Category Archives: Vidéosurveillance

Toulouse : scier les yeux de l’État

Toulouse : ils tentent de scier le mât d’une caméra de vidéoprotection, 20 000€ de dégâts
La Dépêche, 23 décembre 2020 (extraits)

Deux hommes à scooter s’en sont pris au mât d’une caméra de vidéoprotection, dimanche, vers 19h, chemin de Lestang dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. Munis d’une scie circulaire thermique, il se sont attaqués [attelés, sic] à leur besogne. L’arrivée des policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) du Mirail a mis fin à leurs desseins. Ils ont abandonné leur outil mais aussi leur scooter et ont pris la fuite en courant. Ils ont vite été interpellés.

Les deux découpeurs, âgés de 17 et 19 ans, tous deux déjà connus de la justice, ont été placés en garde-à-vue. A l’issue, le mineur a reçu une convocation pour réparation pénale. Le majeur, lui, sera jugé au mois de février. Leur balade dominicale risque de leur coûter cher,  puisque le préjudice est estimé à 20 000€. (…) Vendredi soir, déjà, dans le quartier d’Empalot, le même scénario s’était produit.

Compiègne (Oise) : en plein dans le mille !

Des tirs à la carabine sur des caméras de surveillance à Compiègne
Le courrier picard, 10 décembre 2020

Mardi 8 décembre, vers 21 heures, un homme a tiré avec une carabine en direction des caméras de vidéosurveillance, installées place Baudelaire, dans le quartier du Clos-des-Roses. Il en a détruit une, située sur un bâtiment, juste au-dessus du marché alimentaire.

La caméra était reliée au centre de supervision urbain intercommunal et venait d’être installée depuis seulement un mois, lors du passage du quartier de deux à cinq caméras… L’enquête a été confiée aux policiers de Compiègne. En avril 2019, deux caméras, dans ce même quartier, avaient été détruites à l’aide d’une disqueuse thermique.

Chambéry (Savoie) : crever les yeux de l’État au chariot de supermarché

Chambéry : au Biollay, deux caméras de vidéosurveillance visées par des incendies
Le Dauphiné, 3 décembre 2020 (extrait)

Dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 décembre, vers 1 h 30 du matin, les sapeurs-pompiers de Chambéry et la police nationale sont intervenus au centre social et d’animation du Biollay (Csab) et sur le square Louis Franchet d’Esperey pour des départs d’incendies.

Dans les deux cas, le ou les auteurs ont utilisé des chariots de supermarché remplis de tissus. Au Csab, le chariot a été posé à l’angle du bâtiment, sous la caméra fixée vers le toit. Le feu a attaqué les matières isolantes, la façade ayant été refaite il y a peu de temps. Aucun dégât n’a été constaté à l’intérieur, où une forte et tenace odeur de fumée persiste. Au square, le pylône qui soutient la caméra est placé au centre. Le chariot, également rempli d’objet divers, a été posé contre le poteau. Une plainte a été déposée par la Ville et la police nationale a ouvert une enquête.

 

Montbéliard (Doubs) : crever les yeux de l’Etat à l’engin de chantier (mis à jour)

Montbéliard : les violences urbaines reprennent dans le quartier de la Petite-Hollande
Est Républicain, 22 novembre 2020 (extrait)

Ce dimanche à la nuit tombée, le quartier de la Petite-Hollande a replongé dans les exactions. Un engin de chantier a été dérobé et utilisé pour détruire les nouvelles caméras de surveillance installées dans la semaine. Le « dumper » en question a ensuite été incendié.
Continue reading Montbéliard (Doubs) : crever les yeux de l’Etat à l’engin de chantier (mis à jour)

Quimper (Finistère) : scier les yeux de l’Etat

À Quimper, ils scient deux mâts de caméras de surveillance à la disqueuse
Ouest France, 19 novembre 2020

