Archives par mot-clé : Canada

Montréal (Canada) : les financiers du gazoduc ont un nom et une adresse

Visite nocturne chez un haut dirigeant de la RBC
Montreal contre info, 5 mai 2022

Tard dans la nuit, le 4 mai, des revenchards sont passé chez Michael Fortier, avenue Chester. M. Fortier était membre du cabinet fédéral sous le premier ministre Stephen Harper. Aujourd’hui, il est le vice-président du conseil des marchés des capitaux chez la Banque Royale du Canada. Retiré dans sa luxueuse demeure de Mont-Royal (un quartier huppé de Montréal séparé des pauvres et des exploités par un long mur), il n’y a aucun doute que M. Fortier se sente bien à l’aise avec la décision de son patron de poursuivre le financement du gazoduc Coastal GasLink (ou de tout autre projet dégueulasse financé par RBC). Lire la suite

Houston (Canada) : à l’assaut du chantier de gazoduc Coastal GasLink

Un gazoduc en construction attaqué «violemment»
par des manifestants
AFP/CBC news (traduit de l’anglais), 17-19 février 2022

Le site d’un gazoduc en construction dans l’ouest du Canada a été la cible d’une « confrontation violente » en pleine nuit jeudi, ont affirmé la police fédérale et TC Énergie, l’entreprise en charge de ce projet baptisé Coastal GasLink (CGL).

La police a déclaré avoir été appelée à Marten Forest Service Road, à environ 60 kilomètres au sud de Houston, en Colombie-Britannique, peu après minuit le 17 février. La sécurité de CGL avait signalé des violences sur le site où des travailleurs participaient à la construction d’une partie d’un pipeline de gaz naturel de 670 kilomètres.

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a déclaré qu’une vingtaine de personnes auraient attaqué des agents de sécurité et des employés. De plus, la route qui mène au chantier était jonchée d’arbres abattus, de souches recouvertes de goudron, de câbles et de planches transpercées de pointes. Un des agents a été blessé «alors que la police se frayait un chemin à travers les débris et les pièges», précise le communiqué. Les assaillants ont également lancé «fumigènes et fusées éclairantes en direction de la police».

« Retour de la terre. CGL expulseur », tagué par les assaillants lors de la destruction des baraques de chantier.

Lire la suite

Canada : l’État géolocalise en masse pour mieux confiner

Données personnelles: le comité de l’Éthique convié à
une réunion d’urgence

Journal du Québec, 10 janvier 2022 (extrait)

Le comité parlementaire fédéral de l’Éthique se réunira d’urgence cette semaine pour discuter des questions entourant la collecte de données personnelles de géolocalisation par Santé Canada.

Durant la période des Fêtes, Santé Canada a confirmé qu’il s’est servi des données de géolocalisation de 33 millions d’appareils cellulaires pour mieux mesurer et évaluer les impacts des mesures sanitaires, comme le confinement et le couvre-feu de l’année dernière, sans en avoir fait part au public.

Le 17 décembre dernier, quelques jours avant cette révélation, le gouvernement publiait un appel d’offres pour trouver une entreprise en mesure de lui fournir les données de géolocalisation des Canadiens pour «contribuer à la réponse à la pandémie de COVID-19».

Lire la suite

Vancouver (Canada) : deux attaques solidaires contre la RBC

Montreal Contre-information, 7 janvier 2022

La RBC [Royal Bank of Canada, impliquée dans le projet de gazoduc Coastal GasLink] sur Commercial drive et la 1ère avenue a subi une attaque au cocktail molotov dans la nuit du 15 novembre, 12 baies vitrées d’une autre succursale au coin de Nanaimo et Hastings ont été brisées en solidarité avec le peuple Wet’suwet’en et toutes les peuples autochtones qui résistent au colonialisme et à la suprématie blanche.

Ils ignorent les manifestations pacifiques : prenons action.

Montréal/Ontario (Canada) : sabotages ferroviaires solidaires contre le projet de gazoduc Coastal Gaslink

Les opportunités du temps des fêtes : Sabotage ferroviaire
Montréal contre-information, 29 décembre 2021

Le soir du 25 à Montréal, nous avons saboté deux voies ferrées en solidarité avec les défenseur.es de la terre Wet’suwet’en. Nous étions inspiré.es par le communiqué « Sabotages ferroviaires en solidarité avec les Wet’suwet’en » et ses consignes sur comment perturber les infrastructures ferroviaires du CN et du CP facilement [Canadian National et Canadian Pacifique, les deux grandes compagnies de chemin de fer canadiennes].

