Archives par mot-clé : Pas-de-Calais

Calais (Pas-de-Calais) : pluie de pierres contre les expulseurs

Affrontement entre CRS et migrants à Calais : au moins 15 blessés chez les policiers
France Bleu, 30 décembre 2021

L’évacuation d’un camp de migrants à proximité de l’hôpital de Calais, s’était passée dans le calme ce jeudi matin mais vers 10h mais c’est de l’autre côté de la ville, sur la Zone de la Turquerie où des exilés tentent de monter dans les camions pour rejoindre l’Angleterre, qu’un affrontement a éclaté.

60 CRS et gendarmes qui sécurisaient la zone disent avoir été attaqués par une centaine de migrants. Selon une source policière sur place, l’attaque était d’une « violence inouïe« . Un CRS raconte que les migrants « avaient des sacs remplis de pierres et de ballast dans leurs tentes ». La bagarre a duré une heure, des témoins décrivent « une scène de guerre » avec des migrants qui jetaient des pierres et des CRS qui répliquaient avec du gaz lacrymogène et des tirs de lanceurs de balles de défense.  Selon l’Auberge des migrants, association qui vient en aide aux exilés, les migrants étaient très en colère car les policiers les empêchaient de récupérer des affaires dans les tentes. Une trentaine d’abris de fortune auraient été saisies.
Lire la suite

Courcelles-lès-Lens : deux camions de la mairie en flammes

Incendie criminel aux services techniques
Nord Eclair, 29 octobre 2021 (extrait)

Réveil difficile, mercredi matin, pour les agents municipaux de la ville de Courcelles-lès-Lens. Ils ont eu la mauvaise surprise de découvrir qu’un incendie s’était déclaré dans l’enceinte des services techniques, rue Francisco-Ferrer.

Deux camions bennes ont été endommagés et sont désormais inutilisables. Le feu a également touché une partie de la serre des végétaux. Des barrières ont été installées à cet endroit. La piste de l’incendie volontaire est privilégiée, à ce stade. « Il n’y a pas eu d’effraction, le ou les auteurs ont dû enjamber le muret de la remise », fait-on savoir du côté de la mairie. Une plainte a été déposée mercredi. L’enquête est menée par les policiers du commissariat de Lens. Les deux camions vont être remplacés dans les prochaines semaines.

Calais : crever les pneus des autorités de la ville

Calais : plus d’une vingtaine de pneus crevés devant
le commissariat et la mairie
La Voix du Nord, 13 octobre 2021 (extrait)

Dans la nuit de lundi à mardi, douze des quinze véhicules de police, sérigraphiés ou non, ont eu des pneus crevés. Sept autres ont été touchés sur le parvis de la mairie.

Peu avant 9 heures hier, quelques passants se promenant rue des Maréchaux à Calais-Nord ont été interloqués. Chaque nuit, une quinzaine de véhicules sont stationnés le long du collège Jean-Macé, qui fait face au commissariat. Une majorité de ces voitures, sérigraphiées et banalisées, ont eu un pneu crevé. À chaque fois, le ou les auteurs de ces faits ont visé un pneu par véhicule. Douze pneus touchés et donc, douze véhicules immobilisés. De quoi perturber les services de l’hôtel de police durant la matinée, le temps de monter les roues de secours. La rue des Maréchaux, tout comme le reste des abords du commissariat, est surveillée par des caméras de surveillance.

Toujours dans la nuit
de lundi à hier, sept voitures ont été visées sur le parvis de la mairie. « Parmi ces véhicules, l’un d’eux appartient à la police municipale et aux agents de surveillance de la voie publique (ASVP), précise Philippe Mignonet, adjoint chargé de la sécurité à la mairie de Calais. Une femme habitant près de l’hôtel de ville a eu ses quatre pneus touchés. » Là encore, les images de vidéosurveillance de la zone devraient être exploitées.
Lire la suite

Isbergues (Pas-de-Calais) : l’adjoint à la sécurité avait un nom… et une adresse

Isbergues : un adjoint démissionne après deux incendies
criminels sur sa propriété

La Voix du Nord, 7 octobre 2021 (extrait)

Sylvio Di-Zio était encore adjoint en charge des travaux et de la sécurité lorsque son abri de jardin a été incendié, fin juin. Trois semaines plus tard, son deuxième abri prenait feu également. « Il y avait une forte odeur de white-spirit, les gendarmes ont tout de suite conclu que l’incendie était d’origine criminelle », se souvient l’ancien élu qui a immédiatement déposé plainte.

