Archives de catégorie : Promenades sous la lune

Allemagne : quelques brèves de septembre

Dresde : les bureaux d’étude du collabo des taules en fumée !
traduit de l’allemand de chronik, 17 septembre 2021

L’avancée de la construction d’une prison à Zwickau se heurte depuis longtemps à une résistance offensive. Elle a déjà touché de nombreuses entreprises ayant participé à la construction, à la conception ou à la logistique. Une attention particulière a été accordée à l’entreprise de BTP Hentschke Bau, dont le patron avait également attiré une attention particulièrement négative à travers ses dons à l’AfD. Mais un projet d’une telle envergure compte sur la participation de beaucoup d’acteurs et nous ne voudrions pas qu’on nous reproche d’en avoir oublié un ! Nous nous sommes donc occupés, dans la nuit du 16 au 17 septembre, du bureau d’ingénierie Rathenow dans le quartier de Albertstadt avec quelques litres d’essence. Nous avons brisé deux vitres et avons déposé des dispositifs incendiaires dans les pièces. Nous espérons que cet incendie a permis d’entraver le bon déroulement d’autres projets de prison et que l’entreprise comprenne : ceux qui se font du fric sur la construction de taules devront en assumer les conséquences ! Sur place, nous avons en plus trouvé une bagnole de bourges, à laquelle nous avons foutu le feu sans hésiter.
Lire la suite

Névache (hautes-Alpes) : feu à l’industrie du tourisme !

Névache : le téléski du Bois noir détruit par un incendie
Le Dauphiné, 22 septembre 2021 (extrait)

L’un des deux téléskis de Névache ne pourra pas fonctionner cet hiver. « C’est d’une tristesse immense pour les Névachais », a déploré ce mercredi 22 septembre en fin de journée, la maire de la commune Claudine Chrétien. Vers 2 heures du matin, les cabanons du départ du téléski du Bois noir, au hameau du Sallé, ont été détruits par un incendie.

Les deux cabanons de la remontée mécanique ouverte en 1971 ont été totalement détruits. L’un contenait des perches du tire-fesses, l’autre le moteur du téléski. « La remontée est HS, on ne pourra pas la faire tourner cet hiver », a annoncé Claudine Chrétien.

Une enquête, menée par les gendarmes de la brigade de Saint-Chaffrey, a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

Voir les photos

Villeneuve (Ain) : La Poste et la mairie partent en fumée

VilleneuveLe bureau de poste ravagé par un incendie
La Voix de l’Ain/Le Progrès, 23 septembre 2021 (extrait)

Ce jeudi matin 23 septembre, vers 6h, un automobiliste traversant le village de Villeneuve pour se rendre à son travail, a vu une fumée noire sortir du bureau de la Poste dans le bâtiment de la mairie. Il a tout de suite appelé les secours et s’est rendu chez le maire pour l’aviser. Une trentaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser le sinistre, qui menaçait de s’étendre à l’église voisine par la toiture.

La mairie se trouve très impactée par ce sinistre. Les bureaux des secrétariats sont indisponibles pour une période plus ou moins longue. Les fumées ont totalement abîmé les locaux et le matériel informatique.

Présents sur place, les gendarmes des compagnies de Jassans et Trévoux ont dévié la circulation des camions et assuré une circulation alternée pour les voitures, jusqu’à environ 10h du matin. La brigade scientifique (TIC) de la gendarmerie a été dépêché sur les lieux de l’incendie, pour connaître l’origine de ce feu. Selon plusieurs sources, la piste criminelle est prise au sérieux. 

Ugny-le-Gay (Aisne) : saccager le chantier de la future antenne

À peine installé, le chantier d’une antenne relais 4G
fortement dégradé à Ugny-le-Gay

Aisne Nouvelle, 21 septembre 2021

« On ne comprend pas. Jamais quelqu’un ne s’est manifesté contre ce projet », assure la maire du village, Sylvie Lelong. Mardi matin, comme d’autres habitants, elle a constaté les dégâts commis dans la nuit, quelques heures seulement après l’installation du chantier (à la sortie d’Ugny-le-Gay direction Villequier -Aumont).

