Archives de catégorie : Dans les publications

Brochures : trois nouvelles publications de Delenda Est

[reçu par mail]

Une nouvelle brochure Delenda Est : Fumiko Kaneko, anarchiste nihiliste.

Fumiko était une anarchiste nihiliste du japon, qui s’est suicidée en
prison en 1926. Arrêtée comme de nombreux.ses rebelles lors du
tremblement de terre de tokyo en 1923, elle assuma avoir comploté pour tenter d’assasiner l’empereur. La brochure contient une biographie de Fumiko, un résumé de ses idées et trois interrogatoires.

Comme d’hab, pas de brochures sur internet.

Les deux précédentes n’avaient point été « annoncées » sur la toile, il s’agit de L’usine de chaîne d’Osugi Sakae, et de Dix thèses sur la prolifération des égocrates de Fredy Perlman.

Pour en recevoir : delendaest [arobase] riseup.net

Brochure solidaire : Erhobenen Hauptes, Flammenden Herzens

En solidarité avec Boris, hospitalisé depuis plus d’un an suite à l’incendie de la cellule dans laquelle il était en détention provisoire pour avoir incendié deux antennes de téléphonie mobile, un recueil de textes circule depuis mai 2022 sur papier à travers  l’Hexagone. Titrée Des chaînes technologiques aux barreaux de prisons, tout un monde à abattre, cette copieuse brochure a inspiré des compagnons d’outre-Rhin, qui ont agrémenté leur traduction de nouveaux textes, afin de continuer à porter la solidarité avec Boris au-delà des frontières, et dont on trouvera ci-dessous l’introduction.

Erhobenen Hauptes, Flammenden Herzens. Textsammlung rund um den Fall von Boris und den Kampf gegen die technologische Infrastruktur in Frankreich, (en allemand), 76 pages A4, novembre 2022
Lire la suite

Brochure : Bruit et saccage (contre les constructions de prisons)

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Bruit et saccage. Textes et communiqués d’actions contre les constructions de prisons, octobre 2022, 44 p.

Introduction

Sous prétexte de lutter contre la surpopulation carcérale, mais surtout dans l’objectif d’enfermer plus, l’État prévoit la construction de nouvelles prisons sur tout le territoire français, d’ici 2027. Ce nouveau « Plan Prison », aussi appelé « plan 15 000 places » qui a débuté en 2016, consiste à construire plus d’une trentaine de nouvelles taules en plus des 187 existantes (et à en agrandir certaines) : centres de détention, centres pénitentiaires, quartiers de semi-liberté, tout en expérimentant de nouvelles formes de contrôles et de réinsertion, comme les Structures d’Accompagnement vers la Sortie (SAS – par exemple à Noisy-le-Grand) et les prisons expérimentales de type InSERRE basées sur le travail et la formation (exemple de Toul). Lire la suite

Publication : Avis de tempêtes n°57/58 – octobre 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Avis de tempêtesbulletin anarchiste pour la guerre sociale n°57-58 (octobre 2022) vient de sortir.

« Chaque année, avec l’arrivée des premiers frimas de la plus belle des saisons, un marronnier revient inéluctablement dans la presse francophone : y aura-t-il un black-out généralisé cet hiver ? Cette question traditionnelle qui semblait surtout rhétorique de part et d’autre du Quiévrain, semble désormais devenue une obsession européenne, avec la combinaison de l’arrêt pour maintenance de nombreux réacteurs nucléaires français, la baisse des livraisons de gaz russe et l’embargo à venir sur son pétrole (en décembre pour les produits non-raffinés, puis février pour les produits raffinés), et la hausse globale des coûts de l’énergie, le tout sur fond de retour de l’inflation et d’un euro à son plus bas niveau depuis 20 ans face au dollar. Mais qu’on se rassure, l’Europe des nantis est encore loin d’une telle éventualité, à moins qu’elle n’y soit un peu contrainte artificiellement, comme c’est le cas de l’Ukraine qui vient de perdre en dix jours près de 30% de ses centrales électriques suite aux derniers bombardements de l’armée russe. »

