Archives par mot-clé : Belgique

Belgique : l’interdiction de manifester confiée aux maires

Les bourgmestres pourront désormais exclure
préventivement les émeutiers des manifestations

Belga, 6 septembre 2022

Les bourgmestres pourront désormais exclure préventivement les fauteurs de troubles connus des manifestations organisées sur leur territoire, annonce mardi la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) qui vient de rédiger une circulaire ministérielle en ce sens.

« Manifester est un droit et la liberté d’expression, un fondement de notre démocratie. Malheureusement, certaines manifestations ne rassemblent pas que des participants pacifiques, mais attirent aussi des individus en quête de confrontation et de destruction. Ces fauteurs de troubles occasionnent des dégâts et compromettent la sécurité tant des services de police et de secours que des personnes désireuses de manifester pacifiquement », justifie la ministre. Pour prévenir ces problèmes, les bourgmestres auront le pouvoir d’imposer des interdictions individuelles et préventives de manifestation.
Lire la suite

Audenarde (Belgique) : deux blindés de l’armée sous le feu

Enquête ouverte après l’incendie de deux véhicules
blindés de l’armée

Belga/RTBF, 29 août 2022

Le feu s’est déclaré dimanche matin dans le zoning Westerring situé le long de la N60 à Audenarde, à proximité de l’entreprise OIP. Deux blindés à roues – des 6×6 de type Piranha IIIC DF30, c’est-à-dire équipés d’un canon de 30 mm – y ont été incendiés. La firme OIP, filiale de la multinationale israélienne Elbit Systems, fabrique des systèmes électro-optiques, tels que des lunettes et autres instruments de vision diurne et nocturne.

L’incendie a été rapidement maîtrisé mais les deux véhicules blindés ont brûlé. Personne n’a été blessé, on ne déplore que des dégâts matériels. L’inscription « Shut Elbit Down » a été inscrit sur les murs de l’entreprise.

Selon le service de presse de la Défense, sept Piranha – en jargon des AIV (« Armoured Infantry Vehicles ») – se trouvaient ce week-end dans les locaux de l’entreprise OIP pour une modernisation de leurs systèmes optroniques. L’un d’eux a été totalement détruit et la Défense examine si le second est considéré comme réparable ou non. L’armée ne dispose que de dix-neuf de ces blindés en version DF30, sur un effectif total de 138 Piranha, toutes versions confondues.

« C’est très clairement un acte criminel », confirme le Colonel Jean-Paul Baugnée, gestionnaire de matériel terrestre à la Défense. « Et chaque véhicule de combat de ce type coûte 1,5 million d’euros », ajoute le capitaine Laurens Rottiers.

Schaerbeek (Belgique) : quand la police laisse traîner son matos dans la rue…


Schaerbeek : une voiture de police vandalisée à tel point

qu’il a fallu la dépanner !
Sudinfo, 22 juin 2022 (extrait)

Un énergumène s’est attaqué ce mercredi aux vitres et pare-brise d’une voiture de police qui était en stationnement sur la commune de Schaerbeek (Bruxelles) à tel point qu’il a fallu appeler la dépanneuse ; le véhicule ayant été rendu totalement inutilisable !

D’aucuns ont carrément cru qu’on avait tiré dessus au vu des dégâts qui pouvaient potentiellement le laisser penser, mais il n’en était finalement rien, selon la porte-parole de la zone de police Bruxelles Nord, Audrey Dereymaeker : « Il s’agit bien d’un véhicule de notre zone de police garé rue Stephenson. Lors de ce délai de parking, un particulier a commencé à dégrader notre véhicule de police avec un objet contondant (il n’y a donc pas eu de coups de feu). Un témoin a appelé nos services et a tenté de retenir le suspect. Toutefois, il a réussi à s’échapper avant l’arrivée de la police. L’enquête suit son cours. »

Belgique : l’Etat veut doubler ses places de prison pour sans-papiers

Quatre nouveaux centres fermés pour personnes en séjour
irrégulier forcées au retour

Belga, 23 mars 2022 (extrait)

Le gouvernement fédéral a approuvé la construction de trois nouveaux centres fermés [centres de rétention belges] et un centre de départ, créant ainsi plus de 500 places supplémentaires affectées au retour forcé de personnes en séjour irrégulier. Les autorités libèrent 100 millions d’euros pour un plan stratégique. Les nouveaux centres – prévus à Jabbeke, Zandvliet, Jumet et Steenokkerzeel – devraient permettre de presque doubler le nombre de places pour [expulser] les personnes en séjour illégal d’ici 2030.