Si on peut le faire, vous aussi.


Ontario : Sabotages ferroviaires en solidarité avec
les Wet’suwet’en
Montréal contre-information, 10 décembre 2021

Il n’y a plus rien à dire.
Dehors la GRC [Gendarmerie royale du Canada].
Coastal GasLink hors de la Yintah.
Défendons la Wedzin Kwa.

C’est un acte de génocide. Un génocide actif.
Une invasion armée de la part de l’État colonial.
Il n’y a plus rien à dire : ils n’écoutent pas les mots.
Il faut donc agir, c’est ce que nous avons fait.

Un soir d’il n’y a pas longtemps, des allié.e.s/complices sont sorti.e.s la nuit pour reprendre là où d’autres se sont peut-être arrêté.e.s, au printemps 2020 : cibler les infrastructures ferroviaires.
Lire la suite

Montréal (Canada) : attaque coordonnée contre Royal Bank of Canada

RBC fait chier, RBC nous trouve
MTL Contre-info, 1er novembre 2021

Le pipeline Coastal GasLink est financé par la RBC [Royal Bank of Canada]. La nuit du 26 octobre, des anarchistes à Montréal ont coordonné des actions de solidarité avec les défenseur.es de la terre Wet’suwet’en. Nous avons cassé les vitres, ou utilisé un extincteur de fumée rempli de peinture pour vandaliser la façade de 6 différentes branches RBC à travers la ville.

Lors des jeux olympiques de 2010 sur les terres volées de soi-disant Vancouver, des rebelles avaient multiplié ainsi des attaques envers le commanditaire RBC. Plus d’une décennie plus tard, il est temps de recréer cette inspirante coordination diffuse.

Si RBC veut faire chier, RBC va en subir les conséquences. Les institutions, compagnies et individus responsables de l’industrie écocidaire ont des noms et des adresses. Les branches RBC, les guichets, et les membres de CA ne sont pas des exceptions.
Lire la suite

Saint-Joseph-du-Lac (Québec) : les élus ont des noms… et des adresses [MàJ]

Saint-Joseph-du-Lac : le véhicule d’une conseillère ciblé
par un incendie criminel
Journal de Montréal, 20 septembre 2021

Le véhicule d’une conseillère municipale de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Laurentides, a été la cible d’un incendie suspect dans la nuit de dimanche à lundi. Le ou les suspects auraient mis le feu au véhicule stationné dans une entrée privée sur la montée du Village, avant de prendre la fuite. Les pompiers dépêchés sur les lieux ont pu maîtriser les flammes, avant de passer au peigne fin la scène à la recherche d’indices.

Étant donné le caractère suspect de l’incendie, l’enquête a été transférée à la régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Les enquêteurs étaient attendus sur place pour examiner la scène. Dans la nuit de vendredi à samedi, un autre véhicule d’un haut fonctionnaire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac a été la proie de flammes d’un incendie criminel.
lire la suite

Montréal (Canada) : sabotage contre un projet de plateforme logistique

Montréal Contre-information, 28 août 2021

M. Raymond,

Nous apprenions récemment que vous vous étiez qualifié pour une subvention du Gouvernement du Québec d’une somme de 580 000$ pour votre contribution à la lutte contre les changements climatiques. Félicitations! Nous tenions également à mettre la main à la pâte. C’est pourquoi nous avons décidé d’alléger l’attirail de votre machinerie lourde en grillant deux de vos Tonkas. Dans la nuit du 25 au 26 août, nous avons incendié une pelle mécanique et un bulldozer sous les yeux endormis du gardien de nuit.
Lire la suite

Surrey (Canada) : et une église de plus en moins !

Surrey (Colombie-Britannique), 19 juillet : la seule église qui illumine est celle qui brûle

Une nouvelle église ravagée par les flammes en Colombie-Britannique
Radio Canada, 19 juillet 2021

L’Église orthodoxe St. George, à Surrey, dans le Grand Vancouver, a été détruite dans un incendie lundi matin. Elle s’ajoute à la liste grandissante des établissements religieux ravagés par les flammes au cours des dernières semaines. Vers 3 h 30, 10 camions et 32 pompiers ont été déployés sur les lieux de l’incendie, survenu dans le quartier Whalley, à Surrey. Selon les autorités, personne n’a été blessé et aucun autre bâtiment n’a été touché par les flammes.

