Archives par mot-clé : Canada

Saint-Joseph-du-Lac (Québec) : les élus ont des noms… et des adresses [MàJ]

Saint-Joseph-du-Lac : le véhicule d’une conseillère ciblé
par un incendie criminel
Journal de Montréal, 20 septembre 2021

Le véhicule d’une conseillère municipale de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Laurentides, a été la cible d’un incendie suspect dans la nuit de dimanche à lundi. Le ou les suspects auraient mis le feu au véhicule stationné dans une entrée privée sur la montée du Village, avant de prendre la fuite. Les pompiers dépêchés sur les lieux ont pu maîtriser les flammes, avant de passer au peigne fin la scène à la recherche d’indices.

Étant donné le caractère suspect de l’incendie, l’enquête a été transférée à la régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Les enquêteurs étaient attendus sur place pour examiner la scène. Dans la nuit de vendredi à samedi, un autre véhicule d’un haut fonctionnaire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac a été la proie de flammes d’un incendie criminel.
lire la suite

Montréal (Canada) : sabotage contre un projet de plateforme logistique

Montréal Contre-information, 28 août 2021

M. Raymond,

Nous apprenions récemment que vous vous étiez qualifié pour une subvention du Gouvernement du Québec d’une somme de 580 000$ pour votre contribution à la lutte contre les changements climatiques. Félicitations! Nous tenions également à mettre la main à la pâte. C’est pourquoi nous avons décidé d’alléger l’attirail de votre machinerie lourde en grillant deux de vos Tonkas. Dans la nuit du 25 au 26 août, nous avons incendié une pelle mécanique et un bulldozer sous les yeux endormis du gardien de nuit.
Lire la suite

Surrey (Canada) : et une église de plus en moins !

Surrey (Colombie-Britannique), 19 juillet : la seule église qui illumine est celle qui brûle

Une nouvelle église ravagée par les flammes en Colombie-Britannique
Radio Canada, 19 juillet 2021

L’Église orthodoxe St. George, à Surrey, dans le Grand Vancouver, a été détruite dans un incendie lundi matin. Elle s’ajoute à la liste grandissante des établissements religieux ravagés par les flammes au cours des dernières semaines. Vers 3 h 30, 10 camions et 32 pompiers ont été déployés sur les lieux de l’incendie, survenu dans le quartier Whalley, à Surrey. Selon les autorités, personne n’a été blessé et aucun autre bâtiment n’a été touché par les flammes.

Au cours des dernières semaines, de nombreuses églises ont été la proie d’incendies en Colombie-Britannique, à Yellowknife, en Alberta et en Saskatchewan [soit au moins 45 églises canadiennes vandalisées ou incendiées à ce jour, selon un site religieux]. Ailleurs au pays, des paroisses ont été l’objet de vandalisme. Aucune preuve ne lie ces incendies à la découverte récente de tombes non marquées près d’anciens pensionnats pour Autochtones, gérés par des congrégations religieuses. Malgré tout, des membres de Premières Nations demandent que cessent ces actes de vandalisme, « qui ne font qu’ajouter à la douleur des Autochtones » selon leurs représentants.

Redberry Lake (Canada) : une nouvelle église part en fumée

Une autre église catholique de l’Ouest canadien ravagée par
un incendie suspect

QMI/Radio Canada, 9 juillet 2021 (extrait)

8 juillet, l’église de Sainte-Trinité réduite en cendres près de Redberry Lake (province de Saskatchewan)

Une église historique près de Redberry Lake, au nord de Saskatoon, a pris feu jeudi. L’église catholique romaine Sainte-Trinité, construite en 1909, se trouvait sur un terrain appartenant à la famille de Lynn Swystun, une des premières personnes à se trouver sur les lieux de l’incendie. Un des enquêteurs lui aurait notamment dit que le feu lui semblait suspect, mais la cause précise du feu n’est pas encore déterminée. Lynn Swystun ne pense pas que l’église sera rebâtie. L’église historique était connue sous le nom de «l’église polonaise». Une plaque sur le site indique que le bâtiment a été ouvert de 1909 à 1985.
Lire la suite

