Archives par mot-clé : Charleville-Mézières

Charleville-Mézières (Ardennes) : attaque incendiaire de la permanence des fachos [MaJ]

Charleville-Mézières : la permanence du parti Reconquête
incendiée

L’Ardennais, 28 juin 2022 (extrait)

Ce lundi soir, un homme a été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir vandalisé et incendié le local du parti d’Éric Zemmour à Charleville-Mézières.

Ce lundi, il est 21 heures lorsque les riverains de l’avenue Charles-de-Gaulle à Charleville-Mézières donnent l’alerte. La permanence électorale du parti Reconquête est la proie d’un début d’incendie. « On a entendu un grand bruit de verre brisé », raconte l’un d’eux.

La vitrine du local, loué à l’occasion des élections législatives par le candidat Sébastien Laurent, vient de voler en éclats et de la fumée commence à s’échapper de l’intérieur. L’incendie a dû être maîtrisé par les pompiers au moyen d’une lance. Quant à l’incendiaire présumé, âgé de 25 ans, a été immédiatement interpellé par la police. Blessé au mollet et à la main, il a été transporté à l’hôpital avant d’être placé en garde à vue.


Lire la suite

Charleville-Mézières (Ardennes) : scier les yeux de l’Etat six par six [mis à jour]

Charleville-Mézières : des caméras de vidéosurveillance découpées à la disqueuse
France3/Radio8fm, 31 mai 2021 (extrait)

De nombreuses dégradations ont été commises ce week-end à Charleville-Mézières, dans les quartiers de Manchester et de la Ronde Couture où, lors de 5 épisodes de violences urbaines distincts, des containers à poubelles et des véhicules ont été incendiés et des caméras de vidéoprotection détruites. Ainsi 4 des caméras de vidéoprotection ont été détruites à Manchester, sur les 7 installées dans le quartier, et 2 caméras, sur 9, à la Ronde Couture. Des caméras dont le préjudice financier pour la municipalité s’élève à près de 150 000 euros.

Lire la suite

Ardennes : l’incendie est le meilleur ami de la gratuité (et pas que)

Les serveurs informatiques en feu, les bus deviennent
gratuits à Charleville-Mézières

L’Ardennais, 11 mars 2021

Ceux qui militent pour la gratuité des transports en commun se réjouiront. Pour quelques jours et jusqu’à nouvel ordre, il est possible de monter dans les bus du réseau TAC (les transports en commun du territoire d’Ardenne Métropole) gratuitement. Non, ce n’est pas un test gradeur nature dans le but de faire évoluer la politique tarifaire du réseau de transport en commun d’Ardenne Métropole. Il s’agit de la conséquence de l’incendie qui a touché l’entreprise OHV Cloud qui héberge de système informatique de l’entreprise spécialisée dans la billétique Actoll qui a pour client le réseau TAC.

Concrètement, « il est impossible d’acheter un titre de transport, que ce soit en agence, chez un dépositaire, depuis un pupitre dans un bus, sur le site internet ou via l’application TAC, détaille Franklin Coussement, le directeur du réseau TAC. J’ai prévenu les conducteurs. » Plus rien ne fonctionne. Il n’est pas non plus possible de recharger sa carte d’abonnement mensuelle. Face à cette situation exceptionnelle, l’entreprise de transport n’a pas d’autre moyen que de rendre gratuit la montée dans ses bus pour tous.
Continuer la lecture de Ardennes : l’incendie est le meilleur ami de la gratuité (et pas que)