Au cours des dernières semaines, de nombreuses églises ont été la proie d’incendies en Colombie-Britannique, à Yellowknife, en Alberta et en Saskatchewan [soit au moins 45 églises canadiennes vandalisées ou incendiées à ce jour, selon un site religieux]. Ailleurs au pays, des paroisses ont été l’objet de vandalisme. Aucune preuve ne lie ces incendies à la découverte récente de tombes non marquées près d’anciens pensionnats pour Autochtones, gérés par des congrégations religieuses. Malgré tout, des membres de Premières Nations demandent que cessent ces actes de vandalisme, « qui ne font qu’ajouter à la douleur des Autochtones » selon leurs représentants.

Redberry Lake (Canada) : une nouvelle église part en fumée

Une autre église catholique de l’Ouest canadien ravagée par
un incendie suspect

QMI/Radio Canada, 9 juillet 2021 (extrait)

8 juillet, l’église de Sainte-Trinité réduite en cendres près de Redberry Lake (province de Saskatchewan)

Une église historique près de Redberry Lake, au nord de Saskatoon, a pris feu jeudi. L’église catholique romaine Sainte-Trinité, construite en 1909, se trouvait sur un terrain appartenant à la famille de Lynn Swystun, une des premières personnes à se trouver sur les lieux de l’incendie. Un des enquêteurs lui aurait notamment dit que le feu lui semblait suspect, mais la cause précise du feu n’est pas encore déterminée. Lynn Swystun ne pense pas que l’église sera rebâtie. L’église historique était connue sous le nom de «l’église polonaise». Une plaque sur le site indique que le bâtiment a été ouvert de 1909 à 1985.
Lire la suite

Canada : les feux de la vengeance illuminent deux nouvelles églises

Deux autres églises catholiques incendiées au Canada
La Presse (Canada), 30 juin 2021 (extrait)

Dans le nord de l’Alberta, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a précisé que des policiers avaient été appelés au milieu de la nuit sur les lieux d’un incendie à l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, à Morinville, à environ 40 km au nord d’Edmonton. Iain Bushell, directeur général des infrastructures et des services communautaires dans cette petite municipalité, a indiqué que le brasier était si intense que les pompiers n’avaient pas pu entrer dans le bâtiment vieux de 114 ans et que le toit s’était effondré peu de temps après. Selon M. Bushell, les deux clochers principaux et la façade de l’église ont complètement disparu. L’ancien pompier affirme que la cause de l’incendie n’est pas connue pour l’instant.

En Nouvelle-Écosse, le détachement d’Indian Brook de la GRC enquête sur un incendie « d’origine suspecte » qui a endommagé tôt mercredi l’église catholique Sainte-Kateri-Tekakwitha, sur le territoire de la première nation mi’kmaq Sipekne’katik, à environ 65 km au nord de Halifax. Le caporal Chris Marshall a indiqué que le Bureau du commissaire des incendies avait été appelé pour en déterminer la cause, et il n’a pas pu expliquer pourquoi les enquêteurs de la GRC avaient qualifié l’origine de l’incendie de suspecte. « Ça pourrait être une foule de facteurs », a admis M. Marshall en entrevue.
Lire la suite

Colombie britannique (Canada) : les feux de la vengeance consument les églises

Au Canada, de nouveaux incendies d’églises catholiques sur
des terres autochtones
Le Monde, 27 juin 2021

Deux nouvelles églises ont été incendiées, samedi 26 juin, sur des territoires autochtones de l’ouest du Canada, portant à quatre le nombre d’églises brûlées depuis la découverte d’un millier de tombes anonymes près d’anciens pensionnats autochtones gérés par l’Eglise catholique en Colombie-Britannique.

Samedi à l’aube, l’église St. Ann et l’église Chopaka, toutes deux situées sur des bandes de territoires autochtones en Colombie-Britannique, ont été incendiées à moins d’une heure d’intervalle, a fait savoir la police fédérale. « Les deux églises ont été détruites », a précisé le sergent Jason Bayda de la police montée canadienne dans un communiqué.

