Archives par mot-clé : Berne

Berne (Suisse) : par le feu contre Securitas

traduit de l’allemand de Barrikade, 21 octobre 2021

A Berne la nuit d’hier 21 octobre, une voiture de Contrafeu, filiale du groupe Securitas, a été incendiée. Tant que Securitas fera son beurre sur le contrôle, la violence et de la coercition, ils seront attaqués.

Beaucoup a déjà été écrit sur le rôle de Securitas dans le régime d’enfermement des demandeurs d’asile*.

Notre solidarité va à tous ceux qui sont confrontés chaque jour à la violence du régime d’asile.
Salutations enflammées à tous ceux qui se révoltent contre le monde des États et des frontières et se battent contre lui.
La forteresse Europe doit tomber !

* NdT : suivent ici trois liens cliquables, Augenzeugenbericht: Gewalt im Bundesasyllager (D/E)Gewalt im Bundesasyllager Basel – Teil 2 / Auch Brandschutzautos können brennen

Berne (Suisse) : la voiture des matons de réfugiés part en fumée

traduit de l’allemand de Barrikade, 29 septembre 2021

Protectas [filiale suisse du groupe Securitas] est une entreprise qui utilise systématiquement la violence contre les réfugiés. Leur modèle économique consiste à maintenir les gens dans des camps d’asile fédéraux semblables à des prisons et à étouffer les conflits par la violence et les démonstrations de pouvoir.

En février, les employés de Protectas ont enfermé une personne dans un conteneur hypothermique à Perreux jusqu’à ce que la température corporelle soit tombée à 33 degrés et qu’elle ait dû être admise à l’hôpital. Chaque jour, ils harcèlent, tabassent, frappent et insultent des personnes dans les camps d’asile fédéraux. Il ne s’agit pas de cas isolés du personnel de Protectas, mais d’un système délibéré d’oppression et de précarité pour que l’espoir d’obtenir l’asile s’estompe et que l’attente devienne insupportable.

Dans la nuit du 28 septembre 2021 à Berne (Suisse) nous avons flambé une voiture de Protectas avec des allume-feu à la paraffine. Sabotons leurs outils, bureaux, déplacements… jusqu’à ce que tout le monde soit libre !