Archives par mot-clé : Haute-Garonne

Toulouse (Haute-Garonne) : Jeep flambées sur le gâteau

GJ VS ZFE. Incendie de 3 véhicules JEEP électriques à Toulouse, le vendredi 18
Indymedia Lille, 21 novembre 2022

La ZFE, on ne la présente plus. Elle attaque notre portefeuille et veut nous empêcher de rentrer en ville. Nous, pour les 4 ans des GJ, on voulait aussi attaquer au portefeuille, et se venger un peu aussi. Donc on a cramé trois de leur voitures électriques de merde, dans un de leur concessionnaire pourri.

Bon anniversaire les Gilets Jaunes, contre la ZFE et leur ville toute connectée.

On est là.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Borne… to be burned !

Indymedia Lille, 12 novembre 2022

Nouvelle borne de recharge de voiture électrique incendiée boulevard de Suisse, à Toulouse, ce jeudi 10 novembre.

L’énergie est leur avenir. Fossile ou renouvelable, et surtout nucléaire, importée ou non, la production augmente toujours plus, définissant nos besoins et pourrissant des vies.

L’état français veut rester dans la course des marchés énergétiques. La restructuration du parc automobile en est un, avec le plan annoncé pour 2030, de 2 millions de voitures électriques ; cela signifie nouvelles mines de lithium, champs entiers de panneaux photovoltaïques et d’éoliennes, villes fermées à tous ceux qui n’auront pas les moyens de s’acheter la nouvelle Zoé ou une Tesla. Si l’objectif prévu des 100 000 bornes de recharge électrique n’est d’ailleurs pas atteint cette année, c’est peut-être parce que ce futur n’enchante guère que les actionnaires automobiles et quelques excités de l’hypertechnologie.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : briquet solidaire

Iaata, 23 octobre 2022

Solidarité toulousaine vers la révolte en iran

Depuis plus d’un mois, une révolte secoue le territoire de la république iranienne. Ça donne la patate d’apprendre que des expressions du patriarcat sont remises en question, et que ça passe par attaquer les flics, faire des barricades, piller les commicos, détruire des caméras, etc. À Saqqez comme à Toulouse, la police défend un monde de contrôle et d’exploitation. Bien sûr, les situations ne sont pas les mêmes, mais les laïcards qui critiquent le régime des ayatollahs sans rien dire sur les dizaines de féminicides cette année en france ou les meurtres commis par les flics ne sont que des hypocrites.

Aux émeutières iraniennes : votre courage est inspirant et donne envie de sortir dans la rue et tout péter. C’est pourquoi la nuit du 16 octobre une caméra a été cramée en face du comico de la Vache, à Toulouse.
Lire la suite

Blagnac (Haute-Garonne) : le Gers en tilt après un sabotage de fibre optique

Free : la piste du sabotage derrière la panne générale dans le Gers
La Dépêche, 12 octobre 2022 (extrait)

Une importante panne de réseau affecte des centaines de foyers dans le Gers depuis ce mardi 11 octobre. Les clients de l’opérateur Free sont victimes d’une interruption de service suite à un potentiel acte de vandalisme sur un câble de fibre optique, situé au niveau de la commune de Blagnac (31). Ni les appels ni l’accès à internet ne sont possibles depuis plus de 24 heures. D’Auch à Vic-Fezensac en passant par Lectoure ou encore Monblanc, la zone touchée par l’incident s’étend sur quasiment tout le département et au-delà. Certaines communes de la Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne sont également touchées par une panne de réseau.

Les techniciens ont été mobilisés dès mardi après-midi afin de déceler l’origine de la panne. C’est sur la commune de L’Isle-Jourdain, qu’à l’aide d’un réflectomètre optique (un appareil permettant de déterminer l’intégrité d’un câble à fibre optique) que la source de l’incident a été détectée à… 35 km de là, dans le département voisin. En début d’après-midi, ce mercredi, un technicien Free passait en revue l’une des installations fibre, sur l’un des répartiteurs de la commune d’Auch, [quand] l’un de ses collègues lui apprend la nouvelle : un des équipements de l’opérateur a été la cible d’un acte de vandalisme. Ce dernier a d’ailleurs précisé que l’incident a été détecté au niveau d’une bretelle d’accès à l’autoroute A621 sur la commune de Blagnac.

Lire la suite

Toulouse : perturbation de la 2e enquête publique sur la construction d’une nouvelle prison à Muret

IAATA, 8 octobre 2022

Le lundi 3 octobre à 18h, on s’est donné rendez-vous à une dizaine pour se rendre au lycée Charles De Gaulle de Muret où se tenait une réunion dans le cadre d’une enquête publique qui se déroule du 15 septembre au 14 octobre 2022.

