Archives de catégorie : Promenades sous la lune

Toulouse (Haute-Garonne) : attaque d’un cabinet d’huissier

Indymedia Nantes, 16 juin 2021

En cette saison d’expulsions, la nuit toulousaine de ce lundi, s’est vu encore plus étoilé après les coup de marteau brise vitre porté sur celle d’un cabinet d’huissier, et d’une agence immobilière qui manque de pot, se trouvait à côté.

Solidarité avec les expulsé.es !
Vive le squat ! Vive la nuit ! Vive le vandalisme !

Bruay-sur-l’Escaut (Nord) : et de six pour les politiciens locaux !

Bruay-sur-l’Escaut : une sixième élue victime d’un incendie volontaire ?
La Voix du Nord, 14 juin 2021 (extrait)

« Pourquoi est-on ciblé ? On ne sait pas ! », déplore la maire de Bruay-sur-l’Escaut. Ce week-end, la voiture d’une élue est partie en fumée. C’est la sixième fois qu’un élu de la commune est victime de tels faits depuis 2019.

Il était un peu plus de 23 h 30, ce samedi, lorsque des crépitements ont surpris des Bruaysiens. Une voiture, qui était garée devant une habitation, était en proie aux flammes. Très rapidement, les pompiers et les policiers qui sont intervenus sur place, ont réalisé qu’il s’agissait de la voiture de la conseillère municipale déléguée aux fêtes. «  À priori, ce serait criminel  », croit savoir la maire, Sylvia Duhamel, qui s’est immédiatement rendue sur place.

Montreuil (Seine-St-Denis) : la collabo des prisons reçoit de la visite

Au 10 rue bonouvrier
Indymedia Nantes, 14 juin 2021

Au 10 rue bonouvrier,
A Montreuil on est allé-es,
Il y a une Paysagiste,
Mais heureusement vint l’anarchiste ! 

Et c’est donc avec dedain
qu’Sa serrure s’rempli d’étain,*
que ses plombs sont arrachés
Et que l’interphon’ est volé !

Un bon coup de chalumeau,
Et voilà qu’laurence jouhaud**,
N’a même plus de vigik,
fondu dans une fin tragique !
Lire la suite

Nancy/Bar-le-Duc/Ligny-en-Barrois : attaques coordonnées contre le projet de poubelle nucléaire de Bure

Dans la nuit du…
Indymedia Nantes, 14 juin 2021

Début juin se tenait à Bar le duc le procès pour association de malfaiteurs contre 7 personnes inculpées. Un procès contre des opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure en Meuse. Pour l’Etat l’enjeu est clair, tenter d’ écraser coûte que coûte toute résistance au projet de la poubelle nucléaire de Bure, un des chainons manquants de la chaine nucléaire française et européenne.

Vendue comme une énergie propre, le nucléaire en est pourtant l’inverse. De l’extraction d’uranium à l’enfouissement des déchets, tout n’est que désastre social et écologique. Tout comme ce que la société du tout numérique nous promet. Ce qui nous imposera une production d’énergie électrique toujours plus grande, demande croissante de l’avenir qui devra passer par le nucléaire. L’enjeu géopolitique du numérique rappelle celui qui fut brandi pour le nucléaire, peu importe le refus massif qu’ils rencontrent, les dégats ou les risques, l’Etat a lancé sa course absurde.
Lire la suite

Allemagne : les belles brèves de fin mai/début juin

Brême : les véhicules de la police anti-émeute partent
en fumée

traduit de l’allemand de chronik, 6 juin 2021

(Weser-Kurier). Dimanche matin, des inconnus ont mis le feu à plusieurs voitures de la police anti-émeute à Brême. Selon les déclarations de la police, vers 2h40, plusieurs engins incendiaires auraient été lancés de l’arrière de l’enceinte du commissariat sur les véhicules garés-là. Trois fourgons et un bus ont ainsi été réduits en cendres et quatre voitures de patrouille ont été endommagées par la chaleur. La Sûreté de l’État enquête sur d’éventuels mobiles politiques.