Canada : les feux de la vengeance illuminent deux nouvelles églises

Deux autres églises catholiques incendiées au Canada
La Presse (Canada), 30 juin 2021 (extrait)

Dans le nord de l’Alberta, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a précisé que des policiers avaient été appelés au milieu de la nuit sur les lieux d’un incendie à l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, à Morinville, à environ 40 km au nord d’Edmonton. Iain Bushell, directeur général des infrastructures et des services communautaires dans cette petite municipalité, a indiqué que le brasier était si intense que les pompiers n’avaient pas pu entrer dans le bâtiment vieux de 114 ans et que le toit s’était effondré peu de temps après. Selon M. Bushell, les deux clochers principaux et la façade de l’église ont complètement disparu. L’ancien pompier affirme que la cause de l’incendie n’est pas connue pour l’instant.

En Nouvelle-Écosse, le détachement d’Indian Brook de la GRC enquête sur un incendie « d’origine suspecte » qui a endommagé tôt mercredi l’église catholique Sainte-Kateri-Tekakwitha, sur le territoire de la première nation mi’kmaq Sipekne’katik, à environ 65 km au nord de Halifax. Le caporal Chris Marshall a indiqué que le Bureau du commissaire des incendies avait été appelé pour en déterminer la cause, et il n’a pas pu expliquer pourquoi les enquêteurs de la GRC avaient qualifié l’origine de l’incendie de suspecte. « Ça pourrait être une foule de facteurs », a admis M. Marshall en entrevue.
Lire la suite

Colombie britannique (Canada) : les feux de la vengeance consument les églises

Au Canada, de nouveaux incendies d’églises catholiques sur
des terres autochtones
Le Monde, 27 juin 2021

Deux nouvelles églises ont été incendiées, samedi 26 juin, sur des territoires autochtones de l’ouest du Canada, portant à quatre le nombre d’églises brûlées depuis la découverte d’un millier de tombes anonymes près d’anciens pensionnats autochtones gérés par l’Eglise catholique en Colombie-Britannique.

Samedi à l’aube, l’église St. Ann et l’église Chopaka, toutes deux situées sur des bandes de territoires autochtones en Colombie-Britannique, ont été incendiées à moins d’une heure d’intervalle, a fait savoir la police fédérale. « Les deux églises ont été détruites », a précisé le sergent Jason Bayda de la police montée canadienne dans un communiqué.

Ces incendies se sont déclarés deux jours après l’annonce de la découverte de plus de 750 tombes anonymes sur le site d’un ancien pensionnat géré par l’Eglise catholique à Marieval. Le mois dernier, l’identification des restes de 215 enfants près d’un autre établissement du même type avait déjà meurtri et indigné le pays, illustrant le calvaire subi pendant des décennies par des enfants autochtones dans des établissements scolaires gérés par l’Eglise catholique.


Lire la suite

Chicoutimi (Canada) : une autre façon de faire disjoncter la justice

Un autre palais de justice au Saguenay-Lac-Saint-Jean
touché par un sinistre

TVA Nouvelles, 13 mai 2021

Après l’incendie majeur qui a ravagé celui de Roberval, samedi, le Palais de Justice de Chicoutimi a été touché par un autre sinistre, jeudi. Un dégât d’eau important est survenu sur quatre étages du palais de justice de la rue Racine. Ce sont des employés qui ont découvert le problème en entrant au travail. Il y avait de l’eau dans les deux niveaux de sous-sol de l’édifice, au rez-de-chaussée et au premier étage. Le ministère de la Justice a confirmé en fin d’après-midi que l’inondation a été causée par la rupture d’un tuyau relié à un réservoir d’eau.