« Cette décision historique marque un véritable tournant. Nous créons plus de capacité de retour que jamais et pouvons faire un pas de géant dans la politique de retour de notre pays», soulignait le Secrétaire d’Etat à la Migration Sammy Mahdi. Les trois nouveaux centres pour migrants illégaux se situent à Jumet (près de Charleroi), à Zandvliet (près d’Anvers) et à Jabbeke (près de Bruges). Ce dernier remplacera d’ailleurs l’actuel centre fermé de Bruges. Un centre de départ sera par ailleurs établi à Steenokkerzeel (Zaventem): les personnes n’y resteront idéalement qu’un jour ou deux pour permettre un retour rapide vers le pays d’origine. Le gouvernement fédéral a approuvé rapidement le marché public pour le développement de ce projet.
Lire la suite

Bruxelles : cramer les infrastructures policières

Le siège de la brigade canine de Montgomery dégradé
par des cocktails Molotov
Bx1/Métro Bruxelles, 2 mars 2022

La brigade canine de la zone de police Montgomery, située avenue Andromède à Woluwe-Saint-Lambert, a été la cible de jets de cocktails Molotov, mercredi vers 05h30, a indiqué Michaël Jonniaux, chef de corps de la zone, confirmant une information de Sudinfo. Plusieurs véhicules sont endommagés et le bâtiment est également dégradé. Il n’y a aucun blessé, ni humain ni animal.

Le bâtiment était vide de tout occupant, tant au niveau humain qu’animal, donc aucun membre du personnel et aucun chien n’a été blessé. Par contre, nous avons trois véhicules qui sont sérieusement dégradés. Nous avons aussi des dégâts importants au bâtiment, qui le rendront inutilisable pour un temps certain“, a déclaré le chef de corps Michaël Jonniaux.


Lire la suite

Le chiffre du jour : 274

Bruxelles : Plus d’une centaine de véhicules de police
vandalisés par an !

La Capitale (Belgique), 4 février 2022

C’est un « challenge » qui semble ces derniers temps prendre de l’ampleur dans la capitale. Des jeunes Bruxellois se filment en train de vandaliser des véhicules de police et, puis, ils diffusent les vidéos de leurs « exploits » sur les réseaux sociaux.

Ils s’en prennent le plus souvent à des véhicules de police en stationnement (parfois aussi en mouvement). Lorsqu’il n’est pas question de caillassage, il s’agit alors de sauter à pieds joints sur le pare-brise ou de casser le(s) rétroviseur(s) à coup(s) de pied(s) du véhicule de police qu’il soit estampillé ou banalisé.

Au vu des nombreuses vidéos de ce type que nous avons pu voir, La Capitale a pris l’initiative de faire le tour des six zones de police bruxelloises pour déterminer combien de véhicules de police pouvaient bien être vandalisés chaque année à Bruxelles.
Lire la suite

Arlon (Belgique) : saisir l’occasion du Réveillon pour s’évader

Les deux individus évadés de la prison d’Arlon toujours
en cavale

Sudinfo, 2 janvier 2022 (extrait)

Vendredi soir [31 décembre], vers 19h, deux individus ont réussi à s’échapper de la prison d’Arlon. Selon les informations communiquées par le Parquet de la province de Luxembourg, trois individus ont décidé de se faire la malle durant la promenade du soir lors du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Après une première analyse des images des caméras de surveillance, les enquêteurs ont pu retracer le modus operandi des trois individus. Selon les premières informations récoltées, il s’agirait d’une évasion improvisée. Les trois individus ont tenté d’escalader un premier mur, pour accéder à la rotonde, pendant la promenade du soir vers 19 h. Ils auraient ensuite franchi le deuxième grillage.

