseureuses de la forêt de Dannenrod [voir ici], et en particulier à celleux qui ont atterri en prison pour cela. Pour donner un effet matériel à cette solidarité, dans la nuit du 16 au 17 janvier nous avons brûlé un camion du service de remise en état des routes de Strabag dans la Märkische Allee.

Contrairement à la grande entreprise en bâtiment Strabag, nous ne voyons aucun bénéfice dans le massacre d’arbres et d’animaux. Cette entreprise qui a le monopole dans la destruction d’espaces aussi bien urbains que naturels n’a pas de scrupules à ravager sur son passage tout ce qui fait obstacle aux investisseurs. Que ce soient des terrains en friche à Berlin ou une forêt pour la construction d’une autoroute.
Continue reading Allemagne : quelques brèves de janvier

Allemagne : les mystérieuses auto-combustions d’antennes-relais

[synthèse de la presse régionale allemande du début de l’année]

Keltern, 31 décembre 2020. Dans le Bade-Wurtemberg, une antenne-relais de 50 mètres de haut située dans la carrière de Keltern s’est enflammée vers 19h40 sur la Regelbaumstrasse, comme l’a constaté une patrouille de la brigade de maîtres-chiens de la police de Pforzheim, qui avait été appelée pour cet incendie. Il est rapidement devenu évident que le feu s’est propagé jusqu’à la partie supérieure.
Continue reading Allemagne : les mystérieuses auto-combustions d’antennes-relais

Leipzig (Allemagne) : le fourgon du constructeur de taules Spie part en fumée

traduit de l’allemand de chronik, 15 janvier 2021

Une nouvelle fois, un véhicule d’une entreprise impliquée dans la construction de la nouvelle prison de Saxe-Thuringe à Zwickau est parti en flammes. Le Mercedes Vito de cette entreprise internationale du bâtiment se trouvait dans la rue Tiefe à l’Est de Leipzig, lorsque, peu après minuit, des inconnus ont brisé une vitre et placé un engin incendiaire à l’intérieur.

Le transporter a entièrement brûlé. La police a annoncé des dégâts s’élevant à 20 000 euros. En décembre, un véhicule de la même entreprise [il s’agit donc de Spie] avait déjà été incendié à Leipzig. Sur les pages internet d’extrême-gauche, la filiale d’un grand consortium de construction français est citée sur une liste des „profiteurs des taules“ .
Continue reading Leipzig (Allemagne) : le fourgon du constructeur de taules Spie part en fumée

Solidarité vécue

Solidarité vécue

De nombreux cercles d’anarchistes se retrouvent en ce moment dans la ligne de mire de la répression étatique et doivent affronter des arrestations, des perquisitions à large échelle et des procès. Mais dans l’ensemble de la société également, les chiens de garde de différents États prennent de plus en plus les exploité-e-s et les exclu-e-s dans leurs tirs croisés, indépendamment des frontières, mettant en place et remplissant toujours plus les camps d’internements et les geôles. La vision d’exécutions de peines plus perfectionnées, de machines à expulser monstrueuses, de prisons high-tech, de lois anti-terroristes durcies à la minute et de militaires, ou de flics-robocops ressemblant à des soldats, patrouillant dans les rues ne s’annonce pas rose pour les perspectives de liberté auxquelles nous aspirons. Ce scénario pourrait conduire à sombrer dans la léthargie et à penser, en cédant au fatalisme, que notre vie se déroule peut-être juste comme dans un mauvais roman noir…

D’un autre côté, des rebelles conspirant de concert continuent à mettre le feu aux fesses des puissants. Les marques de la guerre sociale dessinent donc un panorama où des arrestations peuvent suivre les moindres attaques contre des structures du pouvoir, en même temps que, parfois en une semaine, des révoltes sociales éclatent dans des pays plus ou moins lointains. Et il n’y a finalement rien de nouveau à ce que l’épée de Damoclès de la prison soit constamment suspendue précisément au dessus des ennemi-e-s déclaré-e-s de l’ordre social.
Continue reading Solidarité vécue

Allemagne : les belles brèves du début de l’année

Brême : douze attaques contre le secteur immobilier
et la police

traduit de l’allemand de de.indymedia, 26 décembre 2020

En réaction au jugement contre les Trois du banc public, nous avons mené une série d’attaques offensives à Brême. Les objectifs étaient des véhicules et des bureaux d’entreprises immobilières et un poste de police.

Les trois du banc public sont entre autre accusé-e-s d’avoir planifié des attaques contre des véhicules de Vonovia. Ce consortium loue aussi des milliers d’appartements à Brême et s’illustre par les augmentations de loyers et les expulsions locatives par la force – c’est une entreprise pleine de réussite selon les critères capitalistes, qui rentabilise effectivement le logement des locataires. Dans la perspective des locataires, c’est une association exploiteuse de merde.