Probablement avec l’aide du manitou qui se trouvait sur place, le ou les auteurs de ces actes de vandalisme ont retourné une mini pelle, une cabane de chantier, ainsi que la réserve d’eau. « On ne peut plus travailler. Il faut tout débarrasser car il n’y a plus rien en état de fonctionner », indiquait sur place le responsable de la partie « fondations ».
Lire la suite

Lachapelle-sous-Aubenas (Ardèche) : sabotage d’un poste électrique, « jamais les fées ne seront électriques »

[reçu par mail, 20 septembre 2021]

N’oublie pas d’éteindre la lumière en sortant

Depuis notre enfance, le monde moderne n’a eu de cesse de nous prendre en otage, nous ventant les mérites de la sécurité, nous faisant oublier, par le biais d’une série de promesses de plus en plus mal tenues, la copieuse dose d’asservissement qu’il nous faudrait accepter en contrepartie du progrès.

Alors que les horizons qui se présentent au devant des avancées de la civilisation n’en finissent pas de s’assombrir : ravage des espaces sauvages, domestication croissante du vivant, artificialisation des êtres, le monde actuel continue sa course effrénée, le rendant toujours plus dépendant des infrastructures énergétiques et des produits qu’elles consomment et produisent, pétrole, uranium, électricité.

En l’espace de moins de deux siècles, la production électrique et l’électrification croissante des espaces n’a eu de cesse de s’étendre et de coloniser la moindre parcelle de nos vies.
Ce furent initialement quelques entreprises et industries qui eurent recours à l’énergie électrique. La technique s’est ensuite progressivement répandue aux usages domestiques. Aujourd’hui, c’est à chaque instant que nous transportons et utilisons un appareillage de plus en plus important d’accessoires dans notre quotidien, dans nos poches ou à nos poignets, et qui rythment, jusqu’à normaliser totalement leurs usages, le moindre instant de nos existences.
Lire la suite

Saint-Joseph-du-Lac (Québec) : les élus ont des noms… et des adresses

Saint-Joseph-du-Lac : le véhicule d’une conseillère ciblé
par un incendie criminel
Journal de Montréal, 20 septembre 2021

Le véhicule d’une conseillère municipale de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Laurentides, a été la cible d’un incendie suspect dans la nuit de dimanche à lundi. Le ou les suspects auraient mis le feu au véhicule stationné dans une entrée privée sur la montée du Village, avant de prendre la fuite. Les pompiers dépêchés sur les lieux ont pu maîtriser les flammes, avant de passer au peigne fin la scène à la recherche d’indices.

Étant donné le caractère suspect de l’incendie, l’enquête a été transférée à la régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Les enquêteurs étaient attendus sur place pour examiner la scène. Dans la nuit de vendredi à samedi, un autre véhicule d’un haut fonctionnaire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac a été la proie de flammes d’un incendie criminel.
lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : feu aux boîtiers de l’antenne-relais

Départ de feu dans un boîtier d’antenne relais
La Dépêche du Midi, 19 septembre 2021

Cela faisait quelques mois qu’un événement de ce type ne s’était pas déroulé dans le département. Dans la nuit de vendredi à ce samedi, les sapeurs-pompiers de Haute-Garonne sont intervenus sur un départ de feu au niveau du boîtier d’une antenne relais de l’opérateur SFR distribuant le réseau 4G et 5G situé derrière le stade de rugby Ernest-Wallon au 3 chemin de Roques précisément. Selon les soldats du feu, l’incendie a été rapidement maîtrisé et éteint à l’aide d’un extincteur. Moins d’une dizaine de sapeurs-pompiers ont été déployés sur les lieux.

Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer l’origine de l’incendie. Des relevés de la police scientifique ont notamment été réalisés sur les lieux. Le procureur de la République a été averti. Ce n’est pas la première fois que des antennes-relais sont la cible d’incendies dans le département. En mai dernier, à Labège, les sapeurs-pompiers étaient intervenus pour éteindre deux incendies simultanés sur deux antennes-relais.
Lire la suite

Scionzier (Haute-Savoie) : 5 « câbles à grande capacité » de fibre optique sabotés [MàJ]

Vallée de l’Arve : une coupure importante du réseau internet due à « un acte de vandalisme majeur »
Le Messager, 17 septembre 2021

Vendredi 17 septembre, une coupure importante du réseau internet de la fibre optique touche la vallée de l’Arve, sur Marnaz, Scionzier et Thyez. En cause, « un acte de vandalisme majeur », informe le Syane (Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie) qui construit le réseau public de fibre optique sur tout le département. « C’est un incident d’une ampleur jamais vue ». Aurélie Audisio, directrice de concession pour Covage Haute-Savoie, l’exploitant du réseau de fibre optique dans le département, n’y va pas par quatre chemins et pourtant elle a échangé avec ses homologies ailleurs en France.

Des équipes sont sur place afin de réparer les dégâts, « ce qui va prendre encore quelques jours au vu de l’ampleur des dégâts », précise le syndicat. L’acte de vandalisme a été découvert mercredi 15 septembre sur la commune de Scionzier. Des équipes de Covage, l’exploitant privé du réseau, se relaient jour et nuit pour réparer les câbles.
Lire la suite

Saint-Forgeux (Rhône) : l’antenne-relais l’a échappé belle [MàJ]

Tentative d’incendie sur une antenne-relais
Le Progrès, 15 septembre 2021 (extrait)

Une intrusion a été commise sur le site d’une antenne-relais, dans la campagne de Saint-Forgeux. Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi 15 septembre.

Selon nos informations, cette antenne 4G a été ciblée par une tentative d’incendie volontaire. Le feu ne s’est pas propagé et les dégâts ont été très limités. Aucun dysfonctionnement n’a été constaté sur les réseaux téléphoniques des différents opérateurs qui utilisent l’antenne-relais. Une enquête a été ouverte par les gendarmes pour retrouver le ou les auteurs des faits. Des militants anti-5G sont-ils à l’origine de cette tentative d’incendie ? À ce stade, les enquêteurs n’excluent aucune piste.
Lire la suite

Paris : incendie solidaire d’un véhicule Enedis

Paris : Incendie d’un véhicule Enedis
Attaque (qui l’a reçu par mail), 15 septembre 2021

Un ancien dictateur a dit un jour que le communisme c’est les soviets plus l’électricité. Cette image démontre à quel point sa vision du monde était compatible avec la société actuelle. Le temps qui est passé nous a démontré à quel point les promesses du progrès technique étaient fausses. Mais la « responsabilisation » des travailleurs, qui n’ont même plus besoin de contremaîtres, parce qu’ils les ont dans leurs têtes ou l’engagement citoyen dans la gestion du « bien commun » sont de plus en plus utilisés comme instruments de pacification sociale.

On préfère plutôt l’équation « l’anarchie c’est du feu plus des individus librement et temporairement associés ».

Désirant continuer à mettre des petits bâtons dans les roues de la production incessante d’électricité, on a voulu nous aussi prendre pour cible Enedis.

La nuit du 10 au 11 septembre, on a cramé un véhicule Enedis rue du Banquier à Paris.
Lire la suite

Brême (Allemagne) : l’expulseur à coups de masse

Attaque de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien !
traduit de l’allemand de de.indymedia, 13 septembre 2021

La nuit dernière, nous avons brisé de nombreuses vitres du siège principal de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien (M&B-I) au n° 250 de l’allée Franz-Schütte dans le quartier de Horn-Lehe, à Brême.

Les vitres sécurisées représentaient un vrai défi et il a été presque impossible de les défoncer complètement. Nous sommes pourtant optimistes quant au fait d’avoir causé de gros dégâts. Pour rappel : il y a deux mois à peine, le 14 juillet, les flics ont effectué une expulsion forcée brutale dans le quartier de Steintor. Et cela en raison du refus des chefs de l’entreprise M&B-I de différer l’expulsion, bien qu’un délai de deux semaines ait été demandé. Des capitalistes accomplis, c’est-à-dire des gens qui jettent des personnes à la rue par principe. Qui commencent par laisser les bâtiments vides se dégrader pour ensuite les faire expulser quand ils sont occupés. Ces gens tirent profit des crises économiques, des bulles immobilières et de la spéculation sur les locaux vides.
Lire la suite

