Archives de catégorie : Promenades sous la lune

Basse-Terre (Guadeloupe) : suie et cendres pour le service des ressources humaines



Qui en veut à la mairie de Basse-Terre ?
France Antilles/Guadeloupe La 1ere, 25 janvier 2022 (extrait)

Qui se cache derrière les actes de sabotage qui sont perpétrés contre l’hôtel de ville du chef-lieu ? C’est à cette question que les enquêteurs de la police tenteront de répondre.

Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) a été appelé à intervenir, suite à un départ de feu suspecté dans l’annexe de la mairie de Basse-Terre, au Cours Nolivos, peu après 3h30. Il y avait, en effet, deux foyers dans deux bureaux du premier étage du bâtiment, dont celui des ressources humaines, où tout a été détruit. Les pompiers sont venus à bout des flammes à 5h40.

Lire la suite

Halle-sur-Saale (Allemagne) : feu aux caisses de la police municipale

traduit de l’allemand de chronik, 10 janvier 2022

(Tag24). Plusieurs véhicules de la police municipale (Ordnungsamt) à Halle ont été endommagés dans la nuit de dimanche à lundi.

Vers 2h du matin, plusieurs voitures ont été signalées en train de brûler sur un parking dans la rue Schimmelstraße, a informé la police lundi matin. Huit voitures au total seraient touchées – en partie aussi à cause d’une extension des flammes. Le montant des dégâts n’est pas défini pour l’instant.

Les fonctionnaires de police ont expliqué que d’autres véhicules que ceux des autorités auraient été endommagés

Oberhaching (Allemagne) : sabotage incendiaire de la gravière

traduit de l’allemand de chronik, 3 novembre 2021

(Süddeutsche Zeitung, 3 novembre 2021). Mercredi matin tôt, un incendie dans une gravière à Oberhaching, en banlieue de Munich (Bavière), a provoqué plus d’un million d’euros de dégâts. Après être arrivés sur place peu après 5h du matin, il a fallu environ une heure aux pompiers pour éteindre les machines et les équipements de chantier en feu. En raison des soupçons d’incendie volontaire, la police criminelle est en charge de l’enquête. Des fonctionnaires du commissariat 13, compétent pour les affaires d’incendies, ont procédé à de vastes relevés de traces et indices. Par ailleurs, des liens possibles avec d’autres affaires sont examinés. Pour ce faire, le commissariat 43 qui s’occupe des délits aux motivations politiques en provenance de la mouvance d’extrême-gauche a été mis à contribution.

Au moins d’août, il y avait déjà eu une attaque incendiaire encore non-élucidée contre une gravière à Planegg [toujours dans la circonscription de Munich] avec des millions de dégâts. À l’époque, une portion de 350 mètres d’une bande transporteuse elle-même longue de plusieurs kilomètres avait été détruite près du domaine forestier de Kasten.
C’est là que des activistes pour le climat avaient monté un camp de protestation en été et occupé des arbres, manifestant ainsi contre l’abatage redouté de la forêt destiné à développer une autre gravière.
Lire la suite

Limoges (Haute-Vienne) : Saisine nocturne contre le Pass vaccinal

Indymedia Lille, 24 janvier 2022

Il y a de plus en plus d’experts et de managers pendant que l’hôpital se meurt.

L’ARS de Limoges a été ciblée la nuit du 17 janvier car c’est là où sont décidées les priorités dans la santé : moins de lits, moins de personnel, plein de services d’urgence fermés, et le vaccin qui ne peut plus être un simple soin proposé.

Ceci est contre le Pass vaccinal, pas contre le vaccin ou les soignants. Contre la misère sociale qui grandit et le fascisme qui y fait son nid.

[Ndlr : l’attaque du 17 janvier dernier contre des véhicules de l’ARS garés devant leurs locaux, et à laquelle se réfère ce communiqué de revendication est celle-ci]

Hambach (Allemagne) : Engie reste à plat

[reçu par mail, 20 janvier 2022]

Forêt de Hambach : 4 pneus plats pour un véhicule Engie

A côté de la forêt de Hambach et de la gigantesque mine de charbon qui l’a presque entièrement détruite, les 4 pneus d’un véhicule Engie, multinationale française en charge de l’énergie électrique nucléaire, du gaz et pétrolière, ont été crevés.

Toutes ces ressources fossiles sont utilisées en parallèle d’énergie « renouvelables » (éolien, solaire) qui ne le sont pas car, utilisant des ressources fossiles également pour être crées et détruisant les zones et les populations d’où elles sont tirées. Elles ne font qu’ajouter à la demande croissante d’énergie de ce monde malade et auto destructeur. Il est possible de voir cette absurdité là bas, ce trou à charbon de plusieurs kilomètres, voisin d’éoliennes, de centrales nucléaires, de ferme solaires…
Lire la suite

Fréjus (Var) : crever les yeux de l’État à l’engin de chantier

Une caméra vandalisée dans le quartier de la Gabelle à Fréjus
Var matin, 18 janvier 2021 (extrait)

Il est un peu plus de minuit, dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 janvier, lorsque les forces de l’ordre sont appelées pour intervenir dans le quartier de la Gabelle, à Fréjus.