Début 2021, une première enquête publique avait déjà eu lieu concernant le projet de construction de 615 nouvelles places de prison d’ici 2027. Malgré de nombreuses oppositions recueillies et un avis défavorable donné par le commissaire enquêteur, l’utilité publique de la taule avait quand même été déclarée au cours de l’été 2021. Tout ça n’étant que consultatif, à l’initiative d’un Plan Prison à 15 000 places, c’est l’État qui décide en dernier recours et qui fait bien comme il l’entend. Malgré tout, une seconde enquête publique est actuellement en cours et a pour objectif de permettre d’obtenir une dérogation pour la destruction d’espèces protégées dû au projet. C’est dans ce cadre que la réunion du 3 octobre avait lieu entre les différents commanditaires du projet et les habitantes de Muret.

Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : les véhicules de la mairie sur le grill

Toulouse : trois véhicules municipaux incendiés,
du vandalisme anti-ZFE
La Dépêche, 8 octobre 2022

Trois carcasses calcinées et un slogan inscrit à la peinture rouge : « Nike la ZFE ». Il n’existe guère de doute sur la motivation du ou des auteurs de l’incendie qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi, en haut de l’avenue Jean-Rieux, face à la rue Edouard-Lartet à Toulouse.

Le feu a éclaté vers 3h30. Les pompiers ont utilisé une lance pour stopper la progression des flammes qui ont dévasté une camionnette, un petit camion plateau et une voiture particulière. Deux véhicules se trouvaient stationnés au même endroit, une troisième un peu plus loin, ce qui laisse imaginer au moins deux départs de feu.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : ne plus payer, faire payer !

Indymedia Lille, 24 septembre 2022

La nuit du 23 au 24 septembre, à Toulouse, allée Frédéric Mistral et avenue Jules Julien, deux banques LCL ont été taguées et attaquées à coups de marteaux. L’austérité, la misère et l’inflation ne tombent pas du ciel. Certains prennent tout, et laissent leurs miettes. En écho aux appels à ne plus payer*, à brûler ses factures, aux manifs du 29 septembre et celles à venir, prenons aussi la nuit.
Lire la suite

Toulouse : véhicule scopelec en feu en solidarité avec Boris

Indymedia Lille, 13 septembre 2022

Ce monde est chaque jour un peu plus irrespirable. Le système techno-industriel y est pour beaucoup. Pour ne pas se laisser étouffer, dans la nuit du 12 au 13 septembre, on a choisi d’attaquer. Sous les regards des corbeaux et de la lune, on a cramé une camionnette Scopelec.

Au moment d’écrire ce communiqué, on a pensé à Boris qui, après avoir été enfermé dans les cages de l’état, continue à subir la répression des autorités judiciaires et médicales. Les défenseur.euses de ces institutions cherchent à le priver de son autonomie pour le punir des incendies d’antennes-relais qu’il a revendiqué et plus généralement pour son hostilité contre leur monde.

Si on a envie d’être solidaires des personnes qui s’en prennent à la domination, on veut aussi garder en tête que « leur monde » nous traverse et que la lutte contre les oppressions liées au genre n’est pas relégable au second plan que ce soit dans nos actes ou nos relations.

Solidarité avec les prisonnièr.es anarchistes !

Toulouse : action contre la ZFE, en solidarité avec Boris

Action contre la ZFE, en solidarité avec Boris
IAATA, 13 septembre 2022

La nuit du 5 au 6 septembre, une borne de recharge pour voiture électrique a été incendiée dans le quartier des sept deniers à Toulouse.

Une averse nucléaire a provoqué une poussée de nouveaux champignons partout dans les métropoles, et Toulouse fait du zèle. Ni raison économique, ni transition dite « écologique » ne peut justifier ni le carnage social ni la destruction de l’air et des eaux.

Que les marchés s’assèchent plutôt que les rivières, que chantent les oiseaux et que les experts de la gouvernance se taisent enfin.

Comité contre le foutage de gueule
(CCFG)

Toulouse : incendie solidaire de bornes électriques

Indymedia Lille, 6 septembre 2022

Dans la nuit du 2 au 3 Septembre, nous avons provoqué l’incendie de deux bornes électriques, dans le quartier Jean Rieux/cote pavée.

Après un été marqué par la secheresse, l’appauvrissement de nos réserves d’eau et la vétuisteté du parc nucléaire, l’hiver 2022-2023 verra la mise en place de la ZFE [Zone à faibles émissions] sur la ville rose.
Au rebut les voitures fonctionnelles et réparables, achetez des voitures électriques !
Ce n’est pas un projet de transition écologique, c’est une restructuration sociale.
On étouffe dans les murs de cette ville, où la mairie s’enorgeuille de l’expulsion de squats d’exilés.
On asphixie au milieu de ce capitalisme vert.
Cette ville devient de plus en plus invivable.