Les politicien-ne-s de Brême condamnent cette attaque. Le sénateur de l’Intérieur, Ulrich Mäurer (SPD), l’a par exemple qualifiée de « folie absolue », puisqu’il s‘agirait d’une attaque contre « notre sécurité à tous ». On ne sait certes pas qui est derrière, mais certains éléments « indiqueraient qu’il s’agit d’une attaque de la gauche radicale », selon la police. Depuis quelques temps, il y aurait une augmentation des délits politiques contre des institutions étatiques, des entreprises immobilières, l’armée fédérale ainsi que des instituts financiers au niveau national. « La spirale de la violence tourne toujours plus vite », a déclaré Mäurer.
Lire la suite

Kochersberg (Bas-Rhin) : la balade nocturne déconnecte la vallée

Fibre optique : acte de malveillance sur le réseau dans
le Kochersberg

DNA, 26 mai 2021 (extrait)

Dans la nuit du 21 au 22 mai, de nombreuses communes et des milliers de clients dans le Kochersberg [zone de 25 000 habitants au nord-ouest de Strasbourg] ont été impactés par des coupures sur le réseau de fibre optique géré par l’opérateur Rosace. Après un incident similaire mais pas de la même envergure survenu début décembre 2020 à Truchtersheim et Wiwersheim et qui avait impacté 500 clients, l’opérateur Rosace a dû à nouveau faire face à un acte de malveillance. À plusieurs endroits, des câbles ont été sectionnés, cette fois-ci pas seulement sur des armoires mais également au niveau des chambres de tirage dans les trottoirs.

Alors que l’opérateur n’informe que parcimonieusement sur sa page Facebook, les internautes sont nombreux à se plaindre. Autre victime, la Maison de service et le centre de vaccination à Truchtersheim se sont retrouvés sans connexion, tout comme des commerçants et restaurateurs qui ne pouvaient pas recevoir de paiement par carte. « Compliqué également pour les élèves qui suivent les cours en distanciel… Ça fait 4 jours que nous n’avons plus rien », ajoute Barbara.
Continuer la lecture de Kochersberg (Bas-Rhin) : la balade nocturne déconnecte la vallée

Berlin (Allemagne) : saboter à la source le complexe industriel de Tesla

Lundi 17 mai 2021, le célèbre patron milliardaire de SpaceX et de Tesla Elon Musk s’est déplacé à Grünheide, petite ville située à l’est de la capitale allemande dans le Brandebourg, afin de visiter le site de sa future usine de voitures électriques de luxe, qui sera sa quatrième « Gigafactory » dans le monde (après celles des Etats-Unis et de Chine), exploitant 12 000 personnes. Il a annoncé son ouverture programmée pour fin 2021, où Tesla devrait y produire d’un côté 500 000 voitures du Model Y, mais aussi des cellules de batteries pour en faire à terme la plus grande usine d’Europe en la matière.

La nuit du 25 au mercredi 26 mai vers 3 heures, ses beaux projets avaient toutefois un peu de fumée dans l’aile et prendront un peu de retard. En effet, à environ 250 mètres du site de l’usine Tesla de Berlin/Grünheide –et plus précisément à proximité immédiate de l’autoroute A10 au niveau de la sortie Freienbrink –, le groupe Volcan a incendié avec succès six câbles électriques à haute tension (110 000 volts) de la compagnie Edis qui alimentaient le chantier et se trouvaient dans un couloir dédié derrière une clôture.
Lire la suite et la revendication

Paris : Incendie d’une voiture Enedis

attaque, 23 mai 2021 (qui l’a reçu par mail)

Avec des allume feu placés sous la roue avant et un briquet j’ai mis le feu à une voiture électrique Enedis dans une nuit de ce début de mois de mai.
Parce que cette entreprise participe au développement sans fin de cette civilisation horrible et à sa dépendance à l’électricité.
Des zones entières et leurs habitant.es sont ravagées et des populations exploitées pour trouver l’uranium des centrales nucléaires et les terres et métaux rares des panneaux solaires photovoltaïques.
L’anesthésie générale repose aussi sur le divertissement et le contrôle généré par les médias de masse et leurs moyens de communication maintenus par les apports gigantesques d’électricité.