Sur place, des individus utilisent une mini-pelleteuse pour fracturer une caméra de vidéosurveillance, placée devant la cité. D’autres tentent d’asperger l’objectif de peinture à l’aide de tirs de paintball. Ils mettent également le feu à l’engin de chantier et à un scooter, laissés à l’abandon dans le bassin de rétention vide.

À leur arrivée, les policiers sont visés par des tirs de mortier d’artifices. Une dizaine d’assaillants tente de se barricader en incendiant un container au milieu de la voirie. Les forces de l’ordre parviennent à les disperser à l’aide de grenades lacrymogènes. La caméra de vidéosurveillance vandalisée doit être remise en état dans les jours qui viennent par les services techniques de la ville de Fréjus.

Échirolles (Isère) : visite hostile au chantier d’autoroute

Grenoble. Du matériel dégradé et des tags sur un chantier de l’A480 : « Piolle dégage »
actuGrenoble, 17 janvier 2022

Les faits se sont déroulés entre 2 heures et 5 heures du matin, dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 janvier, sur le chantier de l’élargissement de l’A480 au niveau de l’échangeur du Rondeau, à Échirolles (Isère).

Plusieurs engins de chantier ont été retrouvés dégradés. Du matériel a été taggué, notamment deux véhicules et des cabanes de chantier, à la peinture verte. Selon le compte rendu fait par les policiers, des inscriptions comme « Non à l’A80 », « Piolle dégage » et « Avertissement » ont été relevées.

Par ailleurs, une caméra de vidéo-surveillance a été arrachée. Une autre caméra s’est déclenchée et a filmé l’auteur, un homme vêtu d’une tenue de chantier. Aucun vol de matériel n’a en revanche été constaté.

Mériel (Val-d’Oise) : le village perd ses laisses électroniques

Incendie criminel, panne… Internet et téléphone aux abonnés absents
La gazette du Val d’Oise, 17 janvier 2022

À Mériel, télécommunication rime avec malédiction. Premier épisode de cette triste loi des séries : la panne survenue début janvier sur une antenne de téléphonie mobile Sfr, rue de l’Abbaye-du-Val, et qui prive toujours d’appels les Mériellois.

Las ! Un nouveau malheur s’est abattu, mercredi 12 janvier 2022, cette fois sur les internautes de la commune abonnés à la fibre optique. Dans la nuit, deux armoires de raccordement, situées près de l’hôtel de ville, ont été détruites par un incendie, vraisemblablement d’origine criminelle.

Une deuxième tuile qui désespère les Mériellois en télétravail et qui agace passablement Jérôme François, le maire (Se) de Mériel :
Lire la suite

Calvados : sabotages en série de fibre optique

Panne de fibre : un incident et du vandalisme
Ouest France, 18 janvier 2022

Que s’est-il passé dans la nuit de jeudi à vendredi [14 janvier] ? Dans le département du Calvados, nombreux sont les clients fibre qui se plaignent de « coupures », de « débit excessivement lent », voire de « panne globale d’Internet, téléphone et télé » depuis vendredi matin. Cela concerne des quartiers ou des communes entières dans tout le département, de Bayeux au pays d’Honfleur, d’Ouistreham au bocage virois. Mais aussi tous les opérateurs : les gros, comme Orange, Bouygues, SFR, Free, et les plus petits comme Coriolis ou Kiwi Fibre optique.

Certains opérateurs contactés hésitent à aborder la question, craignant de « donner de mauvaises idées à d’autres ».
 A minima, une dizaine d’armoires de fibre optique ont été forcées et sabotées, depuis jeudi soir, dans un axe allant de Lisieux à Caen. Bouygues explique qu’il y a eu « des interventions pour changer des jarretières qui se trouvent dans des boîtes techniques ». Orange annonce avoir déposé plainte pour actes de vandalisme sur ses réseaux. « La première chose à faire est de signaler la panne à son fournisseur d’accès à Internet », rappelle-t-on chez Orange.

Lire la suite

Limoges (Haute-Vienne) : les cogestionnaires de la pandémie sous le feu

Limoges : des véhicules incendiés sur le parking de l’ARS
France3 Nouvelle-Aquitaine, 18 janvier 2022

L’incendie a été signalé aux alentours de 2h du matin, ce mardi 18 janvier. Des voisins ont donné l’alerte. Le feu a détruit 3 premiers véhicules avant d’endommager une 4e voiture. Les pompiers ont ensuite rapidement maitrisé le sinistre.

Les voitures étaient stationnées sur le parking de l’ARS (Agence Régionale de Santé), il fallait passer une grille pour y accéder. L’incendie a également endommagé la façade du bâtiment.

