Archives par mot-clé : Haute-Garonne

Toulouse (Haute-Garonne) : incendie solidaire d’une caméra

Le feu de la Saint-Jean à Bonnefoy
IAATA, 6 juillet 2022

Goguette solidaire par Lucienne Ducrime

En pensant au compagnon emprisonné à Villepinte accusé d’incendies de voitures diplomatiques et à toustes celleux qui continuent à conspirer et à attaquer. Cependant, la solidarité ne devrait pas nous faire adorer des figures parfaites et sacrées, restons critiques des erreurs des compagnon.ne.s tout en ne restant pas indifférentes face à la répression.

On sait bien pourquoi a cramé
Pour la Saint-Jean, à Bonnefoy
Une cam fraîchement installée
Rue Michel-Ange, elle a grillé.

Comment ne pas perdre la tête,
Scrutées par les yeux policiers ?
Car l’on pense toujours au compagnon
À Villepinte enfermé.

Lire la suite

Perturbation contre Airbus à la Pride de Toulouse

IAATA, 3 juillet 2022

Samedi 2 juillet, il y avait la Pride officielle de Toulouse. Avec son village d’assos, d’entreprises et d’institutions, sécurisé par de nombreux vigiles, place du capitole. On a voulu un peu perturber ce moment, notamment pour « Pride Airbus », dont les membres se baladaient fièrement avec leurs ballons en forme d’avion sur la tête.
On a fait un lancer de centaines de tract au milieu de la foule (c’était beau !) et après on a fait une visite au stand de Pride Airbus (entre Orange et la BNP). Leur avion gonflable a pris un coup de mou, les tables se sont retournées, et les responsables du stand étaient tout.e.s choqué.e.s.

Voici le tract :


Airbus vendeurs de mort labellisés LGBTQI-friendly !

Airbus est, cette année encore, le partenaire évident de la marche des fiertés toulousaine.
Son logo sur l’affiche, son stand au village, et… personne à qui ça semble poser de problèmes.
La propagande a bien fait son travail. Airbus serait « la fierté de Notre région ». Le fleuron de l’industrie française qui emploie des milliers de personnes dans la métropole. Avec une politique d’entreprise pro-diversité en plus ! Logique qu’iels aient leur place à la Pride…

Euh… non ! Ou en tout cas pas pour nous !
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Dépassons les bornes ! [mis à jour]

Indymedia Lille, 5 juin 2022

La nuit du 26 mai, à Toulouse, trois bornes de rechargement pour voiture électrique ont brûlé dans le quartier des sept deniers et avenue Crampel.

Le mirage nucléaire s’incarne dans des mines à ciel ouvert et un festival de cancers et bientôt en un vaste désert.
Nous ne voulons ni fossile ni nucléaire.
Le Capital perd son énergie à nous vendre ses rêves à sec et sa course au progrès.
Rien ne verdira l’industrie que sa mise à l’arrêt.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : des vitres éclatées pour l’immobilier !

IAATA, 3 mai 2022

Quelques coups dans une vitre d’agence immobilière dans une nuit d’avril pour briser en même temps la tranquillité de celleux qui se sentent légitimes à posséder le toit des autres et à faire du fric dessus.

Sans espoir que ça freine leurs activités mais l’important c’est de maintenir le conflit.

A bas la propriété privée et la gentrification, à bas les élections, à bas l’état, à bas ce monde.

Pourquoi réclamer l’essentiel ? Squatte, vole et esquive/tape celleux qui t’en empêches.

Lacroix-Falgarde (Haute -Garonne) : le pylône n’a pas tenu le choc

Lacroix-Falgarde. L’antenne incendiée doit être entièrement reconstruite
La Dépêche, 22 avril 2022

Dans la nuit du vendredi 25 au 26 février, le pylône de télécommunication surplombant Lacroix-Falgarde était détruit par un incendie d’origine criminel, rendant inutilisables les antennes 4G/5G de Bouygues, Free et SFR et celles de TDF pour la TV.

Mi-mars, débutaient les travaux de réparation provisoire avec la pose de nouvelles antennes sur le pylône incendiée. Aujourd’hui un constat est fait ; la structure portante de l’antenne est trop abîmée pour que les équipements initialement installés soient remis à l’identique. Par exemple le service TV ne peut être réinstallé. Pour retrouver un fonctionnement complet, il faut reconstruire une nouvelle antenne afin de pouvoir la rééquiper correctement.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : Le silence électrique ne nous fera pas taire

IAATA, 14 avril 2022

La nuit du 12 au 13 avril, deux bornes de rechargement de voitures électriques ont été sabotées à l’angle du boulevard de Suisse, avec de la mousse expansive et à coups de marteau.

Le silence électrique ne nous fera pas taire sur ce qu’il produit de misère, de pollution et de cancers. Le nucléaire n’a comme horizon que l’expansion du monde capitaliste.
Refusons le néolibéralisme fascisant, peu importe son visage.

