Archives de catégorie : Promenades sous la lune

Buenos Aires (Argentine) : incendie solidaire contre une voiture de flics

Traduit de l’espagnol de contrainfo, 28 novembre 2022

Je prends la responsabilité de l’attaque incendiaire contre un véhicule de patrouille de la police de la ville de Buenos Aires en face du commissariat 41, situé à l’angle des rues Cesar Diaz et Bufano. J’ai réalisé cette attaque au petit matin du mardi 22 novembre 2022.

Liberté pour Alfredo Cospito !

Apatride

Madrid (Espagne) : un local d’Endesa perd ses vitres en solidarité avec Alfredo Cospito

Traduit de l’espagnol d’indy barcelona, 24 novembre 2022

La semaine dernière ont été détruites les vitres d’un local d’Endesa, entreprise qui appartient à la multinationale italienne [de l’énergie] Enel.

En solidarité avec Alfredo Cospito, Anna, Ivan, Juan…
Contre le 41 bis, contre toutes les prisons !

anarquistas

Taggia (Italie) : le collabo des taules « Marr » part en fumée

Lundi 21 novembre, les journaleux de la presse italienne ont tenu à sonner l’alarme suite à un incendie volontaire contre un entrepôt de l’entreprise Marr, créée à Rimini en 1972, et qui est un notoire fournisseur de bouffe dans les prisons et les centres de rétention.

La nuit du 5 novembre, une première attaque s’était d’abord déroulée à Anzola dell’Emilia (Bologne) dont on apprend à l’occasion qu’aucune des quatre bouteilles placées sous les camions de Marr ne s’est enflammée–, et qui avait été revendiquée en solidarité avec les grévistes de la faim contre le 41bis et la perpétuité incompressible. Puis, la nuit du 13 novembre à Taggia (province d’Imperia, en Ligure), un incendie anonyme est venu frapper ce même collabo des taules.

Ces derniers jours, après avoir évoqué dans un premier temps l’hypothèse de la « criminalité organisée », c’est désormais vers « l’ombre des anarchistes » que les doigts des journaflics locaux et de l’Ansa (l’agence de presse officielle italienne) ont décidé de pointer. Selon les enquêteurs, l’attaque réussie de Taggia s’est produite vers 3h du matin, à partir des huit camions garés sur le parking de Marr où trois foyers d’incendie ont été appliqués, avant que les flammes ne consument une partie de ses bâtiments, dont l’entrepôt réfrigéré et les bureaux. Deux jours plus tard, l’entrepôt continuait encore de fumer de jour comme de nuit, et c’est finalement une partie de sa toiture qui s’est effondrée avec pertes et fracas le 15 novembre.

{synthèse de la presse italienne, 21 novembre 2022]
Voir d’autres photos

Montréal (Canada) : matinée venteuse chez les gentrificateurs

Matinée venteuse chez les vendeur.euses de condos
Montréal contre-information, 22 novembre 2022

Ce lundi 14 novembre, les courants d’airs seront les seuls visiteurs des bureaux de vente des condos Le Moden, métro Frontenac.

La ville est déja fucking laite mais les nouveaux condos nous font quand meme chier. La yopisation de la place Frontenac et du quartier Centre-Sud est imminente. La domination du capitalisme avance a grands pas. N’attends pas une seconde de plus pour pratiquer ton lancer fracassant avec tes chum.e.s!

CLOU DE CHEMIN DE FER:
-accessibilité 9/10
-impacte 9/10
-discretion 7/10 (moins bruillant qu’on pensait)
-maniabilité 10/10
-fun 10/10

Toulouse (Haute-Garonne) : Jeep flambées sur le gâteau

GJ VS ZFE. Incendie de 3 véhicules JEEP électriques à Toulouse, le vendredi 18
Indymedia Lille, 21 novembre 2022

La ZFE, on ne la présente plus. Elle attaque notre portefeuille et veut nous empêcher de rentrer en ville. Nous, pour les 4 ans des GJ, on voulait aussi attaquer au portefeuille, et se venger un peu aussi. Donc on a cramé trois de leur voitures électriques de merde, dans un de leur concessionnaire pourri.

Bon anniversaire les Gilets Jaunes, contre la ZFE et leur ville toute connectée.

On est là.
Lire la suite

Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) : pneus lacérés en solidarité

[reçu par mail le 19 novembre 2022]

Vitry sur seine : Pneus lacérés pour Spie et une entreprise de sécurité en solidarité avec les émeutier.es du lycée Adolphe Chérioux

Mi-novembre une voiture Spie (constructeur de taules entre autre) et une voiture d’entreprise d’installation de système de sécurité ont eu leur pneus aplatis.