A côté des grands consortiums immobiliers, les agences parviennent aussi à pousser les loyers et les prix de l’immobilier toujours plus vers le haut. Elles profitent directement de la valorisation et de l’expulsion dans l’espace urbain et sont une solide partie intégrante de la ville des riches. Là, les bourges peuvent acheter des maisons et des appartements pour ensuite les louer le plus cher possible.
Continue reading Allemagne : les belles brèves du début de l’année

Quelques brèves d’Allemagne

Berlin : guet-apens contre la police
traduit de l’allemand de chronik, 29 novembre 2020 (extrait)

(Berliner Zeitung) – Dimanche matin, vers 2h45, des inconnus ont dressé une barricade à l’angle des rues Rigaer Straße/Zellestraße (dans le quartier de Friedrichshain) et y ont mis le feu. Un témoin a appelé la police et les pompiers après avoir remarqué une cabine de toilettes en feu ainsi que des flammes sur deux voitures à proximité.
Lorsque les forces de police sont descendues de leur véhicule, elles se sont fait caillasser du toit d’un immeuble. Plusieurs pierres sont tombées sur le toit de la voiture de service et l’ont endommagée.
Personne n’a été blessé. La police a sécurisé le périmètre, pendant que les pompiers éteignaient les flammes. Les auteurs n’ont pas été retrouvé-e-s, plusieurs petits pavés parsemaient encore la rue.
Continue reading Quelques brèves d’Allemagne

Bade-Wurtemberg (Allemagne) : l’épidémie de sabotages d’antennes se répand

Il n’y a pas qu’en France ou au Royaume-Uni que la vague d‘incendies d’antennes-relais fait rage, puisque les Pays-Bas ou l’Italie sont régulièrement touchés, mais aussi l’Allemagne. Dans la région du Bade-Wurtemberg par exemple, juste de l’autre côté du Rhin vers Baden-Baden, deux sabotages incendiaires récents viennent de se produire.

Le premier vendredi 20 novembre, à Gaggenau-Selbach, a détruit les câbles d’une antenne-relais de Vodafone et O2. Les pompiers appelés par un voisin sont arrivés vers 3h30, constatant non seulement que le toit (en bois, bien que les murs soient de béton) du local technique était en train de brûler, mais surtout que les câbles qui en sortaient avaient déjà fondu depuis un moment, mettant cette station-émettrice hors service pour un coût estimé à 80 000 euros minimum.
Continue reading Bade-Wurtemberg (Allemagne) : l’épidémie de sabotages d’antennes se répand

Allemagne : quelques sabotages contre la destruction de la forêt de Dannenrod

[Depuis septembre 2019, la forêt de Dannenrod en Hesse (Allemagne) est occupée pour empêcher l’expansion de l’autoroute A49, qui devra relier Giessen à Kassel en la saccageant irrémédiablement. Le parti des Verts codirige la région de Hesse, Deges est l’entreprise d’État qui veut construire l’autoroute, et Strabag la grosse entreprise de BTP chargée de le faire. Alors que depuis le 10 novembre a commencé l’expulsion de la forêt, quelques sabotages incendiaires se sont produits dans le coin, dont nous livrons ici une traduction.]

Niederofleiden : attaque incendiaire dans une gravière en solidarité avec la forêt de Dannenrod
traduit de l’allemand de chronik, 7 décembre 2020

Dans la nuit du 28.11., nous avons mis le feu dans une gravière à Niederofleiden. Nous nous solidarisons avec l’occupation et leur lutte autour de la forêt de Dannenrod.
Continue reading Allemagne : quelques sabotages contre la destruction de la forêt de Dannenrod

Schönebeck (Allemagne) : attaque solidaire contre l’expert-incendies

traduit de l’allemand de de.indymedia, 5 novembre 2020

Chers Trois du banc public,

Nous vous envoyons des salutations solidaires dans la salle d’audience et derrière les murs de la prison avec une attaque contre l’ancien expert en incendies dans l’affaire du Banc public : Sebastian « pôvre Allemagne » Herrgesell. Hier soir, nous avons incendié ses voitures de société dans le quartier de Schönebeck sur l’Elbe.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous avons choisi pour cible la société de Herrgesell : il a lui-même été nommé expert dans le procès du Banc public, mais n’a pas été retenu après que la défense ait révélé ses opinions misanthropes. Lui et les employé.e.s de son entreprise sont étroitement lié.e.s aux flics. Il a apparemment également été nommé parce qu’en raison de ces liens étroits, il fallait s’attendre à ce que son « avis d’expert » approuve leurs théories (voir plus sur parkbanksolidarity.blackblogs.org).
Continue reading Schönebeck (Allemagne) : attaque solidaire contre l’expert-incendies

Hambourg (Allemagne) : une voiture du constructeur de taules en fumée

Hambourg : contre les taules, les autoroutes et celleux qui en tirent du profit
traduit de l’allemand de de.indymedia, 4 novembre 2020

Dans la nuit du 3 au 4 novembre, nous avons détruit un utilitaire STRABAG sur la Sievekingsallee avec le feu pour exprimer notre colère contre l’une des plus grandes entreprises de construction d’Europe.

