Archives de catégorie : Le jus de ce monde

Toulouse (Haute-Garonne) : Jeep flambées sur le gâteau

GJ VS ZFE. Incendie de 3 véhicules JEEP électriques à Toulouse, le vendredi 18
Indymedia Lille, 21 novembre 2022

La ZFE, on ne la présente plus. Elle attaque notre portefeuille et veut nous empêcher de rentrer en ville. Nous, pour les 4 ans des GJ, on voulait aussi attaquer au portefeuille, et se venger un peu aussi. Donc on a cramé trois de leur voitures électriques de merde, dans un de leur concessionnaire pourri.

Bon anniversaire les Gilets Jaunes, contre la ZFE et leur ville toute connectée.

On est là.
Lire la suite

Canada : sabotage ferroviaire solidaire dans l’est de l’Ontario

Traduit de l’anglais de North Shore info, 10 novembre 2022

Aux premières heures du 5 novembre, des groupes d’anarchistes ont agi en solidarité avec l’appel à l’action lancé par Sleydo* pour soutenir la bataille que mènent actuellement les Wet’suwet’en pour protéger le yintah [territoire] et tuer la foreuse [du gazoduc CGL en construction en train de le ravager]. Des lignes de chemin de fer ont été sabotées à plusieurs endroits, ce qui a perturbé le cours normal des choses le long des principales artères du système de transport de marchandises. Elles continueront à l’être de manière aléatoire encore longtemps, à chaque coin de ligne ferroviaire traversant le dos de la tortue [soit le Canada].

Chacun est encouragé à emprunter cette voie de quelque manière que ce soit, où et quand il le peut. Procurez-vous des coupe-boulons ou du fil de cuivre. Prenez un.e ami.e ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.. Prenez un ami ou allez-y seul. Appréciez les oiseaux, le vent, le silence.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Borne… to be burned !

Indymedia Lille, 12 novembre 2022

Nouvelle borne de recharge de voiture électrique incendiée boulevard de Suisse, à Toulouse, ce jeudi 10 novembre.

L’énergie est leur avenir. Fossile ou renouvelable, et surtout nucléaire, importée ou non, la production augmente toujours plus, définissant nos besoins et pourrissant des vies.

L’état français veut rester dans la course des marchés énergétiques. La restructuration du parc automobile en est un, avec le plan annoncé pour 2030, de 2 millions de voitures électriques ; cela signifie nouvelles mines de lithium, champs entiers de panneaux photovoltaïques et d’éoliennes, villes fermées à tous ceux qui n’auront pas les moyens de s’acheter la nouvelle Zoé ou une Tesla. Si l’objectif prévu des 100 000 bornes de recharge électrique n’est d’ailleurs pas atteint cette année, c’est peut-être parce que ce futur n’enchante guère que les actionnaires automobiles et quelques excités de l’hypertechnologie.
Lire la suite

Montcel (Savoie) : le tourisme hivernal sent le brûlé [MaJ]

Incendie au Revard : le télésiège des Ébats hors-service
pour l’ouverture
Le Dauphiné/France Bleu, 10 novembre 2022 (extrait)


Dans la nuit du 8 au 9 novembre, un incendie s’est déclaré dans un cabanon abritant des installations électriques à la station du Mont Revard, sur la commune de Montcel.

L’incendie est survenu entre 3 et 4 heures du matin dans les cabanes faisant office de gare d’arrivée du télésiège des Ébats. Elles abritent les commandes de pilotage de l’équipement, qui ont été lourdement endommagées

. Un vrai problème pour cette station familiale très prisée des Chambériens. Le télésiège des Ebats est le seul du domaine et comme les travaux de remise en état risquent d’être long, il ne sera pas opérationnel pour l’ouverture du domaine le 17 décembre. Son exploitation pourrait même être compromise pour le reste de la saison. « C’est catastrophique », nous a confié par téléphone Arnaud Equy, le directeur de Savoie Grand Revard. Lire la suite

« Papa aimant arrive dans la famille nucléaire »

Quelques nouvelles du projet International Thermonuclear Experimental Reactor (ITER), basé à Cadarache (70km de Marseille). Le rêve de toute-puissance continue, les transports pharaoniques sont déjà là. Nike le nuke.