C’est le côté nord du palais qui a été touché, dont la bibliothèque, la salle des archives et surtout, celle des serveurs informatiques. Les 40 causes criminelles prévues au deuxième étage ont toutes été reportées. Seul un procès devant jury, au troisième, a pu procéder. «Il y a une panne du réseau informatique, a expliqué Me Denis Otis, avocat-criminaliste. C’est impossible aussi de se brancher avec Teams [l’application de Microsoft pour les vidéocomparutions]. Donc, c’est impossible de procéder aujourd’hui. Nous avions une enquête préliminaire. Visiblement, ça n’aura pas lieu
Lire la suite

Roberval (Québec) : beau comme un tribunal réduit en cendres

A force de voir tant d’hommes et de femmes menottés être trimballés sans ménagement à travers d’interminables couloirs, puis partir en taule à la nuit tombée… A force d’assister à tant d’audiences en visioconférence où câbles et écrans empêchent désormais de cracher physiquement à la gueule des juges, ou de réfléchir plein de rage au bon moment pour sauter du box et tenter de prendre la poudre d’escampette… A force de contempler un bel échantillon de ce que le genre humain peut offrir de plus vil – bourreaux en uniforme, crapules en toges, journalistes consciencieux, experts de la raison du plus fort, greffiers je-ne-fais-que-mon-travail, balances repentantes… A force d’entendre les plaintes de beaux parleurs réclamer ce qu’un outil de la domination ne peut structurellement pas leur donner, à savoir la justice ou la vérité, qui plus est inexistantes au ciel comme sur terre… A force même, qui sait ?, de réflexions sur l’incompatibilité absolue entre autorité –celle qu’il incarnait si bien– et liberté… le tribunal de Roberval est parti en fumée dans la soirée du 8 mai 2021. Mais après tout, la célèbre devise du blason de cette petite bourgade québecoise située au bord du lac Saint-Jean ne professe-t-elle pas fièrement « À cœur vaillant, rien d’impossible » ?
Lire la suite

Même les castors s’y mettent

[On avait déjà pu apprécier en août 2020 le travail des rongeurs à Privas (Ardèche) qui avaient envoyé en tilt 14 antennes-relais, et précédemment celui des petits amis férus de câbles qui avaient eu le bon goût de déconnecter la mairie de Poitiers (Vienne) grâce à leur appétence particulière pour la fibre optique. Cette fois, une nouvelle identique nous est parvenue de castors canadiens. Et comme il y a un an, « Qui sait à présent si certains animaux imaginatifs à deux pattes sauront saisir le message à leur façon pour alimenter autre chose que leur estomac ? Ce ne sont en tout cas pas les bonnes raisons qui manquent ».]

Des castors privent une ville entière d’internet pendant
36 heures

Métro Belgique, 30 avril 2021

Une petite ville de moins de 1.000 habitants s’est retrouvée sans internet pendant 36 heures à cause de castors. La panne a été identifiée vers 4h du matin samedi dernier à Tumbler Ridge, à l’ouest du Canada.
Continuer la lecture de Même les castors s’y mettent

Montréal (Canada) : contre le couvre-feu ? saccage du centre-ville!

Grabuge dans le Vieux-Montréal après une manifestation contre le couvre-feu
LPC/Radio Canada, 12 avril 2021

Des centaines de manifestants se sont réunis dans le Vieux-Port de Montréal dimanche soir pour protester contre le couvre-feu. Ils voulaient ainsi défier la nouvelle directive du gouvernement Legault qui a fait repasser le couvre-feu de 21 h 30 à 20 h. Les protestataires ont bloqué complètement la rue de la Commune près de la place Jacques-Cartier.

La majorité des manifestants étaient des jeunes ne portant pas le masque. Ils ont scandé des slogans insultant le premier ministre Legault et revendiquant plus de liberté, tout en faisant exploser des feux d’artifice. L’ambiance d’abord festive s’est toutefois envenimée lorsque certains d’entre eux ont allumé un feu de déchets sur la place Jacques-Cartier.