La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs car deux départs de feux ont été constatés. Le procureur de la République de Limoges a été saisi et la police technique est à la recherche d’indices.
Lire la suite

Quimper (Finistère) : internet crame au petit matin [MaJ]

Deux armoires télécoms volontairement incendiées dans
le centre-ville de Quimper
Le Télégramme, 16 janvier 2022

Les pompiers de Quimper sont intervenus rue de Juniville, dans le centre-ville de Quimper, à quelques mètres du commissariat, dans la nuit de samedi à dimanche, pour circonscrire un incendie dans des armoires France Télécom. Le sinistre avait été signalé peu après 3 h du matin.

Deux armoires ont été détruites par les flammes, qui ont léché le mur avant d’être maîtrisées par les pompiers. L’origine volontaire du sinistre fait peu de doute, le feu ayant été allumé dans des pneus de voitures disposés devant les armoires. Une enquête de police est en cours.
Lire la suite

Xertigny (Vosges) : la cabane de chasseurs ne gâchera plus le paysage

Le chalet des chasseurs à Xertigny totalement détruit
par un incendie
Vosges Matin, 16 janvier 2022 (extrait)

Depuis 32 ans, il était posé au lieu-dit les Quatre Chemins dans le hameau d’Amerey à Xertigny et servait de lieu de rencontre de la société de chasse de la Vallée de l’Aître.

Alertés vendredi soir, les gendarmes et sapeurs-pompiers se sont déplacés sur site. Avec Stéphane Claudel, le président de la société de chasse, ils ont fait face à l’immense brasier qui a conduit à la destruction complète de l’abri. Le chalet de 40 m² et de son mobilier incendiés représentent un préjudice d’au moins 30 000 € pour l’association de chasseurs.

Pour l’heure, selon les premières observations, on s’orienterait vers la thèse d’un incendie volontaire. D’ailleurs, la bâtisse, fermée à clé, n’était pas reliée au réseau électrique.

Toulouse (Haute-Garonne) : Nouvelle antenne dans la benne

Indymedia Lille, 15 janvier 2022

La nuit du 11 au 12 janvier, une antenne-relais 5G a été saboté à Toulouse dans le quartier des Septs-Deniers.

Cette semaine là, trois gréves se sont succédé : l’hôpital et le médico-social, éboueurs, éducation. Aucun secteur ne sera épargné par l’austérité. Nous avons souhaité participer ainsi à la convergence des luttes, en touchant là où le contrôle et la nouvelle économie convergent : le numérique.

Cézens (Cantal) : sabotage du projet d’éoliennes industrielles

Carladez Le mât de mesure installé pour le projet éolien
a été sectionné

La Dépêche, 12 janvier 2022

Le mât de mesure installé sur la commune de Cézens dans le Cantal, aux portes du Carladez aveyronnais, a été sectionné.

Installé en octobre dernier pour étudier un projet d’implantation de vingt éoliennes* de 190 m et 200 m de hauteur au pied du rocher de Ronesque, soit aux portes du Carladez Aveyronnais, le mât de mesure est tombé, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, volontairement sectionné par des opposants.

Une action non revendiquée qui n’arrête pas le combat de l’association « Vent de Crête » réunissant élus et citoyens contre ce projet, qui rencontrera ce vendredi 14 janvier Pierre Ignace, maire de Mur-de-Barrez pour évoquer cette problématique et proposer une réunion d’information sur le chef-lieu du Carladez en Aveyron.

* NdT : soit 14 éoliennes de 190 m sur le plateau de Vernet à Badailhac et six éoliennes de 200 m à Escoubiac au pied du rocher de Ronesque à quelques encablures de l’Aveyron. Le projet est mené par l’entreprise canadienne Boralex.

Notre-Dame-de-Bellecombe (Savoie) : coup de chaud pour l’industrie du tourisme

A quelques semaines des vacances de février, l’Ecole de Ski Français (ESK) n’a plus de local pour accueillir les touristes

Le chalet de l’ESF et du ski club ravagé par un incendie
Le Dauphiné, 12 janvier 2022 (extrait)

L’incendie s’est déclaré vers 6 heures du matin, mardi 11 janvier, dans un chalet communal occupé par l’ESF [Ecole de ski français] et le ski club, à Mont-Rond ; un hameau situé quatre kilomètres au-dessus du chef-lieu de Notre-Dame-de-Bellecombe.

Les sapeurs-pompiers ont été alertés à 6 h 20 et ont déployé un important dispositif de secours. Armés de lances, pas moins de 35 soldats du feu sont intervenus au plus fort de l’incendie. La plupart d’entre eux venant de centres de secours savoyards renforcés par des pompiers de Megève en Haute-Savoie, tandis que le télésiège du Planay a dû rester fermé une bonne partie de la journée. 

Pour la commune, l’ESF et le ski club, c’est une grosse perte. Si grâce à l’alerte d’un témoin qui promenait son chien, une partie du matériel, notamment les skis, entreposée au rez-de-chaussée du bâtiment, a pu être sortie à temps, tout ce qui se trouvait dans les bureaux de l’ESF au premier étage a eu moins de chance.
Lire la suite