Archives par mot-clé : Bruxelles

Besançon/Bruxelles : des chaînes technologiques aux barreaux des prisons

Cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Besançon, dimanche 29 août

Des chaînes technologiques aux barreaux des prisons : Appel à la solidarité avec un compagnon bisontin dans le coma suite à un feu de cellule

Dimanche 29 août, 12h30
Square Charmont (Besançon)

Après le resto-trottoir en solidarité avec Boris (repas prix libre à 12h30) : Café d’écoutes et lectures suivi d’une discussion collective autour de la prison et de la technologie


Bruxelles, jeudi 16 septembre

Discussion sur la situation du compagnon Boris et sur les luttes contre l’ensemble des ondes

Jeudi 16 septembre, 19h
Local Acrata (32 rue de la Grande Île, Bxl)

Des compagnon.ne.s participant à Kalimero, caisse de solidarité avec les prisonnier.e.s de la guerre sociale, viendront nous parler du compagnon Boris qui est incarcéré depuis septembre 2020, accusé pour des attaques contre la technologie du 5 G et pas que.
Lire la suite

Bruxelles (Belgique) : le comico de St Gilles sent le brûlé

Saint-Gilles: tentative d’incendie criminel au commissariat
du Parvis
L’avenir/Sudinfo, 16 mars 2021

Des inconnus ont tenté de bouter le feu, mardi à l’aube, dans un commissariat à Saint-Gilles. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête. «L’alarme incendie s’est déclenchée au commissariat de notre district au Parvis de Saint-Gilles mardi vers 4h», a déclaré le porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi, Christophe Claessens. Les projectiles incendiaires ont mis le feu à la buanderie, provoquant un dégagement de fumées.

Selon Het Laatste Nieuws, les pompiers et la police ont trouvé des cocktails Molotov dans une salle au sous-sol du commissariat. Les auteurs les auraient vraisemblablement fait passer à travers une grille de ventilation, après l’échec d’une tentative de mettre le feu par l’extérieur.

 

Bruxelles (Belgique) : la répression s’organise suite à l’émeute

Suite à l’émeute du 13 janvier à Bruxelles qui a suivi l’assassinat policier de Ibrahima, une task force rassemblant les six zones de police bruxelloises, la police fédérale et le parquet de Bruxelles est mise en œuvre afin d’identifier un maximum d’auteurs pour les dégradations, notamment sur base d’images des débordements, y compris celles des réseaux sociaux (coucou les preneurs d’images d’actes illégaux des autres, qui vous transformez de fait en balances).

Par ailleurs concernant les quatre arrestations judiciaires de manifestants, parmi les trois suspects privés de liberté mercredi en fin de journée et suspectés de faits d’incendie volontaire sur le commissariat près de la place Liedts à Schaerbeek, les deux majeurs ont été relaxés, faute de preuves suffisantes à leur encontre à ce stade de l’enquête, et le mineur libéré sous conditions après audition par le juge d’instruction. Le quatrième, mineur lui aussi et dépendant de la compétence du parquet de Verviers où il était domicilié, a été libéré sous conditions. Celles-ci lui imposent de respecter l’autorité parentale, de ne pas commettre de nouveau fait qualifié d’infraction, de poursuivre une scolarité régulière et d’accomplir une prestation d’intérêt général d’une durée de trente heures.

[synthèse de la presse belge, 15 janvier 2021]

Bruxelles : l’énième assassinat policier ne passe pas

Une manifestation suite à la mort d’Ibrahima Barrie dans un commissariat –un guinéen de 23 ans arrêté samedi soir à la Gare du Nord parce qu’il filmait un contrôle effectué au prétexte des mesures sanitaires–, a rassemblé plus d’un millier de personnes mercredi 13 janvier à 15h sur la place du Nord à Saint-Josse, juste en face du lieu de son assassinat policier. Peu après 16 heures, le rassemblement a viré à l’émeute quand des manifestants ont commencé à lancer des pierres en direction des flics aux cris de « police, assassins », au grand dam des organisateurs et de leur service d’ordre réclamant justice à l’Etat dans ses palais, et surtout pas vengeance contre ses défenseurs dans la rue. Le convoi du Roi de Belgique, qui a “accidentellement” fini dans la foule sur la place Liedts, a de la même façon fini caillassé vers 17h40. Le souverain était présent dans la voiture, il avait quitté le Palais royal et retournait chez lui, à Laeken.