L’enquête est toujours en cours mais Sylvio Di-Zio est quasiment certain qu’il n’a pas été ciblé par hasard et que ces incendies sont des menaces liées à son ancienne fonction d’adjoint. Il a donc décidé de donner sa démission. « Je ne veux pas que ma vie soit exposée à des gens malveillants », indique-t-il.

Une nouvelle conseillère municipale est arrivée à Isbergues, il s’agit de Séverine Godart. En revanche, personne n’a pour l’instant été nommé au poste d’adjoint en charge des travaux et de la sécurité, comme nous le confirme le maire : « On a choisi de ne pas le remplacer, on se laisse le temps de réfléchir. »

Boulogne-sur-mer : internet ne tenait qu’à un fil

Un acte de vandalisme prive des Boulonnais d’Internet
depuis plusieurs jours

La Voix du Nord, 21 juillet 2021 (extrait)

Le 13 juillet, un ou plusieurs individus ont sectionné les fibres d’une armoire télécom située avenue de Normandie à Boulogne. Résultat, un bon nombre d’abonnés du quartier Beaurepaire, tous fournisseurs d’accès internet confondus, ont été privés d’Internet et de téléphone fixe pendant plusieurs jours.

La panne dure depuis le 13 juillet. «  Vous vous rendez compte, aujourd’hui, se retrouver presque 10 jours sans Internet et sans téléphone…  », râle Robert Courdot. Cet habitant de la place de Bretagne fait partie des nombreuses victimes de l’acte de vandalisme perpétré la semaine dernière avenue de Normandie. Un ou plusieurs individus ont forcé une armoire télécom et ont coupé l’ensemble des fibres qui s’y trouvaient. Ce qui a eu pour conséquence de couper le réseau téléphonique et internet…

Houdain (Pas-de-Calais) : « Ça va chauffer »

Houdain : la voiture de la maire incendiée
La Voix du Nord, 12 mai 2021 (extrait)

La maire d’Houdain, Isabelle Levent-Ruckebusch, était en réunion à la mairie ce mercredi, en fin de journée, quand sa voiture qui était garée sur le parking à l’arrière de la mairie, s’est embrasée. Le feu serait parti de l’avant du véhicule, au niveau du moteur. Alertés peu après 19 h 30, les pompiers de Bruay-Houdain sont rapidement intervenus. Il était trop tard pour sauver le Volkswagen Tiguan de la maire, très fortement endommagé. Les pompiers ont réussi à éteindre le feu qui a aussi eu le temps de se propager à deux véhicules communaux. Ils craignaient une propagation au bâtiment, ce qu’ils ont réussi à éviter.

Les policiers bruaysiens sont également intervenus. Car c’est la piste criminelle qui est privilégiée. La maire – également candidate à sa réélection au conseil départemental – avait en effet reçu dans la boîte aux lettres de la mairie, le matin même, une lettre de menaces disant « Ça va chauffer ».

Lire la suite

Boulogne-sur-Mer : si fragiles ondulateurs…

Comment un «acte de vandalisme» a entraîné une grosse panne de réseau dans le Boulonnais
La Voix du Nord, 30 avril 2021

« Une panne de réseau. » À la boutique Bouygues Telecom de Boulogne-sur-Mer, les agents répétaient la même chose depuis le début d’après-midi. Les clients de l’opérateur étaient en effet plusieurs à se manifester pour comprendre pourquoi leur téléphone ne fonctionnait pas correctement. Dès 14 h 15, une panne empêchait en effet les clients Bouygtel de passer des appels, émettre des sms ou encore naviguer sur le web. Le même problème impactait les lignes souscrites chez SFR. Heureusement, à 15 h 30, la panne a cessé et le réseau est revenu progressivement. Le problème a concerné essentiellement les abonnés de l’arrondissement de Boulogne-sur-Mer, en particulier ceux de la cité portuaire mais aussi à Saint-Léonard, Samer, Wimille ou encore Desvres.

« Un acte de vandalisme » serait à l’origine de la panne, explique Salvatore Tuttolomondo, délégué régional SFR. Une personne aurait fait disjoncter une installation SFR qui se trouvait rue de la Gare à Hesdigneul-Les-Boulogne. Ce geste malveillant a entraîné la « mise en défaut d’un onduleur qui a fini par exploser », poursuit le représentant de l’opérateur.
Continuer la lecture de Boulogne-sur-Mer : si fragiles ondulateurs…

Bapaume (Pas-de-Calais) : révolte au centre de détention

Bapaume: Des prisonniers retranchés sur le toit !
L’avenir de l’Artois, 27 octobre 2020 (extrait)