Archives par mot-clé : Mayotte

Koungou (Mayotte) : retour de flammes pour les expulseurs

Mayotte : la mairie de la deuxième ville de l’île incendiée
après des manifestations
Le Parisien, 28 septembre 2021

L’hôtel de ville de Koungou, deuxième commune la plus peuplée de Mayotte, a été la cible d’un incendie volontaire lundi soir, après des manifestations contre la destruction d’un bidonville comprenant quelque 350 habitations, a-t-on appris auprès d’agents municipaux. Le feu a démarré dans trois voitures garées sur le parking de la mairie avant de se propager au bâtiment principal, et une annexe en construction qui devait accueillir la cafétéria. Les pompiers ont pu se rendre sur place pour éteindre le feu, escortés par les forces de l’ordre, ont précisé les médias locaux.

Peu auparavant, le bâtiment de la police municipale a lui aussi fait l’objet d’une tentative d’incendie. Mais le voisinage a averti rapidement les policiers municipaux qui ont réussi à limiter les dégâts. Ceux-ci avaient déjà sécurisé le secteur. Les employés municipaux avaient été autorisés à quitter le travail plus tôt après le lancement d’une opération lundi de démolition de 350 habitations du bidonville de Caro Bolé, à Koungou, avec une mobilisation importante des forces de l’ordre. Si certains habitants ont accepté d’être relogés, d’autres ont refusé les propositions de la préfecture de Mayotte et ont menacé de s’en prendre aux agents municipaux et à l’hôtel de ville de Koungou.
Lire la suite

Mamoudzou (Mayotte) : une belle première pour la colonie

Un véhicule de police incendié à Mamoudzou
Mayotte1ere, 20 février 2021 (extrait)

La voiture banalisée était stationnée sur la route nationale à Mtsapéré. C’est la première fois, à Mayotte, qu’un véhicule de police est volontairement incendié.

L’incendie s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi. Une enquête est en cours. Elle s’appuie notamment sur les images des caméras de vidéosurveillance. On y voit des individus mettre le feu à la voiture banalisée de la police nationale. Les forces de l’ordre n’étaient pas en intervention dans le secteur avant le sinistre. Personne n’a été blessé.

Un fonctionnaire de police, de permanence, se serait rendu dans les bureaux du GELIC (groupe d’enquête sur la lutte contre l’immigration clandestine) situés non loin du sinistre. Il a sûrement été repéré par des individus en stationnant son véhicule de service, entraînant par la suite l’incendie de la voiture.

Pamandzi (Mayotte) : s’évader pour bien débuter l’année

Evasion de plusieurs retenus au centre de rétention
administrative

Journal de Mayotte, 4 janvier 2021 (extrait)

C’est une nouvelle sur laquelle les autorités compétentes aimeraient n’avoir pas  à communiquer pour commencer l’année. Le 1er janvier au soir, un groupe de 5 à 8 personnes, selon nos différentes sources, s’est évadé du centre de rétention administrative de Pamandzi où ils étaient retenus en vue de leur expulsion prochaine vers Anjouan. Selon ces mêmes sources, le groupe n’aurait pas reçu d’aide depuis l’extérieur de l’enceinte mais aurait sans doute bénéficié de renseignements quant à d’éventuelles failles dans le dispositif sécuritaire du centre de rétention. Une faille pour le moins difficile d’accès car il aura fallu aux fugitifs escalader pas moins de 10 mètres de grilles pour retrouver leur liberté.

Pamandzi (Mayotte) : de petits gestes et le vol commercial dégage

Mayotte : Actes de sabotage sur l’aéroport de Pamandzi, condamnés par le préfet
Outremer360, 1er octobre 2020 (extrait)

Actes de sabotage inhabituels cette nuit à Mayotte, des individus auraient pénétré par effraction dans l’enceinte de l’aéroport de Pamandzi afin de saboter plusieurs véhicules de secours, empêchant les sapeurs-pompiers d’utiliser leur matériel, indispensable à la sécurité des décollages et atterrissages. Cet incident intervient alors que les pompiers de l’aéroport viennent de lancer un mouvement de grève illimité ce mercredi 30 septembre, dénonçant des dysfonctionnements au sein de leurs services, et craignant le non-renouvellement de leur contrat.

Cet imprévu a forcé un vol d’Air Austral en provenance de Paris Charles de Gaulle, à être dérouté vers l’aéroport de La Réunion. Le vol sanitaire au départ de Mayotte a quant à lui pu être maintenu in extremis grâce à l’intervention de techniciens, appelés en urgence pour effectuer les réparations nécessaires.