Lire la suite et tous les anciens numéros sur :
avisdetempetes.noblogs.org

[Reçu par mail]

Parution : Le chant du cygne. Saborder la société industrielle et défier le sort qu’elle nous réserve

[reçu par mail]

Face au désastre climatique qui s’emballe, la société industrielle appuie sur l’accélérateur. Transition énergétique, innovations technologiques et renouveau industriel sont appelés à la rescousse des rouages qui se grippent et des moteurs qui crachotent. Dans son sillage, le navire titanesque du progrès laisse un paysage affligeant de béton et d’acier, d’usines et de chaînes technologiques, de pollutions et de plastiques, de chimères agrochimiques et d’irradiations durables. A bord de ce navire, le confort des cabines peut être amélioré, la salle des machines réorganisée, les officiers au gouvernail remplacés, mais la liberté n’y est pas possible. Ce qui nous reste alors, c’est de l’envoyer au plus vite par le fond et oser le saut dans les eaux libres.

Le chant du cygne
Saborder la société industrielle et défier le sort qu’elle nous réserve
304 pages // format 190 x 125mm
été 2022
12 euros

Pour commander ce livre, envoyer un courriel à :
tumult_anarchie[arobase]riseup.net

Le reste du catalogue sur https://tumult.noblogs.org

Lire l’avant propos ici

Soleil noir n°4, bulletin apériodique anarchiste – juin 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

[Reçu par mail, 29 août 2022]

« Livraison tardive – comme souvent – du dernier numéro de juin 2022 de Soleil Noir. Il y est question de guerre en Ukraine, d’anti-électoralisme, d’entraide, de la résilience comme nouvelle religion, d’Extinction Rébellion, d’antipatriotisme, d’appel à solidarité avec les anarchistes biélorusses emprisonnés et d’action directe comme d’habitude. Le journal a déjà tourné sur des tables de presse, mais n’hésitez pas à l’imprimer pour alimenter vos propres tables de presse ou infokiosks…  »

Pour leur écrire : soleilnoir-caen_at_riseup.net
On peut télécharger ici le n°1 de juillet 2020 et là le n°2 de mai 2021 et ici le n°3 de mars 2022.

Publication : Avis de tempêtes n°55/56 – juillet/août 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Avis de tempêtesbulletin anarchiste pour la guerre sociale n°55-56 (juin/juillet 2022) vient de sortir.

« Aux quatre coins du globe, au beau milieu d’une accélération désormais indéniable de l’emballement climatique auquel la civilisation industrielle semble bien déterminée à répondre par une intensification de sa guerre au vivant, des tas d’héritages toxiques légués par notre monde s’accumulent jour après jour. Leur terrible charge ontologique a rendu bien futile toute tentative de les dissoudre dans les océans, de les enterrer dans les entrailles de la terre, de les transformer en fumées dissipées dans les airs ou de les recycler afin de nourrir la bête insatiable de la production industrielle. Les déchets constituent en effet le cœur même du processus industriel, qui en contractant la notion de passé, de présent et de futur en un insupportable présent éternellement empoisonné, sont devenus des facteurs intrinsèques de toute expérience humaine actuelle et à venir. »

Lire la suite et tous les anciens numéros sur :
avisdetempetes.noblogs.org

[Reçu par mail]

[Affiche] : Mener notre guerre

Mener notre guerre

Cliquer pour ouvrir l’affiche

Des villes entières rasées au sol. Des soldats tuant des gens sans défense et terrorisés. L’exode de millions de personnes. Face à tant d’horreurs, la condamnation de la guerre est unanime. Notre estomac ne peut que protester, submergé par une sensation de nausée.