Le troisième individu n’aurait pas suivi le même chemin ce qui a permis aux gardiens de la prison de lui mettre la main dessus avant qu’il ne puisse s’échapper. Quant aux deux autres, originaires du Maroc et en séjour irrégulier, ils ont réussi à se faire la malle et sont toujours dans la nature à l’heure actuelle.

Lire la suite

Ternat (Belgique) : double attaque contre des antennes-relais

Mercredi 10 novembre vers 5 heures du matin dans la déchetterie de Ternat (Brabant flamand), deux individus ont bouté le feu à un pylône de téléphonie mobile qui s’est enflammé en peu de temps. Les antennes du réseau Orange et Telenet sont gravement endommagées.

Ternat, 10 novembre. Feue l’antenne de téléphonie Orange et Telenet.

Sur ce même site se trouve un autre pylône de télécommunication, cette fois du réseau ASTRID des flics et des militaires*. Au pied de ce dernier, une sorte d’engin incendiaire avec un timer qui ne s’est pas déclenché, a été retrouvé à la base du mât. Il a dû être neutralisé manuellement par le service de déminage de l’armée, Dovo.

Deux personnes, dont l’ombre est visible sur des images de vidéosurveillance, se seraient introduites sur le site grâce à un trou découpé à travers le grillage. Mais compte-tenu de l’obscurité qui régnait au moment des faits, la chance de les identifier grâce à ces images est faible.
Lire la suite

Anderlues (Belgique) : le conseiller municipal a un nom… et une adresse

Le feu bouté aux voitures de l’échevin Pastorelli à Anderlues
Sud Info/DH, 5 novembre 2021 (extrait)

Il était aux environs de 5h du matin ce vendredi lorsqu’un incendie s’est déclenché à la rue du Château à Anderlues. Deux véhicules, garés devant l’habitation de l’échevin au Folklore Guglielmo Pastorelli (PS), étaient en feu.  L’élu socialiste anderlusien choqué parle d’une vengeance politique.

Les pompiers de Binche et de Thuin ont été requis sur place et ont pu maîtriser l’incendie. Il semblerait que cet incendie soit d’origine criminelle. La police de Binche a ouvert une enquête. La police et le labo sont descendus sur place.

Zaventem (Belgique) : les bureaux de l’entreprise de technologie Devoteam en cendres

(Extrait de Het Laatste Nieuws (HLN),  6 octobre 2021,
traduit du néerlandais)

Dans un immeuble de bureaux de la Belgicastraat à Zaventem [Brabant flamand], le troisième étage a été lourdement endommagé par un incendie mardi soir. Un gardien a remarqué l’incendie et a prévenu les secours. Il n’y a eu aucune victime. Selon le parquet, l’incendie a été déclenché au niveau de la société de technologie Devoteam.

Mercredi matin, le parquet de Halle-Vilvorde a envoyé un expert incendie dans la zone industrielle de Keiberg pour connaître les circonstances exactes. Après une visite sur place, l’expert en incendie désigné est arrivé à la conclusion qu’il y avait des indices d’intention malveillante, soit que le feu avait été délibérément allumé.  À la suite de l’incendie, le troisième étage de l’immeuble de bureaux a été placé sous scellés.

Devoteam est une entreprise de 500 employés en Belgique [leader international du conseil en stratégie numérique,  plates-formes technologiques et cyber-sécurité, couvrant notamment les domaines du cloud, de l’automatisation et de l’exploitation des données]. Le PDG Benny Moonen est surpris que les incendiaires s’en soient pris à son entreprise : « Cet incendie nous cause beaucoup de tracas. Il va maintenant falloir chercher de nouveaux bureaux dans le quartier. On ne sait pas encore si ce sera temporaire ou permanent. Dans ce bâtiment, nous occupions les deuxième et troisième étages. Le second étage a subi des dégâts de fumée et d’eau, mais le troisième étage a été complètement détruit. »

Bruxelles (Belgique) : Fin du projet d’Acrata

Acrata, 3 novembre 2021

Bonjour à tout.e.s,

La bibliothèque anarchiste Acrata a ouvert ses portes en 2008. A l’époque, un texte la présentait non seulement comme un « espace de rencontres et de discussions », mais aussi comme un « instrument destine à aiguiser nos connaissances et à trouver des bases solides pour affronter la domination ».