Schaerbeek : beau comme un comico et sa BNP en flammes…

De nombreuses dégradations de mobilier urbain à l’aide de matériel de chantier et des feux de poubelles ont été constatés à l’issue du rassemblement. Un incendie a été allumé contre l’antenne de police située rue Brichaut, dont la vitre et la porte ont été attaquées. Il y a également eu un beau feu de poubelle contre la porte de garage du commissariat situé rue Nicolay. Au total, neuf véhicules de police ont été endommagés.
Continuer la lecture de Bruxelles : l’énième assassinat policier ne passe pas

Belgique : Verdict de la cour d’appel dans le procès contre les anarchistes

actforfreedom, 13 novembre 2020

Jeudi 12 novembre, les juges de la cour d’appel de Bruxelles ont rendu leur verdict concernant les anarchistes accusés d’association de malfaiteurs et plusieurs délits spécifiques.

Deux personnes ont pris 10 mois avec sursis (pendant cinq ans)
Une personne a pris 8 mois avec sursis (pendant cinq ans)
Une personne a pris 6 mois avec sursis (pendant trois ans)
Cinq personnes ont été reconnues coupables mais avec suspension de peine (pour trois ans, lors desquels un prochain juge pourra prononcer une peine en cas de récidive)
Une personne a été acquittée
(deux personnes acquittées en première instance n’étaient pas incluses dans l’appel)
De plus, elles ont été condamnées à des amendes et à une partie des frais de justice, mais c’est l’Etat qui devra régler les coûts liés aux écoutes téléphoniques (de loin le plus grand montant).
Continuer la lecture de Belgique : Verdict de la cour d’appel dans le procès contre les anarchistes

Parution : Franchir le seuil, de Alfredo M. Bonanno

[reçu par mail]

« Le problème de la qualité n’est pas une question philosophique, il relève de la vie et, partant de là et du fourmillement sauvage de tourments urticants qui l’accompagne, il trouve ensuite une systématisation et un apaisement dans la réflexion.
Vivre est donc un problème qualitatif. Quel sens aurait la vie en dehors de cette perspective ? Elle ne serait qu’une mort à crédit, le cheminement vers une chose considérée comme future, bien que déjà arrivée sans presque provoquer la moindre sensation. Celui qui reste immergé dans la quotidienneté du quantitatif, surmontant les uns après les autres les divers problèmes qui le font paraître vivant, celui-là est un fantôme qui s’ignore. »
Continuer la lecture de Parution : Franchir le seuil, de Alfredo M. Bonanno

Bruxelles (Belgique) : le proc demande jusqu’à 6 ans de prison ferme contre les compagnons

Retour sur l’appel
La Lime, 24 octobre 2020

Ces 8, 9 et 16 octobre 2020 avait lieu le procès en appel à l’encontre de 12 anarchistes poursuivis pour “appartenance à une association de malfaiteurs”, ainsi que pour une série d’autres délits.

Seul un inculpé était présent et il a refusé de répondre aux questions posées par le juge.
Le procureur Malagnini a requis des peines plus “sévères” (sic) qu’en première instance. Ces peines demandées vont de 3 à 6 ans de prison ferme “non-aménageables” (re sic).

Le rendu de jugement sera prononcé le 12 novembre à 14h

Pour plus d’info concernant ce procès et ses contours.

Bruxelles : Malgré le virus et le confinement, le spectacle continue !

La Lime, 1er octobre 2020

Alors que le secteur culturel tente toujours de trouver un accord sur les mesures sanitaires à mettre en place avec un quelconque politicien en charge de la question, il y a bel et bien une salle de spectacle qui reste ouverte et tourne à plein régime.

Nous sommes donc au grand regret de vous annoncer la performance théâtrale qui aura lieu les 8 et 9 octobre 2020 au palais de justice de Bruxelles (ce mastodonte qui domine le quartier pauvre des Marolles et dont la grandiloquence a fait rêver plus d’un autoritaire).
Continuer la lecture de Bruxelles : Malgré le virus et le confinement, le spectacle continue !