Action en solidarité avec les émeutier.es du lycée Adolphe Chérioux à Vitry sur seine, dont certain.es ont fini en prison et d’autres ont leur procès en février. La semaine dernière, les étudiant.es ont bloqué leur lycée, certain.es se sont affonté.es avec la police et ont détruit du mobilier urbain (caméras et autres). Cette mobilisation était en partie contre le système de sélection après lycée Parcoursup.

Quels liens possibles entre anarchistes et mineurs en lutte ?

A bas l’école, institution de perpétuation de l’état, qui a plus à voir
avec une prison qu’avec « la liberté d’apprendre ».

Solidarité également avec les prisonnier.es anarchistes.

Pouillon/Habas/Cauneille (Landes) : triple flambée d’antennes-relais !

Trois antennes relais de téléphonie mobile incendiées
dans les Landes
France Bleu/actu landes, 17 novembre 2022

« Quelque malfaisants ont incendié l’antenne vers 3 heures du matin. » Voilà ce que nous a confirmé le maire de Pouillon (Landes) ce jeudi 17 novembre 2022. Au total, trois antennes-relais de téléphonie mobile ont été incendiées dans la nuit de mercredi à jeudi à Habas, Pouillon et Cauneille. Les pompiers sont intervenus.

Ces incendies ne semblent pas laisser de doute sur leur caractère criminel. De façon quasi-simultanée dans la nuit, vers 3 heures, l’accès aux boîtiers électriques des antennes de Pouillon et Habas a été forcé puis le feu a été mis. L’heure de l’incendie à Cauneille n’est pas encore connue à ce stade.

La gendarmerie de Dax a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ces gestes malintentionnés. La mairie de Pouillon indique ce jeudi matin, « qu’il y aura des impacts ces prochains jours sur la qualité de la réception. »

Veckring/Buding/Monneren (Moselle) : faire la tournée des antennes…

Relais incendiés : plus de téléphonie mobile…
Le Républicain Lorrain, 16 novembre 2022

Depuis une semaine déjà, les habitants des communes de Veckring, Buding et Monneren ne peuvent plus se servir de leur téléphone portable.

Que s’est-il passé ? Lundi 7 novembre, vers 19 h, l’antenne relais de téléphonie mobile Free couplée à SFR Bouygues et Orange qui se trouve ancrée dans l’ancienne carrière de gypse à la sortie du village de Veckring en direction de Monneren a été l’objet d’un acte de vandalisme. L’armoire électrique et technique a été complètement détruite et brûlée. Les auteurs du méfait ont très certainement utilisé de l’essence puisqu’un bidon a été retrouvé à proximité du relais.

« Les dégâts sont très importants, enrage le maire de la commune Pascal Jost, et il faudra plusieurs semaines pour que tout rentre dans l’ordre. Oui je suis très remonté car on est privés des prestations des quatre opérateurs de la commune… et donc impossible de communiquer, une gêne qu’on ne peut imaginer… »
Lire la suite

Canada : sabotage ferroviaire solidaire dans l’est de l’Ontario

Traduit de l’anglais de North Shore info, 10 novembre 2022

Aux premières heures du 5 novembre, des groupes d’anarchistes ont agi en solidarité avec l’appel à l’action lancé par Sleydo* pour soutenir la bataille que mènent actuellement les Wet’suwet’en pour protéger le yintah [territoire] et tuer la foreuse [du gazoduc CGL en construction en train de le ravager]. Des lignes de chemin de fer ont été sabotées à plusieurs endroits, ce qui a perturbé le cours normal des choses le long des principales artères du système de transport de marchandises. Elles continueront à l’être de manière aléatoire encore longtemps, à chaque coin de ligne ferroviaire traversant le dos de la tortue [soit le Canada].

Chacun est encouragé à emprunter cette voie de quelque manière que ce soit, où et quand il le peut. Procurez-vous des coupe-boulons ou du fil de cuivre. Prenez un.e ami.e ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.. Prenez un ami ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.
Lire la suite

Belfort : les voitures en autopartage Optymo brûlent toujours

Deux véhicules Optymo détruits par les flammes en pleine nuit
Est Républicain, 15 novembre 2022 (extrait)

Il était un peu plus de 2 h 30 ce lundi 14 novembre lorsque les pompiers ont été alertés pour un incendie de véhicules non loin de l’église Sainte-Thérèse du Mont. Plus précisément sur le parking situé au niveau de la rue Bernard-Gangloff. Sur place, un utilitaire et un break de location Optymo [réseau public de la ville] étaient en proie aux flammes. Pour maîtriser le feu, qui a détruit les véhicules, les secours ont eu recours à une lance.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel événement survient dans la cité du Lion et ses environs.