Ni nucléaire ni charbon
Ni Le Pen ni Macron

Toulouse (Haute-Garonne) : des banques à la masse en solidarité avec Libre FLot

Toulouse, en solidarite avec Libre Flo, une banque LCL
étoilée

Indymedia Lille,  10 avril 2022

Dans la nuit du 9 au 10 avril, on a étoilé à coups de marteau les vitres d’une banque LCL avenue Jules Julien et mis hors d’état son DAB. On a également laissé un tag Libre Flo. Ceci est une petite contribution à la résistance, face à la machine néolibérale qui continue à briser des vies pour assoir son hégémonie.

Voter Nik Tout 2022 !


Une caisse d’épargne étoilée à Toulouse , en solidarité
avec libre Flo, entre autres.

Indymedia Lille, 10 avril 2022

Rue Camille Pujol, dans la nuit du 9 au 10 avril.

Dans ces temps dictés par le carnage social et écologique il semble évident pour beaucoup de gens de s’en prendre à une institution financière telle qu’une banque. Evident aussi en ces temps électoraux. On voulait aussi, avec cette petite intervention, apporter une contribution à la lutte de Libre Flo, qui se bat contre sa prise d’otage de la part de l’Etat français.
Pour finir, la caisse d’épargne est partenaire officiel des JO 2024, alors une raison de plus… FUCK Paris 2024 !

Carbonne (Haute-Garonne) : et une antenne de plus en moins !

Au sud de Toulouse, une antenne relais Orange a brûlé, les communications perturbées
La Dépêche, 2 avril 2022

Les conversations via le réseau mobile restent perturbées au sud de Toulouse. Un relais Orange a brûlé dans la nuit de mercredi à jeudi à Carbonne. Un acte criminel. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Le feu, qui a éclaté sans doute au milieu de la nuit, n’a alerté personne. Pourtant jeudi matin, quand un technicien Orange s’est rendu sur place, à Carbonne au sud de Toulouse, il a constaté que les installations avaient été détruites par un incendie. Une antenne de relais 5G détruite comme d’autres avant elle. Et depuis, malgré les efforts réalisés par l’opérateur pour détourner les communications vers d’autres point relais, les communications demeurent difficiles notamment sur les communes de Carbonne et Marquefage.

Alertée, la gendarmerie a envoyé sur place ses techniciens en investigations criminelles pour essayer de retrouver des traces exploitables laissées par les auteurs. Une enquête a été ouverte, confié à la compagnie de Muret en collaboration avec une cellule de la section recherches de Toulouse qui avait été activée à l’automne 2020 quand les dégradations s’étaient accélérées notamment à Pechebusque ou Flourens mais également dans le Tarn et dans l’Aude.

Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : attaque solidaire d’un collabo du nucléaire

Action contre Arcadis à Toulouse
IAATA, 2 avril 2022

Dans la nuit du 30 au 31 mars, on a tagué « Non à CIGEO » et étiolé les vitres de la société Arcadis à Toulouse pour mettre en lumière son rôle dans l’industrie nucléaire.

Arcadis est un des leader mondial du conseil et de « l’ingénierie durable » pour « l’environnement naturel et construit », présent dans plus de 70 pays. Tel un monstrueux sous-traitant qui rode, il est impliqué dans la réalisation des plans des galeries souterraines et des plans du funiculaire de CIGEO, projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure. Parmi les autres « oeuvres » d’Arcadis, on retrouve entre autres le projet du Grand Paris Express et la 3eme ligne de métro de Toulouse.

Contre le nucléaire qui ne sera jamais propre !
Contre l’expansion énergétique, technologique et ceux qui la plannifient !

Lire la suite

Toulouse : les architectes du nucléaire à la masse

Stop Bure : action contre des architectes
IAATA, 26 mars 2022

Alors qu’à Toulouse et ailleurs a lieu une semaine contre le nucléaire, certaines ont voulut participer à leur manière : les vitres de l’architecte Kardham ont été étoilées et un tag laissé : STOP BURE !

Kardham est une agence d’architecture dont la renommée n’est plus à faire. Entre autres merdes, ils conçoivent une partie des batiments de CIGEO à Bure. Si le message qui leur a été laissé reste symbolique c’est avant tout une invitation à géner autant que faire se peut, là où on se trouve, le grand désastre nucléaire.

L’industrie nucléaire, qu’elle soit civile ou militaire se présente comme inéluctable, indiscutable, absolument nécessaire, elle est ce qui permet aujourd’hui la société industrielle, le développement numérique sans limites et la hausse continue de la consommation énergétique.
On la présente comme une solution au marasme écologique alors qu’elle est l’une des principales causes du désastre en cours.
Lire la suite

Toulouse (Haute-Garonne) : les flics aussi ont un nom et une adresse

Toulouse. La maison et les voitures de deux policiers pris pour cible
actu Toulouse, 9 mars 2022 (extrait)

Ils sont membres de la Compagnie départementale d’intervention (CDI) de Toulouse. Et leur réveil s’est avéré assez désagréable, mardi 8 mars 2022. Deux policiers ont été pris pour cible, selon toute vraisemblance, en raison de leur profession.