On apprend via Le Monde, ce mercredi 2 novembre que la Russie vient d’envoyer vers Marseille une « bobine de champ poloïdal », soit un gigantesque aimant de 200 tonnes et de 9 mètres de diamètre pour participer au projet nucléaire ITER. La cargaison est partie le 1er novembre et devrait arriver d’ici une quinzaine de jours. Ce qui dérange le plus les journaflics du Monde, en tous cas qui nous vaut leur écrit, c’est le fait que ce transfert ne prend pas en compte l’embargo actuel de la Russie suite à la guerre en Ukraine. Car selon Leonid Khimchenko, directeur adjoint pour les questions techniques au Centre ITER en Russie, quand il s’agit des intérêts nucléaires des états « Nous sommes tous une même famille ». Nous voilà rassurés.

Alors quel est ce projet international qui nous vaut tant de bons sentiments ? C’est ITER, un projet de recherche dont le site, Cadarache, se trouve aux portes de Marseille, ou plus exactement à 70km, à côté de Manosque et de Ste-Tulle. Des scientifiques aussi ingénieux qu’ambitieux ont trouvé une nouvelle idée pour nous ménager un avenir avec toujours plus d’énergie nucléaire : construire un gigantesque donut en métal, appelé le « Tokamak » dans lequel ils prévoient de produire du plasma pour créer une fusion nucléaire, pour essayer d’imiter… le soleil, en toute humilité.

Lire la suite

Houdelaincourt (Meuse) : saboter la station atmosphérique de l’ANDRA

Quand l’Andra offre des jouets aux scientifiques,
nous aussi on a envie de jouer

Indymedia Lille, 31 octobre 2022

Au printemps 2022, trois mois avant les résultats de la déclaration d’utilité publique (DUP), l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets RadioActifs a inauguré à Houdelaincourt, près de Bure (Meuse) une station atmosphérique dite, « d’excellence ». La plus moderne de France.

En perpétuelle recherche d’idée pour faire accepter sont projet de poubelle radioactive qu’est Cigéo, et toujours dans sa dynamique d’achat des consciences, pour se donner une belle image et du soutien sur le territoire , l’Andra offre à la communauté scientifique nationale et européenne une station atmosphérique a la pointe des dernières technologies.
Cette station financée par l’Andra, engrange d’ores et déjà des données manipulables, données nécessaires pour alimenter son dossier de demande d’autorisation de création (DAC). Une nouvelle fois, l’Andra force le passage et prend de l’avance.
Ainsi, l’IRSN, l’OPE, AGE et autres agences d’experts en acronyme, pourront faire mumuse avec leur capteurs et thermomètres dernier cri pour observer les conditions climatique et atmosphérique se dégrader, et au passage participer avant l’heure à faciliter la réalisation du projet Cigéo. L’indépendance et la critique de ces structures d’observation et de « contrôle » peuvent être remise en doute. Le cynisme de l’Andra est à la hauteur des ses investissements (cf : « si le projet voit le jour »).
Lire la suite

Smithers (Canada) : dénicher l’hôtel où crèche l’unité spéciale chargée de défendre le gazoduc

La nuit de mardi à mercredi 26 octobre vers 4h30 du matin à Smithers (Colombie-Britannique), plusieurs véhicules garés sur le parking extérieur de l’hôtel Sunshine Inn, sont partis en fumée. Ce n’étaient pas n’importe lesquels, puisque quatre d’entre eux appartenaient à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et deux autres à BC Hydro, l’entreprise énergétique qui exploite les centrales hydroélectriques et au gaz de Colombie-Britannique.

Comme personne n’a manqué de le faire remarquer sur place, la petite ville de Smithers est située en bordure de la zone de construction du gazoduc CoastalGasLink, un pipeline de 670 kilomètres de long traversant le territoire des Wet’suwet’en, contre lequel une lutte est en cours depuis plusieurs années pour empêcher la dévastation et l’exploitation de l’environnement.