Des dizaines de policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), certains issus des forces antiémeute, ont été envoyés sur les lieux pour disperser la foule. À l’arrivée des policiers, un peu après 20 h 30, des dizaines de manifestants se sont dispersés pour semer le chaos dans les rues pavées du quartier touristique de Montréal. Des incendies ont été allumés dans des poubelles à de nombreuses intersections. Des manifestants ont ramassé les objets qu’ils pouvaient trouver dans la rue pour ensuite les lancer et fracasser des vitrines de magasins.
Continuer la lecture de Montréal (Canada) : contre le couvre-feu ? saccage du centre-ville!

Québec : contre le couvre-feu

Montréal contre-information, 11 janvier 2021

Samedi soir [9 janvier], un couvre-feu a été instauré dans les rues du Québec. C’est la restriction de mouvement la plus large et la plus intense depuis la crise d’octobre 1970. Le gouvernement Legault a donné à la police le pouvoir d’intercepter toute personne qui se trouve à l’extérieur après 20 heures et de lui imposer une amende pouvant aller jusqu’à 6 000 dollars si elle ne peut fournir une raison que les policiers jugent valable. Dans les semaines à venir, le COVID continuera de se répandre. Pendant ce temps, les sans-papiers, les sans-abri, les personnes confrontées à des situations de vie dangereuses, les travailleuses et travailleurs de l’économie souterraine et les personnes qui veulent simplement se promener la nuit – entre autres – seront harcelé.e.s par la police tous les soirs sans fin déterminée. Tout cela pour protéger le statu quo d’une économie qui nous tue, nous et la planète. Cette évolution brutale dans une ère d’expérimentation du contrôle social ne peut rester sans réponse. Il n’est pas seulement possible, il est nécessaire, de riposter.
Continuer la lecture de Québec : contre le couvre-feu

Colombie-Britannique (Canada) : contre la construction du gazoduc Coastal GasLink

C.-B. : Des actions directes empêchent Coastal GasLink de forer sous la rivière Wedzin Kwa
MontréalContreInfo, 8 décembre 2020

À l’écart des projecteurs médiatiques, la lutte continue sur le terrain pour protéger le territoire Wet’suwet’en face à Coastal GasLink et la GRC [gendarmerie canadienne]. Nous avons traduit le communiqué suivant, ainsi que celui-ci, en espérant qu’ils rechauffent les esprits dans ce coin du soi-disant Canada.

La résistance est une pratique vivante qui s’étend à travers le temps et l’espace. Des toiles entrelacées connectent les peuples et les communautés – propageant le feu d’un endroit à l’autre. Dans ses formes les plus subversives, la résistance échappera à la capture de la rationalisation ou de la quantification. Les tentatives de relayer ce qui se passe dans un endroit spécifique seront au mieux des histoires incomplètes, biaisées par les jugements de celui ou celle qui les raconte.

Ce qui suit est une histoire de moments de résistance récents contre la construction du gazoduc Coastal GasLink.
Continuer la lecture de Colombie-Britannique (Canada) : contre la construction du gazoduc Coastal GasLink

Affiche : Abattons l’hydre technoindustrielle

Abattons l’hydre technoindustrielle
Il n’est jamais trop tard pour dire non

Intelligence artificielle
Bénéficiaires de plusieurs $100M en financement d’État, les labos d’IA oeuvrent à mettre des algorithmes d’« apprentissage automatique » au service d’une panoplie d’industries. Sous une façade « éthique », certaines applications permettront simplement aux capitalistes bien placé.es de s’enrichir davantage. D’autres sont destinées à renforcer la répression, qu’il s’agisse de détecter les voleurs au supermarché par la surveillance vidéo automatisée, de mettre au point des outils de reconnaissance faciale qui fonctionnent même pour des visages partiellement couverts, ou de « prédire » le crime ou la probabilité de récidive d’un.e détenu.e.
Continuer la lecture de Affiche : Abattons l’hydre technoindustrielle

