Archives par mot-clé : Rome

Rome (Italie) : incendie solidaire du véhicule d’une entreprise de technologie

traduit de l’italien de Inferno urbano, 5 octobre 2021

Le 28 août à Rome lors de la semaine internationale de solidarité avec les anarchistes prisonnier.es, nous avons incendié une voiture de l’entreprise Sirti. Sirti collabore à la digitalisation et au déploiement technologique qui est fondamental dans cette phase de développement de la domination ; nous n’avons besoin d’autre aucune autre motivations pour l’attaquer.

Solidarité avec toutes et tous les anarchistes prisonnier.es dans le monde ! Force et proximité avec Boris, dans le coma en France suite à l’incendie de sa cellule !
A toutes celles et ceux qui continuent à illuminer les nuits avec leurs actions !

Pour l’action directe incendiaire et destructive,
Vive l’anarchie

Rome (Italie) : deux voitures de matons aux molotovs

traduit de l’italien de RomaToday, 26 juillet 2021 (extrait)

Deux voitures privées d’agents de la Police Pénitentiaire (les gardiens de prison) en service à la section pour femmes de la prison de Rebibbia ont été incendiées suite à un lancer de molotov et détruites par des flammes boutées dans la nuit par des inconnus. C’est le Sappe (syndicat autonome de la police pénitentiaire) qui a fait sortir l’information.

Les flammes ont éclaté dimanche via Bartolo Longo sur le parking de la prison. Une Fiat 500 et une Lancia ont été brûlées. Sur place, les agents du commissariat de San Basilio chargés de l’enquête ont aussi retrouvé une bouteille inflammable qui n’a pas pris.

Rome (Italie) : attaque solidaire d’une antenne 5G

traduit de l’italien de roundrobin, 27 avril 2021

Contre le système technologique et le contrôle qui avance, nous ne pouvons qu’opposer l’action destructive. C’est pour cela que la nuit du 14 au 15 avril, une antenne 5G WindTre a été incendiée via Tor tre teste, à Rome.
Une pensée de feu à Juan et aux frères et soeurs du Chili en grève de la faim. Liberté pour Marcelo Villaroel !
Vive l’anarchie.

Monologue dans le vide de la grande antenne avant de s’éteindre

« Je veux m’en aller, je n’en peux plus de l’immobilité de ces gens, qui passent en-dessous de moi sans même me remarquer, alors qu’ils se tapent les ondes électromagnétiques que j’émets et restent les yeux fixés sur leurs smartphones comme des automates hagards, smartphones qui ne sont rien d’autre que l’outil qui les contrôle, les anesthésie et les abrutit, à leurs dépens mais pour le bien de l’Etat et des multinationales. A tout moment, de l’usine au petit tour dans le parc avec le chien, ils emmènent avec eux le bâton et la carotte de leur servitude obstinée. Il semble bien qu’ils se fichent d’être devenus complètement soumis à un rectangle de puce électronique et de couleurs à cristaux liquides. Il semble qu’ils se foutent comme de l’an quarante d’être pris pour des cobayes et des pantins, réduits à la portion congrue dans une vie gouvernée, schématisée, happée et violée par un pouvoir schizophrène qui s’érige en plus grand défenseur de la vie même, alors qu’il s’agit de défendre l’économie et les privilèges, avant de démontrer dans les faits que la vie humaine, vraie, libre et complète, vaut pour lui moins que zéro. Ces bien-pensants peu pensants que je vois défiler chaque jour dans la rues de Rome, passent à mes pieds en laissant tout passer.
Continuer la lecture de Monologue dans le vide de la grande antenne avant de s’éteindre

Rome (Italie) : attaque incendiaire contre l’Institut supérieur de la santé (ISS)

traduit de l’italien de roundrobin, 17 mars 2021

Un jour pas trop éloigné du 8 mars, l’entrée de l’ISS (Institut Supérieur de la Santé) a été incendiée.

Parce que c’est moi qui décide de mon corps.
Parce que les responsabilités des assassinats d’État dans les prisons en mars 2020 sont aussi à rechercher là-dedans*.
Parce que la médecine est une institution oppressive, un des multiples piliers sur lesquels s’appuie le système capitaliste patriarcal technoindustriel.
Parce que c’était la dernière journée avant le retour en zone rouge [et donc en confinement] et qu’il s’agissait de la passer dans la joie.
Et surtout, pourquoi pas ?