A travers toutes ses années, des personnes d’ici et d’ailleurs s’y sont rencontrées, des publications de différentes parties du monde y ont été diffusées et discutées, des luttes (locales ou internationales) y ont été défendues et débattues. Acrata était aussi un repaire pour celles et ceux qui s’y reconnaissaient. Comme c’est souvent le cas au cours des luttes et des relations interpersonnelles, les dynamiques au sein d’Acrata ont changé à travers les années, marquant quelques fois des lignes de fracture.
Lire la suite

Belgique : Retour sur le jugement contre des anarchistes en novembre 2020

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

(avec un peu de retard : Bulletin #3 – Avril 2021)

À partir de 2008, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

Dans un premier temps, une douzaine de compagnons étaient poursuivis pour « participation à un groupe terroriste ». Après des années d’errance dans le vide juridique, c’est finalement en 2020 que la Cour d’Appel a condamné 8 inculpés à des peines de prison avec sursis et des suspensions des peines. Un autre procès est en suspens. Il concerne 7 compagnons et l’inculpation principale est « incitation à commettre des crimes et des délits ».

Lire la suite

Beveren (Belgique) : l’Etat investit pour son futur

La police inaugure son plus grand centre d’entraînement
du pays

RTL Belgique, 6 juillet 2021

La police a inauguré ce mardi son plus grand centre d’entraînement du pays. Il est situé à Beveren, près d’Anvers et fait 50 hectares. Cela correspond à environ 70 terrains de football. Toute cette étendue va permettre aux polices locales et fédérales de réaliser des exercices en taille réelle. A cette occasion, des démonstrations d’exercice ont été effectuées devant des responsables de la police, ainsi que les ministres et la presse.

« On a pu voir ici des reconstitutions impressionnantes de manifestations qui tournent mal avec des jets de pierre, des cocktails Molotov, des fumigènes et l’intervention de la brigade canine, mais aussi une fausse prise d’otages avec l’intervention très spectaculaire des unités spéciales. Des hélicoptères, des coups de feu. Bref, un terrain comme celui-ci est essentiel puisqu’il est vaste et à l’abri des regards », a expliqué Hanan Harrouch en direct dans le RTL INFO 13h. Deux hélicoptères étaient mobilisés à cette occasion, ainsi que des véhicules blindés et un sniper.
Lire la suite

Jemeppe (Belgique) : de la consommation à la consumation

Incendie volontaire: des caddies en feu samedi au Carrefour Market de Jemeppe
Le journal de Sambre-et-Meuse, 3 juillet 2021 (extrait)

Des individus ont bouté le feu à un hangar à caddies ce samedi matin peu avant 3h30 au Carrefour Market de Jemeppe-sur-Sambre. « Nous avons retrouvé du bois et ça sentait l’hydrocarbure », révèlent les pompiers de la zone Val de Sambre, dépêchés sur place pour maîtriser l’incendie. « On sait qu’il s’agit d’un incendie volontaire ».

Une dizaine de caddies ont brûlé, les vitres du hangar ont explosé sur le coup et le toit en plastique a fondu… Il semblerait que des jeunes soient à l’origine de l’incendie mais personne n’a été arrêté pour l’instant. La police de Jemeppe-sur-Sambre s’est elle aussi rendue sur place.

Le chiffre du jour : 718

« Le 13 mars dernier, une émeute secouait le centre de Liège et blessait 36 policiers. L’appel à images, passé au grand-public, a eu un succès inattendu : 520 vidéos et 198 photos ont été déposées sur la plateforme mise en place par la police. Face aux émeutiers organisés, les forces de l’ordre utilisent aussi de plus en plus les réseaux sociaux et les « live » de citoyens.  »

– Le Soir (Belgique), 12 avril 2021