Archives par mot-clé : Guyane

Cayenne (Guyane) : les émeutes nocturnes continuent

Cayenne : le commissariat de police attaqué dans la nuit
France Guyane, 14 septembre 2021 (extrait)

Nouvelle nuit sous tension dans les rues de Cayenne. Depuis la nuit du jeudi 9 septembre au vendredi 10 septembre, les incendies déclenchés volontairement par plusieurs groupes de personnes qui souhaitent se confronter aux forces de l’ordre se multiplient. Cela fait désormais près d’une semaine qu’une recrudescence des scènes de violences urbaines est observée, souvent au beau milieu de la nuit, par les Cayennais.

Le dernier effet en date de l’opposition (…) marquée par ces groupes, en faible nombre, face aux représentants de l’Etat s’est produit cette nuit. Après avoir déclenché des feux de conteneurs et de poubelles au niveau de la ZAC Hibiscus, les protagonistes de ces assauts -encore non revendiqués- s’en sont pris au commissariat de Cayenne, avenue du Général de Gaulle.
Lire la suite

Cayenne (Guyane) : le rectorat et l’ONF sous le feu des émeutiers

Cayenne (Guyane), 11 septembre : les cinq voitures de service du Rectorat après le passage des émeutiers

Incendies en série à Cayenne, une nouvelle nuit de violences urbaines
France Guyane, 11 septembre 2021 (extrait)

La nuit a été une nouvelle fois agitée dans les rues du centre-ville et dans le secteur de Baduel. Plusieurs groupes de personnes, pour la plupart des jeunes, ont déclenché des incendies, barricadant certains secteurs pour se confronter aux forces de l’ordre.

Le quartier a été incendié à presque tous ses embranchements avec les rues adjacentes, se retrouvant en état de siège cette nuit. Comme hier, le mobilier urbain a également été pris pour cible. « Ça faisait au moins 3 ans que je n’avais plus vu ça ici » témoigne Mariana, habitante du quartier depuis près de 20 ans.

Pour la deuxième nuit consécutive, plusieurs groupes de jeunes se sont dispersés dans le centre-ville de Cayenne et dans le secteur de Baduel, sous le signe d’une nouvelle flambée de violences. De nombreux feux de poubelles et des incendies ont été déclenchés entre 00h30 et 3h30 du matin. Plusieurs secteurs de Baduel n’étaient pas accessibles pendant plusieurs heures. En cause, un incendie important sur le parking du Rectorat. Sur place, cinq véhicules ont été calcinés après une entrée par effraction. Le grillage est considérablement dégradé.
Lire la suite

Guyane : carnaval contre confinement

Depuis ce week-end, en plus du couvre-feu comme dans tous les autres départements, un reconfinement a été décrété le 21 janvier 2021 dans la colonie française de Guyane par le préfet pour tous les dimanches : une partie du territoire est ainsi confinée à partir de samedi soir 19 heures jusqu’au lundi à 5 heures du matin.

Cela n’a pas empêché des centaines d’habitants des quartiers pauvres de braver d’abord interdiction de rassemblements festifs et couvre-feu, puis désormais confinement dominical, pour maintenir un défilé de carnaval parfois contestataire pour la troisième fois d’affilée malgré les flics.

Dimanche 10 janvier à Cayenne, en fin de rassemblement carnavalesque, des affrontements ont éclaté avec pétards et fumigènes contre lacrymogènes, et la brigade canine a même lâché un chien démuselé contre des carnavaliers qui refusaient de se disperser (mordant l’un d’eux profondément au bras), provoquant une forte indignation dans cette colonie historiquement marquée par l’esclavage et la chasse aux neg’marrons. Dimanche 17 janvier à Cayenne, un millier de personnes a riposté en participant à deux grands défilés carnavalesques non autorisés, dans les quartiers de la ZAC Hibiscus et aux Chaînes Brisées dès l’aube, tandis que dimanche dernier 24 janvier, près de 250 autres ont repris le flambeau à Rémire-Montjoly dans le quartier des Âmes Claires, malgré les gendarmes déployés sur place et le nouveau confinement dominical décrété deux jours plus tôt par les autorités. Il y a eu quelques affrontements vers 17 heures (heure locale), avec jets de pierre contre gaz lacrymogène, et plusieurs interpellations.

[synthèse de la presse locale, 25 janvier 2021]