Archives par mot-clé : Rennes

Rennes (Ille-et-Vilaine) : « Les prisons en feu »/ »Crèvent les CRA »

Rennes. L’exposition sur l’abolition de la peine de mort
vandalisée

France3, 9 octobre 2021

C’est un adhérent de l’association Champs de Justice qui a fait la découverte ce samedi 9 octobre, dans la matinée. Quinze panneaux accrochés sur les murs de l’ancienne prison Jacques Cartier à Rennes ont été tagués. « ACAB », « Crèvent le CRA (centre de rétention administrative) » pouvait-on lire. Certains étaient recouverts d’affiche portant mention de l’association l’Envolée qui milite contre l’enfermement.

Lithographie, photographies, des extraits de bande-dessinée ou encore des tableaux étaient installés ici pour une exposition prévue sur l’abolition de la peine de mort. 2021 marque en effet les 40 ans de cette abolition. L’un des panneaux rappelait notamment que Robert Badinter, ministre de la justice avait écrit son discours du 17 septembre lu à l’Assemblée nationale dans la maison de vacances de son amie Benoîte Groult à Doëlan dans le Finistère.

Lire la suite

Rennes : les services municipaux partent en fumée

Rennes : un incendie détruit en grande partie un bâtiment
accueillant des services de la ville

France 3/Ouest France, 6 septembre 2021 (extrait)

Il est 1h23 ce lundi 6 septembre lorsque les pompiers sont appelés pour un feu de poubelles qui se propagerait à un bâtiment en structure modulaire au 187 rue de Châtillon, le centre Alain Savary. Sur place, les soldats du feu découvrent que les flammes ont bien attaqué le bâtiment. Au final, ce sont 100 m² du rez-de-chaussée et 100 m² de l’étage qui sont touchés par l’incendie, mais les 400 m² du bâtiment sont bien impactés par les fumées et donc hors d’usage. Les pompiers ont du découper les cloisons, le feu se propageant dans la structure par les matériaux d’isolation.

Ce lundi midi, l’odeur de fumée âcre était toujours très présente dans le bâtiment. Aussi les murs noircis et les plafonds éventrés d’où pendent les matériaux d’isolation. Un bâtiment qui outre plusieurs associations dont les Petits Débrouillards, abritait aussi des services de la ville de Rennes : la Direction sud des sports, le service recensement de la Direction des prestations administratives à la population, la Chambre régionale de l’économie sociale. Également un espace de stockage affecté à la Direction des systèmes Informatiques et un espace dédié au syndicat CGT. Une cinquantaine de personnes y travaillaient.

Lire la suite

Toulouse/Vitry/Cubjac/Rennes : le terrorisme d’État revient à la charge (bis)

Ultragauche, ce que visait le groupe interpellé par la DGSI
Journal du Dimanche, 13 décembre 2020

Un groupe qui fonctionne de manière clandestine, un leader rompu au maniement des armes, la fabrication d’explosifs, l’expression d’un passage à l’action violente contre des cibles qui pouvaient être des policiers… Ce sont, selon une source proche de l’enquête, les raisons qui ont conduit la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à procéder mardi à un coup de filet dans la mouvance ultragauche. Même si aucun projet précis n’a été identifié, cinq des sept activistes mis en examen vendredi pour « association de malfaiteurs terroriste » par les magistrats du parquet national antiterroriste (Pnat) ont été placés en détention provisoire, dont Florian D.
Continuer la lecture de Toulouse/Vitry/Cubjac/Rennes : le terrorisme d’État revient à la charge (bis)

Toulouse/Vitry/Cubjac/Rennes : le terrorisme d’État revient à la charge

Sept « membres de l’ultra-gauche » [sic] mis en examen pour terrorisme
Le Parisien, 11 décembre 2020

Il s’agit du premier dossier lié à l’ultra-gauche française ouvert par la justice antiterroriste depuis le fiasco de l’affaire Tarnac. Du jamais vu depuis 12 ans ! Six hommes et une femme âgés de 30 à 36 ans, proches de cette mouvance radicale et soupçonnées de préparer une action en France visant à semer la terreur, ont été interpellés mardi par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon des sources proches de l’enquête.
Continuer la lecture de Toulouse/Vitry/Cubjac/Rennes : le terrorisme d’État revient à la charge