Ce qui n’empêche pas la plupart d’entre nous de vivre au milieu des dispositifs et des infrastructures qui rendent ces massacres possibles. Car oui, en effet, la guerre commence ici, chez nous. Dans les centaines d’usines, de fabriques et de laboratoires qui produisent en permanence les instruments de mort. Dans la logistique meurtrière qui permet l’acheminement ininterrompu d’armes et d’équipements. Dans les systèmes énergétiques qui alimentent la machine de guerre. Autant dire que tous les discours larmoyants pour la fin de la guerre sont une véritable hypocrisie, aussi longtemps qu’il y aura des industriels pour la produire, des politiciens pour la déclarer, des scientifiques pour l’innover, des généraux pour la gérer, bref tant que fleuriront les intérêts de ceux qui de près ou de loin y collaborent.

Est-ce que l’industrie militaire est protégée des regards indiscrets par d’épais écrans de fumée ? Toute cette production se déroule-t-elle dans de lointains bunkers souterrains ? Mais non, tout est là ! Exposé au regard de n’importe qui.
Lire la suite

[Affiche] : « Il n’y a pas d’incendiaire isolé.e »

Il n’y a pas d’incendiaire isolé.e
Lille Indymedia,  9 juillet 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le PDF (A3 n&b)

Un compagnon anarchiste, Ivan, a été arrêté en région parisienne le 11 juin 2022. Il est soupçonné de plusieurs incendies de voitures : plaques diplomatiques, voitures de riches, Enedis, entre autres.
Nous reconnaissons l’incendie et le sabotage de voitures, d’antennes-relais, de pylônes électriques et d’enseignes comme une stratégie de la lutte anarchiste internationale.

L’omniprésence de nos ennemis fait leurs failles. Certaines cibles nous paraissent inatteignables, et pourtant, toutes leurs tentacules sont autant de talons d’Achille. Si le siège de telle entreprise est difficilement accessible, nous pouvons cramer une de ses nombreuses voitures, ses filiales et son alimentation électrique. Nous nous réjouissons de sectionner ces tentacules, seul.es ou en groupe, avec ou sans revendication, avec les moyens du bord ou des techniques plus perfectionnées. Ainsi, nous attaquons certaines structures de la domination.

Ces attaques ont lieu partout, tout le temps, parce qu’elles sont reproductibles et que les cibles sont à chaque coin de rue.

Nous attaquons parce que nous n’acceptons pas l’horreur de ce monde, parce que c’est un moyen de manifester notre solidarité, parce que nous voulons mettre un grain de sable dans l’engrenage du pouvoir. Pour toutes ces raisons, ces attaques nous donnent de la joie.

Solidarité avec les prisonnier.es anarchistes !
Liberté pour tou.te.s !
À l’attaque !

Des anarchistes
(juillet 2022)

[Tract] : Il n’y a pas que la nouvelle piscine qui déborde…

[reçu par mail le 18 juin 2022]

Il n’y a pas que la nouvelle piscine qui déborde :
pour en finir avec le nucléaire et son monde

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Depuis des décennies, l’industrie nucléaire, lorsqu’elle n’arrive plus à s’en débarrasser discrètement, accumule les déchets radioactifs. Edf, à court de sites pour stocker les combustibles usés produits dans ses centrales, décide en 2019 de construire une nouvelle piscine d’entreposage. Le site de BellevillesurLoire est d’abord visé mais, face à un début de fronde locale, les nucléaristes se replient sur une terre qu’ils jugent davantage conquise : le Cotentin. Ce sont quelques 130 cœurs de réacteurs usés qui seraient ainsi stockés par l’électricien sur le site de retraitement des combustibles nucléaires de La Hague géré par son complice historique Orano.