Lire la suite

Amiens (Somme) : plonger le quartier dans le noir

Deux armoires électriques incendiées à Amiens
Courrier Picard, 29 octobre 2022

Samedi 29 octobre, deux armoires électriques situées derrière la place du Colvert ont été totalement détruites par un incendie tôt ce matin plongeant ce secteur dans le noir. À 8 heures, le feu était maîtrisé et les pompiers avaient quitté les lieux. La police nationale était sur place pour sécuriser le sinistre avec des agents d’Enedis qui gère le réseau de distribution d’électricité. Vers 9 heures, deux policiers étaient toujours là en présence de la police municipale. Il semblerait qu’il s’agisse d’un acte volontaire.

Lützerath (Allemagne) : sabotage incendiaire de pompes d’une mine de charbon

Feu aux infrastructures charbonnières – réduire RWE en cendres
Traduit de l’allemand de de.indymedia, 22 octobre 2022

Dans la nuit du 18 au 19 octobre, nous, plusieurs petits groupes de Lützerath, avons mis le feu à trois pompes de la mine à ciel ouvert de Garzweiler 2, dans les environs du village.

Les pompes font partie de l’infrastructure de l’exploitation à ciel ouvert pour laquelle le village de Lützerath doit être détruit. Au cours des deux dernières années, Lützerath est devenu un lieu central de la résistance en Allemagne contre la destruction et l’exploitation de la nature et de nos moyens de subsistance. La tentative d’expulsion du village est imminente. Mais Lützerath n’est pas le seul village menacé par l’exploitation à ciel ouvert.

Lundi 17 octobre, RWE [l’exploitant de cette gigantesque mine de lignite] a commencé à arracher les arbres et à démolir les maisons d’Immerath. Immerath se trouve à portée de vue, à quelques minutes de Lützerath. Tous les habitant.e.s du village ont été expulsés par RWE et de grandes parties ont déjà été détruites.

Par notre action, nous répondons aux agissements sans scrupules de RWE. Nous posons un signe de protestation et de désobéissance contre les rapports de domination capitalistes. Nous ne nous laissons pas endormir par les fausses promesses des politicien.ne.s et des partis.
Lire la suite

Meuse : Quand le cric craque le rail

ANDRA barre-toi, on est sur la bonne voie !
Indymedia Lille, 17 octobre 2022

A nos ami.e.s les sales gosses, on voulait raconter… une de ces belles soirées étoilées.

En petit crew, on est parti.e.s de nuit. On a marché, un tout petit peu crapahuté, on s’est baladé. Un peu préparé qu’on était, tout avait été bien repéré. On a rigolé, bon pas trop chantonné, on était p’tet quand même un peu stressé.e.s. Mais même si on se voyait à peine, on vous promet ça smylait.

Et on a trouvé sur notre passage… une voie de chemin de fer. Par le plus grand des hasards ! Alors, avec les moyens du bord, un des rails a été … quelque peu endommagé. Oups !! Très patiemment, tranquillement et avec toutes les précautions, on a attendu petit à petit … que le cric craque le rail ! Et puis on est reparti.e.s tranquillou, sans laisser de traces.

Et non, on s’est pas trompé d’endroit, on est bien sur la bonne voie !! Celle de 35km de long entre Nançois et Gondrecourt le château. Celle qui devrait être réhabilitée pour amener le matériel pour CIGEO, le projet d’enfouissement des déchets radioactifs dans le coin de Bure. Puis qui transporterai les déchets radioactifs deux fois par semaine pendant 150 ans.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : les véhicules de la mairie sur le grill

Toulouse : trois véhicules municipaux incendiés,
du vandalisme anti-ZFE
La Dépêche, 8 octobre 2022

Trois carcasses calcinées et un slogan inscrit à la peinture rouge : « Nike la ZFE ». Il n’existe guère de doute sur la motivation du ou des auteurs de l’incendie qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi, en haut de l’avenue Jean-Rieux, face à la rue Edouard-Lartet à Toulouse.