Pour toutes ces raisons, je recommencerai.

Signé : un.e rat.e cracheur.euse de feu

Pantin/Paris : visites nocturnes à des constructeurs de prisons!

Indymedia Nantes, 17 mai 2021

Des prisons en plus ! clame t-on a chaque nouveau gouvernement. Il y a ceux qui ont l’honneur de les programmer et ceux qui gèrent la construction. C’est toujours les mêmes excuses: faire face à la surpopulation, aux conditions indignes, à l’encellulement collectif.

Mais chaque cellule construite est un pas vers plus de personnes envoyées en prison quotidiennement  par la justice. Une réponse répressive de l’Etat qui ne se lasse pas d’enfermer toujours plus les pauvres et les récalcitrants. Par contre celles et ceux participent à leur construction, ceux qui décident, commandent et les imaginent (pas celles et ceux qui sont exploités sur les chantiers) sont tranquilles et capitalisent sur la misère des autres.

Histoire de troubler leur tranquillité, on en a visité deux d’entre eux en ce début du mois de mai.
Découvrir les bonnes adresses visitées

Saint-Quentin-Fallavier (Isère) : rendre visite aux matons

Saint-Quentin-Fallavier : le véhicule d’un agent incendié
sur le parking de la prison
Le Dauphiné Libéré, 16 mai 2021 (extrait)

C’est le mirador qui a donné l’alerte. Vers 22 h 30 ce samedi 15 mai, l’agent en poste a aperçu un départ de feu derrière le mess réservé au personnel du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Il a rapidement été établi qu’il s’agissait d’une voiture incendiée, celle d’un agent, stationnée sur le parking clôturé qui est réservé aux membres du personnel.

Lire la suite

Seine Saint Denis : incendie contre un profiteur de taules à Bagnolet !

Indymedia Nantes, 15 mai 2021

Dans la nuit du 9 au 10 mai 2021, nous avons mis le feu à un utilitaire de Bouygues garé rue Robespierre. Les flammes l’ont dévoré avidement et ont laissé une belle carcasse. Nous espérons que le spectacle du véhicule brûlé à fait plaisir à celles et ceux qui doivent vivre dans cette rue sans cesse en travaux pour accueillir des habitant-e-s plus riches pour chasser les plus pauvres, et qui se font déjà harceler par les flics et les CRS qui n’arrêtent pas d’envahir les immeubles et d’occuper le carrefour.

Nous détestons l’entreprise Bouygues de tout notre cœur, car chacune de ses activités est une raison de plus de la détester.
Lire la suite

Nantes (Loire-Atlantique) : la CGT à coups de masse

Nantes. Les locaux de l’Union départementale CGT cibles de dégradations
Ouest France/France Bleu, 6 mai 2021 (extrait)

À Nantes, les locaux syndicaux de la CGT de Loire-Atlantique, à la Maison des syndicats, boulevard de la Prairie-au-Duc, ont subi des dégradations dans la nuit du 3 au 4 mai. Des impacts de projectiles ont été relevés sur les vitres ainsi qu’un tag « collabo » sur un mur.
Lire la suite

Labège (Haute-Garonne) : pas de trêve pour les antennes-relais !