Ces incendies se sont déclarés deux jours après l’annonce de la découverte de plus de 750 tombes anonymes sur le site d’un ancien pensionnat géré par l’Eglise catholique à Marieval. Le mois dernier, l’identification des restes de 215 enfants près d’un autre établissement du même type avait déjà meurtri et indigné le pays, illustrant le calvaire subi pendant des décennies par des enfants autochtones dans des établissements scolaires gérés par l’Eglise catholique.


Lire la suite

Chicoutimi (Canada) : une autre façon de faire disjoncter la justice

Un autre palais de justice au Saguenay-Lac-Saint-Jean
touché par un sinistre

TVA Nouvelles, 13 mai 2021

Après l’incendie majeur qui a ravagé celui de Roberval, samedi, le Palais de Justice de Chicoutimi a été touché par un autre sinistre, jeudi. Un dégât d’eau important est survenu sur quatre étages du palais de justice de la rue Racine. Ce sont des employés qui ont découvert le problème en entrant au travail. Il y avait de l’eau dans les deux niveaux de sous-sol de l’édifice, au rez-de-chaussée et au premier étage. Le ministère de la Justice a confirmé en fin d’après-midi que l’inondation a été causée par la rupture d’un tuyau relié à un réservoir d’eau.

C’est le côté nord du palais qui a été touché, dont la bibliothèque, la salle des archives et surtout, celle des serveurs informatiques. Les 40 causes criminelles prévues au deuxième étage ont toutes été reportées. Seul un procès devant jury, au troisième, a pu procéder. «Il y a une panne du réseau informatique, a expliqué Me Denis Otis, avocat-criminaliste. C’est impossible aussi de se brancher avec Teams [l’application de Microsoft pour les vidéocomparutions]. Donc, c’est impossible de procéder aujourd’hui. Nous avions une enquête préliminaire. Visiblement, ça n’aura pas lieu
Lire la suite

Roberval (Québec) : beau comme un tribunal réduit en cendres

A force de voir tant d’hommes et de femmes menottés être trimballés sans ménagement à travers d’interminables couloirs, puis partir en taule à la nuit tombée… A force d’assister à tant d’audiences en visioconférence où câbles et écrans empêchent désormais de cracher physiquement à la gueule des juges, ou de réfléchir plein de rage au bon moment pour sauter du box et tenter de prendre la poudre d’escampette… A force de contempler un bel échantillon de ce que le genre humain peut offrir de plus vil – bourreaux en uniforme, crapules en toges, journalistes consciencieux, experts de la raison du plus fort, greffiers je-ne-fais-que-mon-travail, balances repentantes… A force d’entendre les plaintes de beaux parleurs réclamer ce qu’un outil de la domination ne peut structurellement pas leur donner, à savoir la justice ou la vérité, qui plus est inexistantes au ciel comme sur terre… A force même, qui sait ?, de réflexions sur l’incompatibilité absolue entre autorité –celle qu’il incarnait si bien– et liberté… le tribunal de Roberval est parti en fumée dans la soirée du 8 mai 2021. Mais après tout, la célèbre devise du blason de cette petite bourgade québecoise située au bord du lac Saint-Jean ne professe-t-elle pas fièrement « À cœur vaillant, rien d’impossible » ?
Lire la suite

Même les castors s’y mettent

[On avait déjà pu apprécier en août 2020 le travail des rongeurs à Privas (Ardèche) qui avaient envoyé en tilt 14 antennes-relais, et précédemment celui des petits amis férus de câbles qui avaient eu le bon goût de déconnecter la mairie de Poitiers (Vienne) grâce à leur appétence particulière pour la fibre optique. Cette fois, une nouvelle identique nous est parvenue de castors canadiens. Et comme il y a un an, « Qui sait à présent si certains animaux imaginatifs à deux pattes sauront saisir le message à leur façon pour alimenter autre chose que leur estomac ? Ce ne sont en tout cas pas les bonnes raisons qui manquent ».]

Des castors privent une ville entière d’internet pendant
36 heures

Métro Belgique, 30 avril 2021

Une petite ville de moins de 1.000 habitants s’est retrouvée sans internet pendant 36 heures à cause de castors. La panne a été identifiée vers 4h du matin samedi dernier à Tumbler Ridge, à l’ouest du Canada.
Continuer la lecture de Même les castors s’y mettent