Solidarité avec ceux qui luttent dans les prisons, contre elles et contre tout type de cage.
Une pensée pour les virus opprimés du monde entier.
Continuer la lecture de Rome (Italie) : attaque incendiaire contre l’Institut supérieur de la santé (ISS)

Rome (Italie) : sabotage des câbles du TGV

Sabotage de câbles électriques/fibre optique ferroviaire
à grande vitesse

traduit de l’italien de roundrobin, 15 février 2021

1011010010101010001
1010000101010111101
1010101111010101101
001010011…bzzzz…..
Silence.

Feu bouté aux câbles de la fibre optique le long de la voie TGV pour nous prendre et offrir un moment de déconnexion.

Contre le confinement comme expérimentation de contrôle de masse et accélérateur de la virtualisation et médicalisation de nos vies.

Une pensée pour Dimitris et à qui lutte dans les prisons.

Rome (Italie) : incendie solidaire d’une antenne 5G

traduit de l’italien de roundrobin, 14 janvier 2021

A coups de décrets, de couvre-feu, de zones rouges et de confinement, ils nous voudraient enfermé.e.s à la maison, lobotomisé.e.s devant l’écran d’un ordinateur ou d’un smartphone, paralysé.e.s par la peur de sortir et de violer ordonnances et interdictions.
Ne cédons pas à la résignation.
Continuons à attaquer…
A pratiquer l’action directe !!!
Par un tard après-midi de début janvier, une antenne avec des relais 4G et 5G a été incendiée.
Feu au monde hyperconnecté.
Flammes contre la société de contrôle.
Une accolade à nos sœurs et à nos frères incarcéré.e.s pour l’Opération Bialystok, à Anna et Alfredo, à Beppe, Natascia, Davide et à tou.te.s les prisonnier.e.s anarchistes enfermé.e.s dans les taules.
Liberté pour toutes et tous.

Rome (Italie) : Feu pour feu

traduit de l’italien de infernourbano, 14 janvier 2021

La nuit du 17 décembre, une antenne-relais proche d’une sortie de l’autoroute de contournement de Rome (GRA) a été sabotée par le feu.

Une action incendiaire qui ravive notre mémoire de vengeance pour le massacre d’État qui s’est déroulé dans les prisons italiennes insurgées en mars 2020, lors du premier confinement.

Lors de ces journées, les révoltes des prisonniers qui réclamaient santé et liberté ont été réprimées dans le sang par les organes de sécurité de l’État. En plus des tabassages, des transferts et des représailles, 14 personnes ont perdu la vie.
Continuer la lecture de Rome (Italie) : Feu pour feu

Rome (Italie) : incendie solidaire avec les anarchistes en procès

traduit de l’italien de roundrobin, 26 décembre 2020

« Le soir du 1312, au lendemain du début du procès pour l’Opération Bialystok*, nous avons brûlé des véhicules enjoy de l’ENI [multinationale italienne de l’énergie] en solidarité avec nos compagnons et compagonnes accusé.e.s.

Liberté immédiate pour Claudio, Dani, Flavia, Fra, Nico et Robi !!!
Liberté pour toutes et tous »
Continuer la lecture de Rome (Italie) : incendie solidaire avec les anarchistes en procès

Rome (Italie) : incendie solidaire de voitures d’ENI

Rome : incendie d’autos de Enjoy
traduit de l’italien de Roundrobin, 26 aout 2020

Rome – dans la nuit du 20 au 21 août ont été attaquées quelques voitures ENI-Enjoy [en autopartage et propriété de la multinationale de l’énergie Eni] en solidarité avec les prisonnier.e.s des opérations Bialystok et Scripta Manent.

Ros et Digos, vous êtes des merdes.
Liberté pour toutes et tous.

Rome/Sicile (Italie) : évasions dans les centres de rétention

Rome : Six sans-papiers enfermés dans le centre de rétention (Cpr) de Ponte Galeria ont réussi à s’évader jeudi 13 août. Ils se sont d’abord glissés dans les conduites d’air climatisé jusqu’au toit. De là, en sautant plus bas, ils ont atteint le premier mur d’enceinte, qu’ils ont escaladé, avant de disparaître dans la nature. Si cinq ont été repris, causant en passant une blessure au visage d’un inspecteur de police, l’un d’entre eux court toujours…
(traduit de l’italien de La Repubblica, 17 août 2020)
Continuer la lecture de Rome/Sicile (Italie) : évasions dans les centres de rétention