Il existe de nombreuses raisons de haïr et d’attaquer Strabag.
Continue reading Hambourg (Allemagne) : une voiture du constructeur de taules en fumée

Hambourg (Allemagne) : Déclaration des trois du Banc Public après leur condamnation

[Le 5 novembre est tombé le verdict contre les trois compagnon.ne.s du Banc Public : les deux incarcérés en préventive depuis 16 mois ont été respectivement condamnés à 22 et 19 mois de prison, tandis que la compagnonne en contrôle judiciaire a écopé de 20 mois. Après la sentence, la compagnonne a été accueillie par de nombreuses personnes devant le palais de justice avant que ce ne soit le tour deux heures plus tard des deux compagnons. Tous sont désormais dehors !
Après avoir choisi de rester silencieux pendant tout le procès, voici une première déclaration commune des trois compagnon.ne.s suite au verdict, qui a été rendue publique le lendemain 6 novembre.]

De retour sur le banc public
Déclaration des trois anarchistes condamné.e.s

Cette fois, ça y est – Le procès dans la dite « Procédure du banc public » est terminé, le jugement de la chambre pénale n°15 du tribunal d’instance de Hambourg a été prononcé après 50 jours d’audience. Ce n’est probablement pas le dernier mot ; cela peut encore prendre un certain temps avant que le jugement ne devienne définitif.

Mais nous – les anarchistes condamné-e-s – voulons prendre la parole, ce que nous n’avons jusqu’alors pas fait ensemble (publiquement).
Continue reading Hambourg (Allemagne) : Déclaration des trois du Banc Public après leur condamnation

Détails sur l’enquête liée aux récentes perquisitions à Berlin et Athènes

On trouvera ci-dessous un panorama des mesures de surveillance adoptées et des accusations formulées concernant les enquêtes sur la formation d’une organisation criminelle [ayant menées aux perquisitions du 16 septembre dernier à Berlin et Athènes]. L’objectif de ce texte est surtout d’éviter les spéculations et les rumeurs, mais aussi d’avoir une approche publique face aux tentatives répressives de l’État et de ses appareils de sécurité.
Une discussion politique et sur le contenu des accusations, ainsi que leur contexte, devrait sortir sous peu.

Le 7 février 2019, le Procureur général auprès la Cour Fédérale de Justice allemande a lancé une procédure au sens de l’article §129a – soit la formation d’une organisation terroriste – contre trois accusés, bien que dès le départ les enquêtes se soient concentrées contre sept personnes.
C’est ainsi qu’à partir du 1er juin 2019, y compris les quatre autres ont été inscrites comme accusées dans la procédure, et l’accusation a été déclassée de l’article 129a à l’article 129, paragraphe 1 – soit la formation d’une organisation criminelle.
L’élaboration de la procédure montre de façon impressionnante la collaboration des autorités les plus variées – les régions (Länder), le gouvernement fédéral, les autorités de tutelle constitutionnelle, sans parler du niveau international.
Continue reading Détails sur l’enquête liée aux récentes perquisitions à Berlin et Athènes

Dresde (Allemagne) : trois véhicules du promoteur immobilier Vonovia en fumée

traduit de l’allemand de Chronik, 29. Oktober 2020

La nuit dernière nous avons décidé de faire payer les profiteureuses de la politique du marché du logement qui méprise les gens et est orientée vers le profit.

Les raisons pour cela abondent, nous recommandons pour cela le texte de nos camarades de Berlin, qui ont fait preuve d’intentions similaires en juin : https://chronik.blackblogs.org/?p=12531
C’est pourquoi nous avons mis le feu à 3 bagnoles Vonovia aux abords de la gare Mitte. Une quatrième a malheureusement dû être épargnée car elle était garée directement contre le mur d’un bâtiment voisin.
Continue reading Dresde (Allemagne) : trois véhicules du promoteur immobilier Vonovia en fumée

Freiburg (Allemagne) : double incendie solidaire

traduit de l’allemand de Chronik, 28. Oktober 2020

Dans la nuit du mercredi 28 octobre 2020, nous avons cramé un utilitaire de la Deutsche Bahn [SNCF allemande] et un du consortium immobilier Vonovia dans la rue Wirthstraße à Freiburg. Nous avons ainsi rajouté 60.000€ de dommages supplémentaires au bilan de l’expulsion de la Liebig34.