Le feu a éclaté vers 3h30. Les pompiers ont utilisé une lance pour stopper la progression des flammes qui ont dévasté une camionnette, un petit camion plateau et une voiture particulière. Deux véhicules se trouvaient stationnés au même endroit, une troisième un peu plus loin, ce qui laisse imaginer au moins deux départs de feu.
Lire la suite

Mering (Allemagne) : sabotage estival du trafic ferroviaire

La nuit de dimanche 31 juillet à lundi 1er août 2022 entre 21h et 3h du matin, le puits de câbles du poste d’aiguillage de Mering (Bavière) a été volontairement incendié. De nombreux trains régionaux entre Munich et Augsburg ont été annulés pendant 48 heures. Cette attaque a également fortement perturbé le trafic des trains à longue distance ICE et Intercity en provenance de Nuremberg, Ulm ou Stuttgart –qui passaient tous par cet important nœud ferroviaire–, en provoquant de longs retards et annulations.

Selon une porte-parole de la Deutsche Bahn (DB), qui a dû justifier le délai tardif de retour à la normale, il est lié à la particularité de ces câbles incendiés le long des voies : « Une quinzaine de câbles contenant chacun plus de 500 fils ont été touchés et ont dû être remplacés. Ces câbles commandent entre autres les signaux le long de la ligne et des fonctions importantes du poste d’aiguillage de Mering. »

Lire la suite

Commercy (Meuse) : identifier les collaborateurs du désastre nucléaire et les attaquer

Indymedia Lille, 25 septembre 2022

Nous revendiquons la responsabilité politique pour l‘attaque incendiaire qui a visé le véhicule privé du propriétaire de l‘entreprise ARCHILOR Michaëll Barrois à Commercy dans la nuit du 22 septembre.

Notre but était de causer un dégat matériel aussi important que possible à l‘entreprise. Nous avons décidé de ne pas nous attaquer directement au bâtiment isolé de bureau de l‘entreprise pour éviter des dommages aux personnes, car nous avons l‘impression que Monsieur Barrois utilise occasionellement le premier étage du bâtiment de manière privée la nuit. Nous ne connaissons pas Monsieur Barrois personellement, même si nous avons pu nous faire une image assez claire de ses habitudes et déroulés journaliers durant ces derniers mois. Il se peut que ce soit un gentil gars. Nous n‘en savons rien et à vrai dire , on s‘en fout. Ce qui compte pour nous est la chose suivante :
Lire la suite

Chagny (Ardennes) : sabotage du futur projet d’éoliennes

Le mât de mesure pour les éoliennes à terre à Chagny
L’Ardennais, 29 août 2022

Depuis le printemps, une association anti-éolienne lutte contre le projet de huit éoliennes à Chagny et La Sabotterie. Malgré tout, un mât de mesure (120 m de haut) a été installé à Chagny, sur la crête entre Poix-Terron et Le Chesne.

Ce dernier vient d’être vandalisé. Il a été retrouvé ce matin à terre dans le champ où il a été implanté. Une des attaches a été sectionnée. C’est le promoteur Green Energy qui lance ce futur parc éolien.

Montgibaud (Corrèze) : sabotage du mât de mesure du projet d’éoliennes

Un mât éolien de plus de 80 mètres de haut saboté
à Montgibaud
France 3 / Le Populaire du Centre, 13/14 septembre 2022

Arrivé sur place ce mercredi matin, Gilles Subra, technicien en charge de sécuriser les lieux, n’en revient pas : le mât de 84 mètres, qui portait des panneaux solaires, est étendu au sol. Plusieurs câbles qui le maintenaient ont été sectionnés. « Il n’est pas réutilisable. On ne remonte jamais un mât qui a pris un choc, ça coûterait trop cher de vérifier tous les éléments. Là, honnêtement, tout va partir au rebus, sauf peut-être quelques équipements qui sont au sol ».

Installé en avril par la société VSB, le mât devait rester au moins un an pour mesurer le vent et l’activité des espèces animales, notamment les chauves-souris, en vue d’une possible implantation de 6 à 7 éoliennes. « Nous n’avons que 3 mois de mesures. Si on veut continuer, il faudra réinstaller un mât. Il y aura un délai de 3-4 mois. Mais on n’est pas sûrs de le faire, pour l’instant », explique Agnès Fardoux, chargée de territoire éolien pour VSB.
Lire la suite