La Haye (Pays-Bas) : feu aux distributeurs de billets de Thales

Deux distributeurs de billets Thales incendiés
traduit du néerlandais de indymedia.nl, 11 septembre 2021

Hier soir, deux distributeurs de billets NS [Nederlandse Spoorwegen, la SNCF hollandaise] ont été incendiés à la gare de La Haye Moerwijk. Les distributeurs automatiques de NS sont gérés et exploités par la société d’armement Thales. Thales contrôle le réseau ferroviaire aux Pays-Bas : paiements et portes, changements de signaux, vidéosurveillance, etc. (voir : xxxthalesgroup.com/en/europe/netherlands/transportation-netherlands ).

Le plus gros profit de Thales vient cependant de l’industrie de l’armement et de la sécurité. La société fournit des équipements radar et d’autres technologies aux autorités qui arrêtent les migrants et les réfugiés aux frontières de l’Europe. Thales contribue ainsi à la mort et à la misère de milliers de personnes.

Thales profite de la forteresse Europe, de la guerre et du militarisme. Thales est notre ennemi. Où que se trouve l’entreprise, il faudra l’attaquer. Feu et flammes pour les profiteurs de la forteresse Europe !

Athènes (Grèce) : attaque incendiaire et solidaire

traduit de l’anglais de actforfreedomnow, 13 septembre 2021

L’économie capitaliste doit vendre de la sécurité à la société, une société misérable et endormie. La machine capitaliste, ses flics en uniforme et la merde qui les entoure sont là pour faire obéir les gens aux ordres puis consommer de la merde et acheter des gadgets en plastique comme des téléphones portables. Bien sûr, la crise économique n’apporte pas la répression, mais des migrants, le virus, des incendies et des dissidents ! Les gouvernements utiliseront n’importe quel prétexte pour augmenter la surveillance des masses, pour semer la peur, l’ennui à travers les écrans : il suffit de suivre les app [lications] et vous serez en sécurité.

Certains, bien sûr, ne suivent pas les ordres mais se retrouvent consciemment de l’autre côté, résistant contre la réalité virtuelle capitaliste. Certains continuent de lutter dans les cellules de la tyrannie. Pour eux et pour nous. Ramenons les feux de forêts en ville. Que les aristos, les forces de sécurité et leurs maîtres paient le prix fort des catastrophes. Lundi 30 août, nous avons incendié un véhicule de l’ELTA (la Poste grecque) dans le quartier de Vyronas, sur l’avenue Ymittos.

Un petit message de solidarité et de soutien à Dimitris Hatzivassiliadis
Pour l’anarchiste Boris qui est dans le coma après un incendie dans sa cellule en France

Des anarchistes

Cayenne (Guyane) : le rectorat et l’ONF sous le feu des émeutiers

Cayenne (Guyane), 11 septembre : les cinq voitures de service du Rectorat après le passage des émeutiers

Incendies en série à Cayenne, une nouvelle nuit de violences urbaines
France Guyane, 11 septembre 2021 (extrait)

La nuit a été une nouvelle fois agitée dans les rues du centre-ville et dans le secteur de Baduel. Plusieurs groupes de personnes, pour la plupart des jeunes, ont déclenché des incendies, barricadant certains secteurs pour se confronter aux forces de l’ordre.

Le quartier a été incendié à presque tous ses embranchements avec les rues adjacentes, se retrouvant en état de siège cette nuit. Comme hier, le mobilier urbain a également été pris pour cible. « Ça faisait au moins 3 ans que je n’avais plus vu ça ici » témoigne Mariana, habitante du quartier depuis près de 20 ans.