Haute-Garonne : deux antennes 5G incendiées à Labège
ce mardi matin
La Dépêche du Midi, 4 mai 2021

Deux antennes 5G ont pris feu dans la matinée de ce mardi 4 mai à Labège, près de Toulouse. Appelée vers 7 heures du matin, une équipe de six pompiers s’est déplacée sur les lieux. À leur arrivée sur place, au milieu d’un champ, les pompiers ont découvert deux incendies bien distincts sur deux antennes 5G, situées à une cinquantaine de mètres l’une de l’autre. Les deux infrastructures sont gérées par l’opérateur Orange et la deuxième par l’opérateur SFR. Il n’y a pas eu de blessés.

La première…

Les gendarmes et des agents spécialisés sur les infrastructures téléphoniques ainsi que des techniciens ont également été dépêchés sur les lieux.
Continuer la lecture de Labège (Haute-Garonne) : pas de trêve pour les antennes-relais !

Allemagne : les belles brèves d’avril

Brême : Trois voitures de Dussmann réduites en cendres
traduit de l’allemand de chronik, 1er avril 2021

Il y a des entreprises comme Spie, WISAG, Massak, Sodexo… ou en l’occurrence comme Dussmann, qui par leur collaboration maintiennent en vie la domination étatique. C’est une erreur de penser que des entreprises telles que Dussmann Service GmbH seraient neutres. Elles prennent la décision de faire du profit sur l’avilissement et l’exploitation d’êtres humains. Elles assument consciemment d’empoisonner et de détruire les corps de prisonnier-e-s.
Dussmann est une entreprise sous-traitante. Elle fournit le „ravitaillement“ dans les centres de rétention et dans les prisons. La moindre assistance fournie à ce système est une contribution à une société qui a besoin des taules et de leur ordre. C’est aussi pour ces supposément petites contributions au système que les entreprises devraient être rappelées à leur responsabilité si nous voulons vivre dans un monde anti-autoritaire. Les taules sont remplies de personnes qui, de toute façon, ont déjà vécu aux marges de la société. La taule doit dissuader, discipliner les gens, et ainsi préserver la prétendue paix sociale.
Continuer la lecture de Allemagne : les belles brèves d’avril

Offanengo (Italie) : l’antenne 5G part en flammes

Cela s’était déjà passé le 16 janvier dernier à Casale Cremasco (Crema). A présent cela s’est répété à sept kilomètres de distance, sur la commune de Offanengo. La cible est toujours la même : un pylône de téléphonie mobile 5G. La revendication aussi : « Non à la société digitale. Stop 5G», la première fois ; «Stop à la 5G», la seconde. Les carabiniers sont chargés de la double attaque incendiaire volontaire, dont la dernière vers 4h au matin du 26 avril sur un pylône de via Tirone, près du terrain de sport de la commune d’Offanengo. Les flammes sont montées jusqu’à vingt mètres de haut, alertant un voisin.  » L’enquête est en cours, les faits sont clairs, il existe un lien possible entre les deux faits« , a déclaré le lieutenant-colonel Lorenzo Maria Repetto, commandant du service d’enquête des carabiniers (Reparto operativo).

[Traduit du Corriere della sera, 27 avril 2021]

Rome (Italie) : attaque solidaire d’une antenne 5G

traduit de l’italien de roundrobin, 27 avril 2021

Contre le système technologique et le contrôle qui avance, nous ne pouvons qu’opposer l’action destructive. C’est pour cela que la nuit du 14 au 15 avril, une antenne 5G WindTre a été incendiée via Tor tre teste, à Rome.
Une pensée de feu à Juan et aux frères et soeurs du Chili en grève de la faim. Liberté pour Marcelo Villaroel !
Vive l’anarchie.

Sartrouville (Yvelines) : bus flambé, bis repetita

Sartrouville : un bus aspergé d’essence et incendié dans
la Cité des Indes

Le Parisien, 19 avril 2021 (extrait)

Est-ce le début d’une nouvelle série noire ? Un bus RATP de la ligne 272, qui relie Sartrouville à Argenteuil, a été incendié dimanche soir dans la cité des Indes à Sartrouville. Deux personnes cagoulées ont fait descendre le chauffeur, seule personne à bord à ce moment-là, avant de répandre de l’essence dans le véhicule et d’y mettre le feu.