C’est pourquoi, dans la nuit du 2 au 3 Septembre, nous avons provoqué l’incendie de deux bornes électriques, dans le quartier Jean Rieux/cote pavée.

Nik la ZFE
Soutien au camarade Boris, inculpé pour l’incendie
d’une antenne relai.

Toulouse (Haute-Garonne) : incendie solidaire d’une caméra

Le feu de la Saint-Jean à Bonnefoy
IAATA, 6 juillet 2022

Goguette solidaire par Lucienne Ducrime

En pensant au compagnon emprisonné à Villepinte accusé d’incendies de voitures diplomatiques et à toustes celleux qui continuent à conspirer et à attaquer. Cependant, la solidarité ne devrait pas nous faire adorer des figures parfaites et sacrées, restons critiques des erreurs des compagnon.ne.s tout en ne restant pas indifférentes face à la répression.

On sait bien pourquoi a cramé
Pour la Saint-Jean, à Bonnefoy
Une cam fraîchement installée
Rue Michel-Ange, elle a grillé.

Comment ne pas perdre la tête,
Scrutées par les yeux policiers ?
Car l’on pense toujours au compagnon
À Villepinte enfermé.

Lire la suite

Perturbation contre Airbus à la Pride de Toulouse

IAATA, 3 juillet 2022

Samedi 2 juillet, il y avait la Pride officielle de Toulouse. Avec son village d’assos, d’entreprises et d’institutions, sécurisé par de nombreux vigiles, place du capitole. On a voulu un peu perturber ce moment, notamment pour « Pride Airbus », dont les membres se baladaient fièrement avec leurs ballons en forme d’avion sur la tête.
On a fait un lancer de centaines de tract au milieu de la foule (c’était beau !) et après on a fait une visite au stand de Pride Airbus (entre Orange et la BNP). Leur avion gonflable a pris un coup de mou, les tables se sont retournées, et les responsables du stand étaient tout.e.s choqué.e.s.

Voici le tract :


Airbus vendeurs de mort labellisés LGBTQI-friendly !

Airbus est, cette année encore, le partenaire évident de la marche des fiertés toulousaine.
Son logo sur l’affiche, son stand au village, et… personne à qui ça semble poser de problèmes.
La propagande a bien fait son travail. Airbus serait « la fierté de Notre région ». Le fleuron de l’industrie française qui emploie des milliers de personnes dans la métropole. Avec une politique d’entreprise pro-diversité en plus ! Logique qu’iels aient leur place à la Pride…

Euh… non ! Ou en tout cas pas pour nous !
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Dépassons les bornes ! [mis à jour]

Indymedia Lille, 5 juin 2022

La nuit du 26 mai, à Toulouse, trois bornes de rechargement pour voiture électrique ont brûlé dans le quartier des sept deniers et avenue Crampel.

Le mirage nucléaire s’incarne dans des mines à ciel ouvert et un festival de cancers et bientôt en un vaste désert.
Nous ne voulons ni fossile ni nucléaire.
Le Capital perd son énergie à nous vendre ses rêves à sec et sa course au progrès.
Rien ne verdira l’industrie que sa mise à l’arrêt.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : des vitres éclatées pour l’immobilier !

IAATA, 3 mai 2022

Quelques coups dans une vitre d’agence immobilière dans une nuit d’avril pour briser en même temps la tranquillité de celleux qui se sentent légitimes à posséder le toit des autres et à faire du fric dessus.

Sans espoir que ça freine leurs activités mais l’important c’est de maintenir le conflit.

A bas la propriété privée et la gentrification, à bas les élections, à bas l’état, à bas ce monde.

Pourquoi réclamer l’essentiel ? Squatte, vole et esquive/tape celleux qui t’en empêches.

Lacroix-Falgarde (Haute -Garonne) : le pylône n’a pas tenu le choc

Lacroix-Falgarde. L’antenne incendiée doit être entièrement reconstruite
La Dépêche, 22 avril 2022

Dans la nuit du vendredi 25 au 26 février, le pylône de télécommunication surplombant Lacroix-Falgarde était détruit par un incendie d’origine criminel, rendant inutilisables les antennes 4G/5G de Bouygues, Free et SFR et celles de TDF pour la TV.

Mi-mars, débutaient les travaux de réparation provisoire avec la pose de nouvelles antennes sur le pylône incendiée. Aujourd’hui un constat est fait ; la structure portante de l’antenne est trop abîmée pour que les équipements initialement installés soient remis à l’identique. Par exemple le service TV ne peut être réinstallé. Pour retrouver un fonctionnement complet, il faut reconstruire une nouvelle antenne afin de pouvoir la rééquiper correctement.
Lire la suite