Nous avons décidé de ne pas nous laisser prescrire le moment par la police et nous avons donc frappé quelque temps après le jour J, dans un Freiburg tranquille. Tandis qu’à Berlin la police tente (sans beaucoup de succès) de contenir les réactions à l’expulsion de la Liebig34 avec des mesures de protection, à Freiburg il ne se passe rien de tel, et nous avons opté pour cet endroit et avons pu passer tranquillement à l’action.
Continue reading Freiburg (Allemagne) : double incendie solidaire

Brême (Allemagne) : une voiture de keufs en fumée devant leur tanière

Une voiture de patrouille incendiée
traduit de l’allemand de endofroad, 29. Oktober 2020

Notre rage est plus forte que votre répression ! Feu dans la tanière du lion. Voiture de patrouille incendiée sous son nez !

Nous sommes peureux.ses / Nous sommes malin.e.s / Nous sommes chaotiques / Nous sommes pros / Nous sommes jeunes / Nous sommes vieille-vieux / Nous sommes déjanté.e.s / Nous sommes angoissé.e.s / Nous sommes courageux-euses / Nous méprisons vos dialogues et voulons voir vos tables rondes en flammes !

Nous avons appris que des flics de Brême étaient à Berlin et ont appuyé leurs collègues lors de la brutale expulsion de la Liebig 34. Nous ne voulons pas laisser passer ça sans un mot. C’est pourquoi nous avons mis le feu sur leur parking devant leur commissariat occupé 24h/24 (lien vers l’article de presse locale du 27 octobre *). Nos genoux en tremblent encore…
Continue reading Brême (Allemagne) : une voiture de keufs en fumée devant leur tanière

Hambourg (Allemagne) : une lettre des trois compagnon.ne.s du Banc public

[reçu par mail, revu et corrigé à partir de l’original]

En septembre 2020 nous avons organisé à Marseille une discussion autour d’une affaire répressive à Hambourg, dans laquelle trois anarchistes sont accusés du transport de matériel incendiaire et de préparer plusieurs attaques. L’arrestation a eu lieu en juillet 2019 et depuis lors, deux d’entre eux sont incarcérés, tandis que la troisième compagnonne est en liberté conditionnelle. Leur procès a commencé en janvier 2020 et devrait se terminer début novembre 2020. (Pour plus d’informations, voir ce site web. Ndlr : Le procureur a demandé 3 ans et demi pour l’un et 3 ans pour les deux autres. Le verdict est prévu pour le 5 novembre). L’événement que nous avons organisé ne visait pas seulement à échanger des informations sur l’opération répressive, puisqu’il voulait surtout retracer le parcours de lutte – les interventions, les perspectives, les projets et les publications – avec lequel les anarchistes de Hambourg ont approfondi le conflit social au cours des dix dernières années. Nous avons demandé à ces trois compagnons d’écrire une contribution à cet événement, que vous trouverez ci-dessous.

Chers compagnons,

Nous sommes heureux de vous envoyer quelques mots de salutations et de réflexions. Nous apprécions l’initiative de parler des luttes et des interventions anarchistes de ces dernières années à Hambourg. Celles-ci sont importantes pour nous, et c’est aussi le contexte dans lequel la répression nous a frappés : en tant qu’anarchistes, nous sommes actuellement emprisonnés et accusés dans un procès toujours en cours.
Continue reading Hambourg (Allemagne) : une lettre des trois compagnon.ne.s du Banc public

Berlin (Allemagne) : la grue de la gentrification part en flammes

Berlin : Une grue part en flammes
traduit de l’allemand de chronik,15. Oktober 2020

Dans la rue Heidestraße du quartier berlinois de Moabit, une grue mobile de 450 tonnes a été incendiée sur un chantier dans la nuit de mercredi à jeudi 16 octobre. Vingt-six pompiers sont intervenus et ont empêché le feu de s’étendre davantage. Personne n’a été blessé. La cause de l’incendie est pour l’instant inconnue. En ce moment, il y a beaucoup de travaux dans la Heidestraße : d’ici fin 2022, un nouveau quartier de bureaux doit être construit dans la nouvelle Europacity près de la gare centrale.

Comme la police suspecte un incendie volontaire contre le projet immobilier, la sûreté d’État compétente pour les actes aux motivations politiques est en charge de l’enquête.
(D’après le Berliner Zeitung)