Si le transporteur « condamne fermement de tels actes », l’enquête jugée « prioritaire » par les autorités a été confiée à la sûreté départementale des Yvelines. Car cet incident n’est pas le premier du genre, il fait écho aux quatre bus incendiés en moins de trois mois en fin d’année dernière.
Continuer la lecture de Sartrouville (Yvelines) : bus flambé, bis repetita

Canteleu (Seine-Maritime) : crever les yeux de l’Etat à la nacelle de chantier

Perchés sur une nacelle de chantier, ils détruisent une
caméra de videosurveillance

76actu, 16 avril 2021

Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 avril 2021, à 3h20, trois jeunes hommes ont été surpris par la brigade anti-criminalité, perchés sur une nacelle de chantier, en train de détruire une caméra de vidéosurveillance située en hauteur sur un immeuble, avenue de Versailles, à Canteleu, près de Rouen (Seine-Maritime).

À la vue des policiers, les trois jeunes hommes ont pris la fuite à pied, à travers des rues et des jardins de particuliers. Âgés de 24, 22 et 18 ans, ces habitants de Canteleu ont été placés en garde à vue pour vol en réunion et dégradation de biens publics, soit la caméra de la Ville de Canteleu. Les policiers ont également éteint le moteur de la nacelle qui se trouvait au milieu de la chaussée et l’ont mise en sécurité sur un parking.

Ivry-sur-Seine : l’office HLM sous le feu de la critique [mis à jour]

Un incendie dans les bureaux de l’OPH d’Ivry-sur-Seine
actuValdeMarne, 14 avril 2021

Les faits ont eu lieu aux environs de 4 heures du matin. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’incendie, qui a ravagé une centaine de m² de bureaux dans les locaux de l’OPH, situés au centre Jeanne-Hachette d’Ivry-sur-Seine.

L’OPH d’Ivry-sur-Seine a annoncé en conséquence la fermeture de ses services administratifs. Les rendez-vous sont annulés et la ligne téléphonique coupée. L’incendie n’est pas sans conséquences sur les services voisins. La Ville d’Ivry-sur-Seine a annoncé de son côté la fermeture temporaire des locaux des médiateurs et de l’Espace Gérard-Philipe, suite au « déclenchement des systèmes anti-incendie du centre Jeanne-Hachette ».
Continuer la lecture de Ivry-sur-Seine : l’office HLM sous le feu de la critique [mis à jour]

Floirac (Gironde) : la mairie perd son fourgon

Floirac (33) : fourgon incendié et tags injurieux
Sud Ouest, 11 avril 2021

Samedi 10 avril, peu avant 22 heures, les pompiers ont été appelés pour un incendie de véhicule, avenue Pasteur, à Floirac. Le feu a été rapidement éteint. Un fourgon de la municipalité a été détruit dans le sinistre. La thèse d’un acte volontaire est privilégiée. D’autant qu’à proximité immédiate, des tags injurieux ont été découverts sur d’autres voitures stationnées sur le même parking ainsi que sur un bâtiment communal voisin. Une enquête a été ouverte. La permanence judiciaire de la sûreté départementale a été saisie. Le service de police technique et scientifique s’est également rendu sur les lieux pour procéder à des prélèvements.

Le Pouzin (Ardèche) : coup de chaud à la caserne

Trois voitures détruites par un incendie dans l’enceinte de la gendarmerie du Pouzin
France bleu, 11 avril 2021

Un incendie a détruit trois voitures ce dimanche 11 avril, vers 6 h, sur le parking de la gendarmerie du Pouzin. Il s’agit d’un véhicule de service des militaires et deux voitures personnelles. Une dizaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre les flammes qui n’ont pas fait de blessé. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incendie. La section de recherches de Grenoble va réaliser des prélèvements sur place.