Chalon-sur-Saône (Bourgogne) : les locaux de la PJJ partent en fumée [Re-MaJ]

Les locaux de la protection judiciaire de la jeunesse
incendiés à Chalon
Info Chalon, 14 novembre 2022

Les faits se sont passés dans la nuit de dimanche à lundi peu avant minuit. C’est visiblement les locaux de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) de Chalon qui étaient visés.

L’identité judiciaire venue de Dijon a procédé à de nombreux relevés compte tenu de la nature criminelle des faits, dont le doute n’est guère permis. Les dégâts sont importants et les locaux rendus inutilisables. Selon nos informations, les services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse se sont rapprochés des services de la ville pour trouver un hébergement d’urgence. En attendant, les enquêteurs disposent que de très peu d’éléments. Les dégagements de fumée ont eu également un impact sur les premier et deuxième étage occupés par ABMI, bureau d’études en ingénierie [qui travaille pour EDF sur les centrales nucléaires] et par Sauvegarde 71 [qui s’occupe de 800 personnes placées sous tutelle et curatelle par la justice] au 2e étage.

Sur le parking, les véhicules stationnés sur les places dédiées à la PJJ ont été également incendiés. Les locaux restent interdits jusqu’à nouvel ordre, les salariés étant en attente des directives.

Continuer la lecture de Chalon-sur-Saône (Bourgogne) : les locaux de la PJJ partent en fumée [Re-MaJ]

Rome (Italie) : sabotage ferroviaire en solidarité avec Alfredo Cospito

Dans la nuit du 6 novembre, nous avons saboté les lignes de trains à grande vitesse et des autres trains à différents endroits de la ville [Rome]. Des tags contre le 41 bis ont été laissés sur place. L’objectif de cette action était de donner une visibilité à la lutte d’Alfredo et des autres prisonniers en grève de la faim.

L’action, bien que couronnée de succès (nous avons vérifié que le lendemain, la circulation ait été fortement ralentie), a été passée sous silence par les médias.

L’État et ses institutions sont responsables des conditions et de la santé d’Alfredo, et ces tentatives d’invisibiliser sa lutte ne nous arrêteront pas : nous continuerons à être aux côtés d’Alfredo parce que sa lutte est notre lutte.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Borne… to be burned !

Indymedia Lille, 12 novembre 2022

Nouvelle borne de recharge de voiture électrique incendiée boulevard de Suisse, à Toulouse, ce jeudi 10 novembre.

L’énergie est leur avenir. Fossile ou renouvelable, et surtout nucléaire, importée ou non, la production augmente toujours plus, définissant nos besoins et pourrissant des vies.

L’état français veut rester dans la course des marchés énergétiques. La restructuration du parc automobile en est un, avec le plan annoncé pour 2030, de 2 millions de voitures électriques ; cela signifie nouvelles mines de lithium, champs entiers de panneaux photovoltaïques et d’éoliennes, villes fermées à tous ceux qui n’auront pas les moyens de s’acheter la nouvelle Zoé ou une Tesla. Si l’objectif prévu des 100 000 bornes de recharge électrique n’est d’ailleurs pas atteint cette année, c’est peut-être parce que ce futur n’enchante guère que les actionnaires automobiles et quelques excités de l’hypertechnologie.
Lire la suite

Thibaud-de-Couz (Savoie) : pas d’armistice pour les antennes-relais

Thibaud-de-Couz, des centaines d’abonnés sans téléphone
ni internet
France Bleu/Le Dauphiné, 11 novembre 2022 (extraits)

Vous l’avez sans doute constaté si vous habitez dans l’avant-pays savoyard et en Chartreuse depuis ce vendredi matin. Il y a de grosses perturbations sur le réseau internet et téléphonique. En cause : un relais 5G qui a été volontairement incendié vendredi 11 novembre, vers 5 h, à Saint-Thibaud-de-Couz. « Le feu a été mis au pied du relais, situé sur la route forestière qui monte au Mont-Grelle, sous l’Epine », nous indique-t-on.

La nature malveillante du sinistre ne fait aucun doute. Le (ou les) incendiaire(s) sont entrés par effraction : la chaîne qui fermait le grillage de protection des installations avec un cadenas a été coupée, le feu a été allumé et alimenté avec du bois qui a été accumulé au pied du pylône. Les flammes sont montées assez haut et elles ont endommagé le câblage sur plusieurs mètres. Les dégâts étaient estimés, au premier examen, à plus de 10 000 euros.
Lire la suite