Archives par mot-clé : Ivan

Taggia (Italie) : revendication de l’attaque solidaire contre « Marr »

[L’attaque incendiaire survenue à Taggia (Ligure) la nuit du 13 novembre dernier, et qui a ravagé les camions et une partie des entrepôts du collabo des taules « Marr »  – attaque que nous avions déjà volontiers relatée ici , vient d’être revendiquée deux semaines plus tard. On en trouvera une traduction ci-dessous.]

La nuit du 12 au 13 novembre à Taggia (Sanremo), nous avons incendié les véhicules et détruit l’entrepôt de l’entreprise Marr avec 6,5 litres d’essence.
Marr = profits sur le dos des personnes incarcérées
41bis = prison = torture

Donnons de la force à Alfredo, Anna, Ivan, Juan* et Toby !
Pour l’anarchie !

(traduit de l’italien de infernourbano, 30 novembre 2022)

* NdT : pour infos, Juan a interrompu sa grève de la faim la nuit du 24 novembre, au bout d’un mois exactement. Et Ivan le 1er décembre, après 35 jours.

Madrid (Espagne) : un local d’Endesa perd ses vitres en solidarité avec Alfredo Cospito

Traduit de l’espagnol d’indy barcelona, 24 novembre 2022

La semaine dernière ont été détruites les vitres d’un local d’Endesa, entreprise qui appartient à la multinationale italienne [de l’énergie] Enel.

En solidarité avec Alfredo Cospito, Anna, Ivan, Juan…
Contre le 41 bis, contre toutes les prisons !

anarquistas

Rome/Trente/Milan (Italie) : vitres fracassées en solidarité avec les anarchistes en grève de la faim

Varedo (Milan), 23 novembre 2022

Frapper un parti comme la Ligue du Nord [Lega], signifie attaquer le nationalisme, le racisme et la xénophobie institutionnelles. Cela signifie combattre la politique de « la loi et l’ordre ». La nuit dernière, le 23 novembre, ont été brisées les fenêtres du siège de la Lega à Varedo, une municipalité de l’arrière-pays milanais.

Cette action est un geste concret de solidarité avec Alfredo Cospito (et les autres anarchistes incarcérés qui le soutiennent) en lutte jusqu’au bout contre la double torture du 41bis et de la perpétuité incompressible. Cette dernière mesure a d’ailleurs été récemment reconfirmée par un décret pris par le gouvernement actuel, dont la Lega fait partie.

Aucune répression ne pourra arrêter le conflit anarchiste.
Lire la suite

Anzola dell’Emilia (Italie) : tentative d’incendie solidaire contre un fournisseur des taules

[note : la presse de régime a précisé quelques jours plus tard que les quatre bouteilles de liquide inflammable placées sous des camions de Marr avaient fait long feu, sans provoquer d’incendie.]


Traduit de l’italien de Inferno urbano, 9 novembre 2022

Anzola dell’Emilia (Bologne). Dans la nuit du 5 novembre 2022, nous avons incendié plusieurs camions de l’entreprise MARR.

MARR est une entreprise qui, depuis des années, fournit des repas aux prisons et aux centres d’expulsion des immigrés. Son profit est basé sur l’emprisonnement de milliers de personnes.

Ce que nous avons fait, c’est pour tous les repas de merde qu’ils livrent.
Cette attaque s’adresse à toutes les personnes qui tombent malades à cause d’une nourriture malsaine dans les établissements approvisionnés par cette entreprise.
Et c’est surtout pour ceux qui ont choisi de se battre en prison, précisément en renonçant à la nourriture.
Lire la suite

Berlin (Allemagne) : feu solidaire avec Alfredo Cospito

Traduit de l’allemand de de.indymedia, 1er novembre 2022

Au petit matin du 31 octobre, nous avons fait cramer une fourgonnette de la boite GA-Tec. Cette entreprise d’ingénierie des bâtiments et des systèmes appartient à 100% au groupe Sodexo et gère elle-même des taules (en Angleterre et au Chili), et est un des grands profiteurs de l’industrie carcérale. La fourgonnette a brûlé dans le quartier Lichtenberg, où quelques voitures ont été incendiées ces derniers temps.