Squamish (Canada) : saboter l’industrie du tourisme, bis repetita

Des dizaines de télécabines s’écrasent après un sabotage
20MinutesSuisse, 16 septembre 2020

Pour la deuxième fois en deux ans, le câble d’une attraction de Colombie-Britannique a été sectionné, provoquant la chute de nombreuses cabines. Une enquête a été ouverte.
Continuer la lecture de Squamish (Canada) : saboter l’industrie du tourisme, bis repetita

Ontario (Canada) : quelques infos sur la surveillance policière

Renseignements sur la surveillance policière contre
le mouvement de solidarité avec les Wet’suwet’en

Montréalcontreinformation, 4 septembre 2020

North Shore Contre-Info a reçu des documents juridiques pas encore rendus publics avec des renseignements sur de récentes enquêtes ciblant des anarchistes dans le sud de l’Ontario pour leurs activités en solidarité avec les Wet’suwet’en en 2019 et 2020. Ces renseignements confirment des pratiques de surveillance qu’on savaient possibles, mais qui ne sont pas d’habitude prises au sérieux. Ces pratiques incluent une collaboration avec des grosses entreprises de la tech, des dispositifs de localisation et de longues périodes de surveillance active.
Continuer la lecture de Ontario (Canada) : quelques infos sur la surveillance policière

Sainte-Thérèse (Canada) : La voiture d’un administrateur de prisons prend feu

MTL Contre-info, 25 juillet 2020

La nuit du 11 juillet, la Volvo appartenant à Vince Parente a été incendiée devant sa demeure à Ste-Thérèse. Vince Parente a tout récemment été nommé sous-ministre associé par intérim au ministère de la Sécurité publique. Outre cette nomination, il est le directeur général adjoint pour la région de Montréal à la Direction générale des services correctionnels. En termes plus clairs, il est le patron des directeurs de prison de Bordeaux et de Rivière-des-Prairies à Montréal.
Continuer la lecture de Sainte-Thérèse (Canada) : La voiture d’un administrateur de prisons prend feu

Montréal (Canada) : sept voitures de flics passent du garage à la casse

Le Journal de Montréal, 19 juillet 2020 (extrait)

La police de Montréal a ouvert une enquête afin de comprendre pourquoi [l’attaque a été revendiquée trois jours plus tard par Des anarchistes, voir ci-dessous] sept de ses voitures ont été incendiées dans un stationnement du Plateau-Mont-Royal dans la nuit de samedi à dimanche. L’incendie s’est déclaré vers minuit dans le parc de stationnement où se trouvent plusieurs véhicules du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), sur la rue D’Iberville, près du boulevard Saint-Joseph.
Continuer la lecture de Montréal (Canada) : sept voitures de flics passent du garage à la casse

Squamish (Canada) : saboter l’industrie du tourisme

SansAttendre, 24 août 2019

La ville de Squamish (Canada), est située au nord de Vancouver. Une de ses fières attractions destinée aux touristes de la province de Colombie-Britannique est un téléphérique nommé Sea to Sky, construit par un entrepreneur entre les chutes Shannon et le col qui mène au mont Habrich situé à 820 mètres au-dessus du niveau de la mer, après avoir traversé un parc naturel. Selon ses riches promoteurs avides d’exploiter la moindre parcelle de montagne encore intacte, ce périphérique peut « transporter jusqu’à 240 personnes à la fois et offre une vue spectaculaire de la baie de Howe, sur la côte pacifique canadienne ». Ou plutôt « était » une de ses attractions, devrait-on dire par souci de précision, puisque la trentaine de cabines se sont lamentablement écrasées puis brisées au sol la nuit de samedi 10 août 2019, suite au sabotage de leur câble porteur de 2 km de long vers 4h du matin. Les dégâts sont estimés à plusieurs millions de dollars, sans compter l’importante perte de revenus causée par la fermeture prolongée du téléphérique.
Continuer la lecture de Squamish (Canada) : saboter l’industrie du tourisme