Ils ont opéré à la disqueuse sans fil. Mercredi 18 novembre, vers 22 h, deux jeunes gens ont été interpellés en train de scier les mâts de caméras de vidéo-protection, dans le quartier de Kermoysan à Quimper (Finistère). Les poteaux et les deux caméras ont été détruits. Ce sont des riverains, alertés par le bruit, qui ont alerté les forces de l’ordre. Les policiers de la brigade anticriminalité et de police secours ont interpellé les deux jeunes gens alors qu’ils tentaient de prendre la fuite à pied.
Continue reading Quimper (Finistère) : scier les yeux de l’Etat

Roubaix (Nord) : incendier puis scier les yeux de l’Etat

Roubaix : le mat d’une caméra de vidéosurveillance incendié puis scié
La Voix du Nord, 25 septembre 2020 (extrait)

Cholet (Maine-et-Loire) : Du bon usage du feu de voiture…

Cholet. Une caméra incendiée, policiers et pompiers caillassés
Le Courrier de l’Ouest, 6 septembre 2020 (extrait)

Les pompiers de Cholet ont été appelés samedi soir, peu avant 23 heures, sur le parking Jean-Monnet, avenue de l’Europe, pour une voiture en flammes. Sur place, les secours ont constaté que le sinistre avait été volontairement allumé au pied d’un mât surplombé d’une caméra de vidéosurveillance. La police, venue en renfort, a dû faire face à 15 à 20 jeunes gens aux visages dissimulés, essuyant insultes et jets de projectiles divers.

Transports : gare à la police de promiscuité

Transports en commun : multiplication des patrouilles
Dépêche du Midi, 6 août 2020

Gérald Darmanin a annoncé le doublement des patrouilles de gendarmes et policiers dans les transports en commun, « à partir d’aujourd’hui». En 2018, 320 000 patrouilles ont été effectuées par 2 500 policiers, selon le ministre qui entend aussi augmenter les effectifs à terme. Le ministre a également annoncé qu’un engagement sera pris entre les acteurs du secteur pour qu’il n’y ait plus de trains, bus, métros, trams, équipements de gare qui soient achetés « sans caméra de vidéoprotection».
Continue reading Transports : gare à la police de promiscuité

Bron (Rhône) : les yeux de l’Etat à la disqueuse

Des caméras de vidéosurveillance détruites à la disqueuse à Bron
Le Progrès, 1er août 2020

Une dizaine d’individus se sont attaqués dans la nuit de vendredi à samedi à des caméras de vidéosurveillance implantées à Bron. Ils ont scié à la disqueuse deux mâts à Terraillon, place Jean-Moulin.

Alertée, la BAC (brigade anticriminalité) a pu interpeller vers 1 heure du matin trois individus âgés de 18 à 21 ans, deux résidant dans le quartier, le troisième étant de Chassieu. Ils ont été placés en garde à vue. Bron compte aujourd’hui 59 caméras dont 35 sur la voie publique. Le nouveau maire Jérémie Breaud (LR) avait annoncé lors de la campagne municipale vouloir étoffer ce dispositif.

Ecouen (Val d’Oise) : avis aux amateurs !

Avec la multiplication des caméras de vidéosurveillance un peu partout, il existe bien entendu des centres qui ont monté des « licences professionnelles » pour former des techniciens en installation. Exemple avec celui d’Ecouen : « La toute nouvelle licence professionnelle est née du partenariat entre l’université Sorbonne-Paris-Nord, le Hub Nikola Tesla et le centre de formation CFA AFIA ».


La vidéosurveillance, un secteur qui recrute dans le Val-d’Oise
Le Parisien, 6 juillet 2020 à 15h54

Avec le développement de la vidéoprotection dans les grandes villes, territoires publics et entreprises privées cherchent des techniciens. Une licence professionnelle a été créée pour former leurs employés de demain.

De nombreux secteurs souffrent de la crise sanitaire, le numérique n’en fait pas partie. En Ile-de-France, des opportunités sont même à saisir. La semaine dernière, le Hub Nikola Tesla à Ecouen sélectionnait des candidats pour une formation en alternance à la vidéosurveillance.

Continue reading Ecouen (Val d’Oise) : avis aux amateurs !