Nous n’avons pas agi uniquement pour occasionner un dommage à cette entreprise ; de par une motivation intérieure nous ne pouvions pas faire autrement que de réaliser une telle attaque contre nos oppresseurs. La nouvelle que le compagnon Alfredo Cospito est torturé dans ce qu’on appelle le régime “41bis” de la justice de l’État italien, provoque chez nous tout autre chose que de l’indifférence. Alfredo ne doit pas seulement être complètement réduit au silence, son existence est sur le point d’être annihilée. Nous nous unissons à son initiative combative.
Lire la suite

Italie : Alfredo Cospito en grève de la faim [MàJ]

[Mise à jour : Le 25 octobre, Juan (incarcéré à Terni, Italie) a commencé une grève de la faim solidaire avec Alfredo Cospito, tout comme Ivan (incarcéré à Villepinte, France) le 27 octobre, et Anna Beniamino (incarcérée à Rome) le 7 novembre. De plus, il existe ici une traduction en français d’un texte qui explique en détail ce qu’est le régime carcéral italien du 41bis.]

Aujourd’hui 20 octobre 2022
, au tribunal de surveillance de Sassari, lors d’une audience concernant la confiscation de la correspondance, le compagnon anarchiste Alfredo Cospito a déclaré le début d’une grève de la faim contre le régime carcéral 41 bis dans lequel il a été transféré le 5 mai. Le compagnon, qui a fait une déclaration, n’était pas présent dans la salle d’audience mais connecté par vidéoconférence depuis la prison de Bancali. Des mises à jour suivront.

Mort à l’État, vive l’anarchie.

(traduit de l’italien de différents sites, 20 octobre 2022)

Barcelone (Espagne) : incendie solidaire d’une antenne 5G

(Traduit de l’espagnol de barcelona.indymedia, 18 septembre 2022)

Une nuit de septembre, nous avons décidé d’illuminer l’obscurité en plaçant deux engins incendiaires contre une antenne-relais 5G de Barcelone aux abords du parc de Montjuïc.

Cette action est une contribution de plus à la lutte contre la domination.

Nous envoyons une accolade chaleureuse à Toby Shone, Boris, Ivan et toutes celles et ceux qui maintiennent l’anarchie vivante.

Quelques Anarchistes

Paris : pancartes solidaires sur le Tour de France

Pancartes de solidarité sur le Tour de France : Forza Ivan !

Indymedia Lille, 28 juillet 2022

Ivan a été arrêté le 11 juin 2022 vers 3h30 du matin, selon Le Parisien au moment où il rangeait son vélo. Il est accusé d’avoir brûlé 6 véhicules, dont et notamment une voiture diplomatique dans le 17e arrondissement le soir-même.

Les jours d’après, les médias nous ont servi des infos visiblement sorties directement du dossier d’instruction mais aussi l’histoire d’un Ivan qui sortirait tous les samedis soirs à vélo pour mettre le feu à des bagnoles
.
En même temps, un autre type de rallye cycliste a lieu, un peu moins chaud certes. Macron nous signalait dans une interview le 21 juillet à l’arrivée à Hautacam que c’est une « chance » de pouvoir voir gratuitement le Tour de France en ces temps où « les fins de mois sont difficiles, le caddie de plus en plus cher ». C’est « du pain et des jeux », mais sans le pain.
Lire la suite

L’Haÿ-Les-Roses (94) : incendie solidaire d’un utilitaire de Vinci

Incendie d’un utilitaire Vinci en solidarité avec Yvan (94)
Indymedia lille, 10 juillet 2022

Dans la nuit du 7 au 8 juillet, rue Paul Hochart à l’Haÿ-Les-Roses (94), nous avons mis le feu à un utilitaire Vinci. Vinci est une entreprise de merde pour pleins de raisons mais notamment pour le fait qu’elle construit des prisons. Par solidarité avec Yvan, compagnon anarchiste incarcéré à la prison de Villepinte soupçonné d’avoir incendié différents types de voitures, nous avons attaqué un véhicule de cette entreprise en l’incendiant.

Quand bien même cette action ne renversera pas l’ordre des choses, elle mettra au moins des bâtons dans les roues dans une structure concrète de la domination. Les cibles sont partout, attaquons-les !

Des pensées à tous.tes les prionnier.ère.s
anarchistes incarcéré.e.s

Feu à toutes les dominations !
Crève la taule et vive l’attaque !

[Affiche] : « Il n’y a pas d’incendiaire isolé.e »

Il n’y a pas d’incendiaire isolé.e
Lille Indymedia,  9 juillet 2022

Cliquer sur l’image pour ouvrir le PDF (A3 n&b)

Un compagnon anarchiste, Ivan, a été arrêté en région parisienne le 11 juin 2022. Il est soupçonné de plusieurs incendies de voitures : plaques diplomatiques, voitures de riches, Enedis, entre autres.
Nous reconnaissons l’incendie et le sabotage de voitures, d’antennes-relais, de pylônes électriques et d’enseignes comme une stratégie de la lutte anarchiste internationale.