Pour la deuxième nuit consécutive, plusieurs groupes de jeunes se sont dispersés dans le centre-ville de Cayenne et dans le secteur de Baduel, sous le signe d’une nouvelle flambée de violences. De nombreux feux de poubelles et des incendies ont été déclenchés entre 00h30 et 3h30 du matin. Plusieurs secteurs de Baduel n’étaient pas accessibles pendant plusieurs heures. En cause, un incendie important sur le parking du Rectorat. Sur place, cinq véhicules ont été calcinés après une entrée par effraction. Le grillage est considérablement dégradé.
Lire la suite

Amboise (Indre-et-Loire) : les distributeurs de billets partent en fumée

Amboise : trois distributeurs de billets incendiés
dans la nuit de samedi à dimanche

France Bleu, 12 septembre 2021

Si vous habitez Amboise, vous avez peut-être remarqué ce dimanche matin trois distributeurs de billets calcinés. Les distributeurs automatiques de la Caisse d’Epargne, de la Banque postale et du CIC, situés le long du quai du Général-de-Gaulle, ont été volontairement incendiés dans la nuit.

Les gendarmes de la compagnie d’Amboise confirment être intervenus vers 4h du matin pour des feux de distributeurs. Un suspect a été interpellé.

Albi (Tarn) : coup double contre les pylônes de télécommunication [MàJ]



Tarn : De nouveaux câbles de pylônes relais ont brûlé
dans la nuit de vendredi à samedi

100%radio, 11 septembre 2021

Les faits de ce type se multiplient dans la région ces derniers mois.

Des câbles de pylônes relais TV ont brûlé à deux endroits différents cette nuit dans le département. A Albi sur la rd600 d’abord aux alentours de 00h30, le feu a été éteint par les sapeurs-pompiers. Quelques heures plus tard, à nouveau à Albi, Chemin de Canteperlic, un autre câble a pris feu, lui aussi éteint.
Pour rappel, un incendie criminel sur un pylône avait eu lieu le 26 août toujours à Albi, à côté du crématorium.


Deux pylônes incendiés volontairement à Albi : la téléphonie et la TNT perturbées
La Dépêche du Midi, 11 septembre 2021

Les pompiers sont intervenus à deux reprises à Albi pour des feux de câble sur pylône, dans la nuit de vendredi à samedi 11 septembre. Le premier a eu lieu vers 22h30 sur la cote de Mascrabière qui longe la route de Cordes. Quelques heures après [1h52 selon France info], un deuxième feu se déclare sur un pylône du chemin de Canteperlic, petite route située aux pieds de Notre Dame de la Drèche. Les flammes ont été éteintes grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers et au moyen d’une lance à canon.

Ces feux, qui sont d’origine criminelle selon la police et les pompiers, ont perturbé le réseau téléphonique et ont privé de TNT des habitants d’Albi et de communes alentour. Toute la journée de samedi, des agents technique étaient à pied d’œuvre pour rétablir la situation. Selon nos informations, les perturbations concernent les opérateurs Bouygues et SFR. L’antenne de Canteperlic servirait de relais à plus de 50 000 personnes.
Lire la suite

Alpes : déboulonnage antinuk de téléphérique [mis à jour]

Déboulonnage nocturne d’installations Poma
Indymedia Lille, 9 septembre 2021

Chouettes et hiboux d’ici ou d’ailleurs, nous nous sommes élancé.es dans la nuit noire.
Nous avons suivi les traces du renard et du chevreuil, humé l’air de l’automne qui pointe, bondi sous les étoiles dans les montagnes alpines et nous avons fondu sur des installations de l’entreprise Poma pour venger son engagement dans le projet CIGEO d’enfouissement des déchets nucléaires !
Nous avons choisi de cibler des lignes de téléphériques de Poma dans les stations des Alpes.
Poma la vertueuse, reine de la mobilité douce et du tourisme de masse nous t’avons démasquée !
Clic fait la clé !
Cric crac fait le premier écrou !
Cric crac fait le contre-écrou !
Claque la rondelle !
Et chantent les oiseaux de nuit antinuke
« Poma, va te faire enfouir ! »
Lire la suite

Cherbourg (Manche) : la mairie et la CAF à coups de masse

Cherbourg-en-Cotentin. Les vitrines de la mairie
et d’un commerce attaquées et dégradées
La Manche Libre, 8 septembre 2021

Mercredi 8 septembre, le personnel de l’hôtel de ville de Cherbourg-en-Cotentin, situé place Napoléon, a découvert de nombreux impacts sur la porte vitrée de l’entrée principale à l’heure de l’ouverture matinale. Coups de marteau ? Boule de pétanque ? Le Monde du macaron, commerce de bouche situé place de Gaulle, a connu le même sort sur sa vitrine, avec plusieurs impacts.