Bruxelles : procès en appel contre 12 compagnon/nes

Jeudi 8 et vendredi 9 octobre – Rancard et point info sur le procès en appel contre des anarchistes à Bruxelles

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et à ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions*.
Initialement poursuivis pour « participation à un groupe terroriste », c’est finalement sous l’inculpation d’ « association de malfaiteurs » que 12 compagnon.ne.s ont été jugé.e.s au printemps 2019. Le tribunal avait alors prononcé l’irrecevabilité des poursuites, rendant toute condamnation impossible, mais le procureur a décidé de faire appel et le nouveau procès aura lieu les 8 et 9 octobre prochains.
Continuer la lecture de Bruxelles : procès en appel contre 12 compagnon/nes

Bruxelles (Belgique) : plus besoin de réparer la voiture de police

Une voiture de police incendiée devant le commissariat
traduit du flamand de nieuwsblad.be, 12 septembre (extrait)

Une voiture de police a été incendiée sur le parking du commissariat de police, rue de Barcelone, dans la commune de Forest dans la nuit de vendredi à samedi. Le véhicule a été incendié juste avant minuit a déclaré Laziza Sadik, porte-parole de la police pour la zone sud (Saint-Gilles/Forest/Uccle). La voiture de police était garée sur un stationnement public en attente d’une réparation.
Continuer la lecture de Bruxelles (Belgique) : plus besoin de réparer la voiture de police

Parution : Vers le néant créateur, de Renzo Novatore

[reçu par mail]

« Vous attendez la Révolution ! Soit ! La mienne a commencé depuis longtemps ! Quand vous serez prêts – mon dieu quelle longue attente ! – je n’éprouverai pas de dégoût à parcourir un bout du chemin avec vous !
Mais quand vous arrêteriez, je continuerai ma marche folle et triomphale vers la grande et sublime conquête du Néant ! Toute Société que vous construirez aura ses marges et dans les marges de toute Société rôderont les vagabonds héroïques et bohèmes aux pensées vierges et sauvages qu’ils ne savent vivre qu’en préparant toujours de nouvelles et formidables explosions rebelles ! »
Continuer la lecture de Parution : Vers le néant créateur, de Renzo Novatore

Belgique : les balances se lâchent

Conséquence des mesures plus strictes contre le Covid: de plus en plus de dénonciations auprès de la police !
Sudinfo, 30 juillet 2020

Au sein de plusieurs grosses zones de police, les mesures plus strictes décidées par le Conseil national de sécurité ont une conséquence directe: les appels téléphoniques pour dénoncer les personnes ne respectant pas les mesures sanitaires sont en forte hausse, notamment à Namur, Liège ou Bruxelles.
Continuer la lecture de Belgique : les balances se lâchent

Bruxelles (Belgique) : une voiture pas si banale en fumée

Incendie volontaire d’une voiture de police dans les Marolles à Bruxelles
Belga, 15 juillet 2020 (extrait)

Une voiture de police banalisée a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi, près du commissariat des Marolles à Bruxelles, selon une information diffusée dans différents médias et confirmée mercredi par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.
Continuer la lecture de Bruxelles (Belgique) : une voiture pas si banale en fumée

Bruxelles (Belgique) : beau comme une antenne en flammes

Un pylône GSM incendié le long du Ring de Bruxelles!
Sudinfo.be, 14 juillet 2020

Les pompiers de Bruxelles et d’Overijse ont été amenés à intervenir aux alentours de 5 heures du matin pour un pylône GSM en feu situé le long du Ring, à la frontière entre Watermael-Boitsfort et Hoeilaart, près du carrefour Léonard. Ce pylône GSM appartenant à Proximus et également utilisé par les trois autres opérateurs (Orange, Base et Telenet), a brûlé sur toute sa hauteur, soit plus de 30 mètres vu que l’auto-échelle ne permettait pas d’en atteindre le sommet.
Continuer la lecture de Bruxelles (Belgique) : beau comme une antenne en flammes