(…) Cette piscine d’entreposage de combustibles n’est qu’un infime maillon de la chaîne nucléaire. Et si c’est heureux que dans une presqu’île tellement sous l’emprise de l’industrie nucléaire et de l’Etat surgisse une opposition au projet, pour nous, ce n’est pas seulement cette piscine qu’il faut stopper mais l’industrie nucléaire qui produit les tonnes de déchets ou de combustibles qui finissent par s’y entreposer. C’est surtout ce monde nucléarisé dont la piscine d’entreposage de combustible n’est qu’une verrue supplémentaire que nous voulons abattre. Un monde absurde, qui mesure le bonheur à la taille des écrans plats, à la multiplication des antennes relais, un monde de réseau de marchandises et de données, qui maintient partout exploitation, domination et guerres. Un monde toujours plus dévoreur d’énergie, de terres rares et de minerais. Le nucléaire n’est qu’une manifestation particulièrement mortifère et concentrée de l’État et du capital lorsqu’ils se déploient.

Quelques anarchistes réfractaires au meilleur
des mondes nucléaires

[Extrait, ouvrir le PDF pour lire le tract en entier]

Publication : Avis de tempêtes n°54 – juin 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Avis de tempêtesbulletin anarchiste pour la guerre sociale n°54 (juin 2022) vient de sortir.

« Que les forces armées interviennent en cas de catastrophes tout sauf « naturelles » est déjà la donne. Qu’elles se préparent à y faire face de façon accrue (qu’on songe simplement aux déplacements forcés de populations, aux guerres pour les ressources ou aux explosions de révolte que les conséquences du réchauffement climatique ne peuvent qu’exacerber) n’est pas non plus une nouveauté. Mais qu’on soit désormais officiellement passés d’une guerre de l’économie à une économie de guerre l’est peut-être davantage. L’une des conséquences est certainement d’en prendre acte, en ne regardant plus d’un même œil placide toutes ces petites entreprises qui pullulent autour de nous en participant nolens volens à la militarisation en cours. Et de leur signifier ce que nous en pensons, chacun à notre manière. »

Lire la suite et tous les anciens numéros sur :
avisdetempetes.noblogs.org

[Reçu par mail]

Soleil noir n°3, bulletin apériodique anarchiste – mars 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

[Reçu par mail, 1er juin 2022]

« Avec pas mal de retard à la livraison numérique, voici le n°3 de Soleil noir de mars dernier qui circule déjà en format papier depuis cette date…

Vous y trouverez des textes autour du pass sanitaire, des luttes qui s’y sont opposées et de leurs contradictions, de la révolte en Guadeloupe et Martinique, de la Nouvelle droite, de Youssef mort en détention à Caen, de la solidarité avec Claudio Lavazza qui attend son procès, des dispositifs de contrôle des frontières, des élections et de leur éternelle absurdité, et enfin quelques brèves d’actions directes menées contre ce monde de merde…
SN »

Pour leur écrire : soleilnoir-caen_at_riseup.net
On peut télécharger ici le n°1 de juillet 2020 et là le n°2 de mai 2021

[Affiche] Athènes (Grèce) : Solidarité avec les anarchistes en butte à la répression à Munich

Affiche collée à Athènes

Solidarité avec les anarchistes en butte à la répression à Munich

Au petit matin du mardi 26 avril *, la police allemande a perquisitionné 4 domiciles de compagnons à Munich, ainsi que la bibliothèque anarchiste Frevel et une imprimerie. L’ensemble des machines et du matériel présents dans l’imprimerie ont été emportés dans des camions, tandis que dans les domiciles et la bibliothèque anarchiste, la plupart des publications, des documents personnels, des ordinateurs, des téléphones, des imprimantes et des supports de stockage numériques ont été confisqués.

Trois personnes sont accusées de « former une organisation criminelle » (article 129). Dans l’argumentation officielle de cette accusation, les flics pointent un refus des accusés de s’intégrer dans la société, leur rejet de l’État et de ses institutions, leur croyance en la violence comme moyen de lutte légitime, et plus précisément, leur participation à la création et à la distribution de l’hebdomadaire anarchiste Zündlumpen. Deux des accusés ont été arrêtés brièvement. Un prélèvement d’ADN a été ordonné pour tous les trois accusés.
Lire la suite