Du côté de la mairie, une plainte a déjà été déposée.
Lire la suite

Kochersberg (Alsace) : bis repetita

Un nouvel acte de vandalisme prive des habitants d’internet
DNA, 8 septembre 2021

Depuis lundi soir, une centaine d’habitants du Kochersberg sont – ou ont été – privés de connexion à Internet. « Deux armoires du réseau contenant  de la fibre optique ont été vandalisées à Schnersheim et à Mittelschaeffolsheim », précise Benoit Brechon, directeur général de Rosace, la société chargée par la région Grand Est de déployer la fibre optique dans environ 700 communes rurales.

Les coffres semblent cependant avoir été ouverts sans effraction. Visiblement au fait de la technologie qu’ils renferment, l’auteur de cet acte de malveillance a sectionné les câbles à un endroit stratégique, obligeant chaque opérateur (Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR, etc.) à venir réparer la partie le concernant. Depuis le début de la semaine, les différents fournisseurs se succèdent afin de rétablir la connexion de leurs clients respectifs.

Les motivations de leur auteur interrogeaient déjà : acte de vengeance, geste militant d’un opposant à la fibre ? La société Rosace a déposé plainte auprès de la gendarmerie. Les compagnies de Strasbourg et de Haguenau sont en charge de l’enquête.

Aubazat (Haute-Loire) : la maison des chasseurs crame au petit matin

La maison des chasseurs entièrement détruite
par un incendie
L’éveil de Haute-Loire, 7 septembre 2021

Les sapeurs-pompiers ont été alertés au petit matin, vers 6 heures, ce mardi 7 septembre, par des agents en charge de la collecte des ordures ménagères de passage à Aubazat. La maison des chasseurs, située au lieu-dit La Coste, sur la commune d’Aubazat, était en proie aux flammes. Le local de 80 m² a été complètement détruit par l’incendie.
Lire la suite

Rennes : les services municipaux partent en fumée

Rennes : un incendie détruit en grande partie un bâtiment
accueillant des services de la ville

France 3/Ouest France, 6 septembre 2021 (extrait)

Il est 1h23 ce lundi 6 septembre lorsque les pompiers sont appelés pour un feu de poubelles qui se propagerait à un bâtiment en structure modulaire au 187 rue de Châtillon, le centre Alain Savary. Sur place, les soldats du feu découvrent que les flammes ont bien attaqué le bâtiment. Au final, ce sont 100 m² du rez-de-chaussée et 100 m² de l’étage qui sont touchés par l’incendie, mais les 400 m² du bâtiment sont bien impactés par les fumées et donc hors d’usage. Les pompiers ont du découper les cloisons, le feu se propageant dans la structure par les matériaux d’isolation.

Ce lundi midi, l’odeur de fumée âcre était toujours très présente dans le bâtiment. Aussi les murs noircis et les plafonds éventrés d’où pendent les matériaux d’isolation. Un bâtiment qui outre plusieurs associations dont les Petits Débrouillards, abritait aussi des services de la ville de Rennes : la Direction sud des sports, le service recensement de la Direction des prestations administratives à la population, la Chambre régionale de l’économie sociale. Également un espace de stockage affecté à la Direction des systèmes Informatiques et un espace dédié au syndicat CGT. Une cinquantaine de personnes y travaillaient.

Lire la suite

Petite-Île (La Réunion) : pneus enflammés pour l’antenne-relais

Une antenne-relais détruite à Petite-Île
Clicanoo, 3 septembre 2021

L’antenne-relais 4G SFR a été incendiée à Petit-île, occasionnant une coupure de connexion. L’équipement servait également à relier le quartier à la fibre et les dommages sont estimés à 130 000 euros.

C’est un technicien, intervenu sur les lieux suite au signalement de la coupure qui a prévenu les gendarmes, des pneus brûlés ayant été retrouvés à proximité. Une enquête a été ouverte afin de déterminer la cause de cet incendie, la piste criminelle étant envisagée. Les réparations devraient occasionner une coupure d’une semaine.

Quelques photos supplémentaires