Selon nos informations, ces hommes de 41 et 43 ans qui partagent une villa en colocation dans le quartier des Sept Deniers, ont découvert, vers 7h30 du matin, les vitres de leurs deux véhicules personnels brisées, ainsi que leurs pneus crevés. « Deux pour l’un et quatre pour l’autre », détaille le parquet de Toulouse à Actu Toulouse.

Sur la façade de la maison, des menaces de mort avaient été tracées à la peinture rouge. Rapidement, des membres de la police technique et scientifique ont été déployés sur place. Des prélèvements ont été réalisés, notamment sur les vitres cassées des véhicules.

Toulouse (Haute-Garonne) : la gentrification sent le roussi

Toulouse : un engin de chantier détruit par un incendie
volontaire

La Dépêche, 8 mars 2022

Un engin de chantier a été incendié dans la nuit de lundi à mardi, rue des Jumeaux à Toulouse. Les pompiers alertés peu après 2 heures ont vite stoppé les flammes en utilisant une lance mais le poste de commande de cette pelle mécanique est totalement détruit. L’engin coûterait plus de 150000 €.

Cet engin participe à la destruction des immeubles qui se trouvent avenue de Lyon, à proximité de la gare Matabiau. Sur place, des policiers ont entendu des témoins qui ont dit avoir vu deux individus, visages masqués, jeter un engin incendiaire vers le véhicule.

Cet incendie a d’ailleurs été revendiqué via un réseau social par l’ultra-gauche ce mardi 8 mars. Le parquet a ouvert une enquête, confiée à la sûreté urbaine.

Toulouse : Un bel exemple de dissociation, le cas de l’obs !

Un bel exemple de dissociation : le cas de l’obs !
IAATA, 7 mars 2022

Le squat de l’Obs (87-89, rue du 10 Avril) à Toulouse sera expulsable à la fin de la trêve hivernale prochaine.

Entre le moment de la première visite de l’huissier au printemps 2021 et maintenant, un noyau de personnes impliquées de diverses manières dans le lieu a défendu un certain positionnement et des pratiques qu’il nous a semblé important d’expliciter, d’analyser et de critiquer. Dans la suite du texte, on appellera ce groupe « l’Obs » par facilité, en se doutant bien que ça ne regroupe pas toustes les habitant.e.s ni les personnes qui utilisent l’espace. Cette dynamique constitue une attaque contre les pratiques de solidarité et de lutte que nous défendons.

La méthode, rodée, n’est pas une nouveauté mais constitue un bon cas d’école pour comprendre en quoi consiste la dissociation. C’est aussi un exemple de stratégie opportuniste de collaboration avec l’état et le système, tout en récupérant une histoire plurielle de luttes pour la passer sous silence, le tout agrémenté de pratiques autoritaires dans toutes leur splendeur. Lire la suite

Lacroix-Falgarde (Haute-Garonne) : 4G, 5G, télé… tout a flambé sur l’antenne

Une antenne relais 5G et TNT incendiée près de Toulouse : environ 2000 foyers privés de télé
La Dépêche, 26 février 2022

Il était 2 heures du matin, dans la nuit de vendredi à ce samedi, lorsque les pompiers de Haute-Garonne ont été alertés pour intervenir sur une antenne de téléphonie mobile en feu. Cette antenne, située à Lacroix-Falgarde au sud de Toulouse, était la proie des flammes.

Dix pompiers et deux engins ont été mobilisés pour éteindre les flammes qui avaient embrasé cette antenne de 31 mètres de haut, située à proximité de la rue Jacques-Prévert.

Cette antenne multi-opérateur est utilisée par Bouygues Télécom et Free pour la 5G et SFR pour la 4G. Les trois opérateurs téléphoniques y ont aussi installé un faisceau hertzien. « Les dégâts sont considérables », indique Télédiffusion de France (TDF) à La Dépêche.

Lire la suite

Renneville (Haute-Garonne) : incendie solidaire d’une antenne-relais

Indymedia Lille, 31 janvier 2022

Le soir du vendredi 28 janvier sur les hauteurs de Renneville, une antenne-relais s’est immolée en signe de solidarité avec toutes les personnes arrêtées, inculpées de la lutte contre la numérisation forcée.

La dernière arrestation ce mercredi 26 janvier dans l’enquête concernant l’incendie de l’antenne des Cars à Limoges, ne lui a pas laissé d’autres choix pour exprimer sa colère.

Sans regrets