L’omniprésence de nos ennemis fait leurs failles. Certaines cibles nous paraissent inatteignables, et pourtant, toutes leurs tentacules sont autant de talons d’Achille. Si le siège de telle entreprise est difficilement accessible, nous pouvons cramer une de ses nombreuses voitures, ses filiales et son alimentation électrique. Nous nous réjouissons de sectionner ces tentacules, seul.es ou en groupe, avec ou sans revendication, avec les moyens du bord ou des techniques plus perfectionnées. Ainsi, nous attaquons certaines structures de la domination.

Ces attaques ont lieu partout, tout le temps, parce qu’elles sont reproductibles et que les cibles sont à chaque coin de rue.

Nous attaquons parce que nous n’acceptons pas l’horreur de ce monde, parce que c’est un moyen de manifester notre solidarité, parce que nous voulons mettre un grain de sable dans l’engrenage du pouvoir. Pour toutes ces raisons, ces attaques nous donnent de la joie.

Solidarité avec les prisonnier.es anarchistes !
Liberté pour tou.te.s !
À l’attaque !

Des anarchistes
(juillet 2022)

Toulouse (Haute-Garonne) : incendie solidaire d’une caméra

Le feu de la Saint-Jean à Bonnefoy
IAATA, 6 juillet 2022

Goguette solidaire par Lucienne Ducrime

En pensant au compagnon emprisonné à Villepinte accusé d’incendies de voitures diplomatiques et à toustes celleux qui continuent à conspirer et à attaquer. Cependant, la solidarité ne devrait pas nous faire adorer des figures parfaites et sacrées, restons critiques des erreurs des compagnon.ne.s tout en ne restant pas indifférentes face à la répression.

On sait bien pourquoi a cramé
Pour la Saint-Jean, à Bonnefoy
Une cam fraîchement installée
Rue Michel-Ange, elle a grillé.

Comment ne pas perdre la tête,
Scrutées par les yeux policiers ?
Car l’on pense toujours au compagnon
À Villepinte enfermé.

Lire la suite

Villepinte (Seine-Saint-Denis) : lettre de prison d’Ivan, « La solidarité c’est l’attaque »

Lettre d’Ivan depuis sa cellule. Il est incarcéré depuis quelques jours en détention préventive à la maison d’arrêt de Villepinte. Voici sa première lettre…

15 VI 2022

Je m’appelle Ivan, je suis anarchiste.
J’ai été arrêté par la SDAT (1) samedi 11 juin, vers 3h30, pas loin de chez moi, alors que je rentrais.
Je suis inculpé de six incendies de véhicules qui ont eu lieu à Paris et Montreuil entre janvier et juin, souvent revendiqués en solidarité avec des prisonnièr.e.s anarchistes (la dernière, la voiture d’une ambassade a été incendiée le soir de mon interpellation, dans le 17e.

Pendant des mois, les flics ont mis en place des filatures, des écoutes téléphoniques, ils ont installé une caméra dans l’entrée de mon immeuble, ils ont intercepté mon courrier (notamment les lettres des compas en prison) et regardé mon compte en banque.
Une autre personne (on se connaît seulement de vue mais il a toute mon estime) a été suivie, écoutée, etc. , aussi mais pas mis en cause. Courage, mon vieux !

L’enquête de la SDAT a commencé en février 2022 sur ordre de la procureure Laure-Anne Boulanger, du parquet de Bobigny.
Ils ont aussi sortis des tiroirs une autre enquête, classée, qui avait été menée par d’autres flics, sur une cinquantaine d’incendies de véhicules, revendiqués par les anarchistes, à Paris et environs, entre juin 2017 et 2021. La SDAT a “réuni” les deux enquêtes, mais la juge d’instruction (Stéphanie Lahaye du tribunal de Bobigny) a retenu seulement les six dernières actions. Pour les autres, je suis “témoin assisté”.
Lire la suite

Bure (Meuse) : banderole solidaire


Nique la diplomatie, les médias et le nucléaire !
Vive l’Attaque !

Manif-Est, 23 juin 2022

Dans la nuit du 10 au 11 juin, une personne suspectée d’être admin du site attaque.noblogs.org a été arrêtée puis placée en détention provisoire, et les médias ont lâché leur venin sur cette histoire. Il lui est reproché d’avoir mis le feu à 58 voitures entre 2017 et 2022 dans les « beaux quartiers » de Paris : voitures diplomatiques, voitures d’entreprises privées (Eiffage) ou publiques (Enedis, RATP) ou de médias (l’Est Républicain). Plus d’infos issues de la presse mainstream ici.
Ça nous a mis la rage.

Avec cette banderole, on envoie toute notre solidarité depuis Bure & que se propage la révolte.

PS : banderole vue en avant-première par l’hélico de la gendarmerie qui passait par là, en faisant son travail de répression…